Apéros TT

Critiquer Carmelo Anthony : c’est trop facile ! Apéro TrashTalk

Les rumeurs autour de Melo, faut qu’on en parle ! Entre envies d’ailleurs, dysfonctionnement chez les Rockets et galères au shoot, ça va pas fort pour l’homme au bandeau. Voici donc le petit Apéro maison sur l’affaire qui entoure Carmelo Anthony. 

Ce dimanche, la planète basket était en feu en apprenant que Melo et les Rockets seraient sur le point de divorcer. Agressif et maladroit, Anthony réalisait un début de saison à l’image de son équipe, entre très bien et très cheum. Sauf que ce que l’on ne savait pas, c’est que l’union entre les deux camps allait s’arrêter au bout de 10 matchs ! Est-ce trop facile de pointer Carmelo du doigt et lui envoyer toutes les merdes du monde au visage ? Est-ce que le management de Houston ne devrait pas se regarder dans la glace et comprendre que le merdier vient d’eux initialement ? Et où va pouvoir jouer Melo quand on voit ce qui lui arrive depuis deux ans ?

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

Au niveau du mode d’emploi, nous sommes toujours sur un clic suivi d’une écoute voire d’un matage et d’un commentaire pour donner son avis. 

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce Barbezieux

1 Comment

1 Comment

  1. Django unchained

    13 novembre 2018 à 14 h 57 min at 14 h 57 min

    Assez d’accord avec ce constat. Il ne faut pas oublier que Melo ne fait jamais que reprendre l’ancien rôle d’Anderson (stretch 4 qui sort du banc). Difficile de dire que Melo soit au coeur du problème des Rockets alors qu’il a remplacé numériquement Anderson, dans un rôle et des statistiques plutôt similaires… mais pour 15M de moins !
    Si on analyse correctement l’intersaison de Houston, le problème initial, dont découlent tous les autres, c’est le braquage de CP3. En exigeant un contrat max, le gars met le front-office des Rockets devant un problème insoluble : soit ils resignent le joueur qui les a fait passer d’outsider à contender et ils se tirent une balle dans le pied au niveau du budget, soit ils le ne le resignent pas et l’équipe redevient une équipe lambda avec Harden de nouveau tout seul à la création (et un sérieux manque de crédibilité pour la suite, puisque l’équipe aura l’image d’une team incapable de conserver ses assets). Bref, le FO n’a pas le choix, signe CP3 au contrat max. Puis, il n’y a plus de marge pour la suite, les cols bleus spécialistes de la défense se barrent… il est là le vrai problème, et pas au niveau de Melo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top