Lakers

Rajon Rondo tacle Chris Paul à la gorge : « Les gens ne savent pas que c’est un horrible coéquipier »

Rajon Rondo
Source image : YouTube

Nouvelle épisode de la saga Crachats, avec un moment fort en direct de Los Angeles. Suspendu pour 3 matchs, Rajon Rondo n’a cependant pas gardé sa langue dans sa poche : le meneur est rentré directement dans la gueule de Chris Paul.

Que CP3 et Double-R se détestent, c’est une chose, c’est un fait. Opposés depuis plus d’une décennie et clairement pas dans le même registre, Paul et Rondo sont aujourd’hui des anciens qui se rentrent dans la gueule, surtout en plein weeke-end de mois d’octobre. Il y a quelques jours, Rockets et Lakers s’affrontaient au Staples Center, et si tout le monde aurait dû retenir qu’il s’agissait du tout premier match de LeBron à Los Angeles avec sa nouvelle équipe, l’histoire retiendra bien autre chose. En effet, suite à une embrouille de fin de match, Brandon Ingram, Chris Paul et Rajon Rondo sont réprimandés par la NBA et chacun a droit à sa petite suspension. Quatre, deux et respectivement trois matchs pour les joueurs cités à l’instant, tout ce qu’on attendait c’était de voir comment ça allait réagir de chaque côté une fois l’incident passé. Chez les Rockets, pas de véritable surprise puisque Melo est venu défendre son meneur, et CP3 a mis un paquet sur le fait que cracher n’était pas le plus beau des comportements en NBA. Le président du syndicat des joueurs, qui s’en sort finalement assez bien, ne devait par contre pas s’attendre à la réaction de Rondo, envoyée ce mardi. Le vétéran des Lakers a souhaité ne s’exprimer qu’une fois sur le sujet, et on peut dire que pour l’occasion, Rajon avait bien rempli le lance-flammes jusqu’au bout du goulot.

« C’est la seule fois où je vais parler de cette histoire. J’avais un protège-dents dans ma bouche et j’étais à bout car j’allais lui dire d’aller se faire voir ailleurs. Regardez ma pose sur le ralenti, j’ai les mains sur mes hanches. Je me tourne juste une seconde. Regardez Melo et Eric Gordon. S’ils m’avaient vu cracher, ils auraient tourné leur tête ou fait quelque chose du genre. Alors qu’ils n’ont absolument pas réagi.

Bien sûr que la NBA a pris son (Chris Paul) parti, puisque j’ai eu trois matchs de suspension et lui deux. Tout le monde veut croire que Chris Paul est un type bien. Ils ne savent pas que c’est un horrible coéquipier. Ils ne savent pas comment il traite les gens. Regardez ce qu’il a fait l’an dernier quand il était de passage à Los Angeles, en essayant d’entrer dans le vestiaire des Clippers. Ils ne veulent pas croire qu’il est capable de provoquer et de créer des incidents. Il débarque en disant que j’ai craché, et les médias se rangent de son côté. »

Bien évidemment, c’est tout le passage sur CP3 en tant qu’homme et en tant que basketteur respecté en NBA qui nous attire ici. Car cela soulève plusieurs points, très importants à décortiquer. Premièrement, le fait que Rondo, sous ses airs de bon leader qui aime encadrer les jeunes, a lui aussi déjà connu quelques galères avec des coéquipiers dans la Ligue. Disons qu’à l’époque de Dallas, ce sont plusieurs joueurs qui avaient voté pour que le meneur ne touche pas sa prime de qualification en Playoffs. Donc le coup de la nonne qui est aimée de tous en opposition avec Paul, pas sûr que ce soit si vrai que cela. Mais là où c’est forcément intrigant, deuxièmement, c’est dans les propos tenus par Rondo qui rallument un vilain feu. Depuis des années, nombreux ont été les témoignages d’anciens coéquipiers, qui n’ont pas hésité à dire que jouer avec CP3 était un doux calvaire. De Glen Davis à Kenyon Martin en passant par d’autres anciens des Clippers, les critiques ont déjà fusé et c’était assez évident que Rajon allait foncer sur cette voie. Mais lui aussi, Chris, a de quoi bomber le torse. Car s’il a déjà été pointé du doigt par pas mal de monde, Paul est le président du syndicat des joueurs, un poste obtenu… par vote des joueurs. Donc à moins d’être un parfait hypnotiseur, on peut se permettre de balancer sur les propos de Rondo. Reste enfin le plus important, le fait que ces deux équipes vont se retrouver dans quelques semaines, pour un nouveau match de crachats… ou pas.

Chris Paul, horrible coéquipier ? Mouais. Rajon Rondo, tout comme CP3, a quelques mauvais fichiers qui traînent sur son bureau, en tant que teammate un peu relou. La stratégie de Double-R est compréhensible, pas sûr cependant qu’elle marche sur la durée. Et ce même avec les bourdes enchaînées par Paul.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    24 octobre 2018 à 11 h 41 min at 11 h 41 min

    ça va finir en combat organisé sur un ring à Las Vegas

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top