Lakers

Kevin Love prévient les prétendants du King pour l’été 2019 : la vie n’est pas si rose en coéquipier de LeBron

LeBron James Kevin Love Cavaliers

« J’ai vécu des nuits très dures, il y a eu des périodes sombres. »

Source image : Youtube - TNT

A l’ancienne, Kevin Love était la star des Timberwolves. Mais la décision de rejoindre Cleveland et par la même occasion LeBron James l’a fait redescendre en termes de statut. Rien de honteux, c’est le même tarif pour n’importe quel joueur au monde vivant aux côtés du cyborg. Mais maintenant que le King est parti de l’Ohio, Love est de nouveau le leader de son équipe, et s’est livré sur le fait d’être dans l’ombre de l’élu.

Depuis le départ de LeBron chez les Lakers, toutes les cartes sont redistribuées. Que ce soit à l’Est comme à l’Ouest, on aborde 2019 avec un tout nouveau regard, ne sachant pas vraiment ce que cette équipe de Los Angeles va devenir. Quel joueur ne rêve pas de le rejoindre sur la West Coast et de former une équipe capable d’aller chercher les Warriors ? Quasiment tout le monde, évidemment. Mais jouer aux côtés d’un des meilleurs basketteurs de l’histoire n’est pas une partie de pétanque au quotidien. Avoir LeBron au-dessus de soi, c’est parfois tendu. Et s’il y a bien un joueur qui sait parfaitement ce que ça fait d’être dans la même équipe que le King en ayant une position d’All-Star dans la Ligue, c’est Kevin Love. Après quatre saisons aux côtés du Roi, Kéké en sait un rayon sur ce que le quotidien représente avec LBJ dans son équipe. Et malgré tout ce que l’on peut penser, ce n’est pas aussi facile que cela :

« Il faut suivre, il faut apprendre beaucoup à ce niveau-là. Avec lui tu ne peux pas être le franchise player. J’ai juste essayé de continuer à être moi-même et de ne pas faire semblant. Que nous soyons d’accord ou pas, je me sentais écouté. »

Avis à tous ceux qui pensent continuer à être l’élément central de leur équipe avec LeBron James dans les rangs, c’est mort. Il est le meilleur joueur de l’équipe et n’a qu’un seul objectif, gagner le titre. Dans le jeu, l’ailier des Cavs Lakers sait tout de même mettre en valeur ses coéquipiers, il est capable de faire une extra-passe pour le tir de la gagne s’il juge ne pas être le mieux placé pour le prendre. Mais pour une superstar, arriver dans la franchise du King n’est pas chose facile, il a le contrôle sur tout, il aura toujours raison parce que l’exécutif ne veut pas le contrarier au risque de le perdre. Et c’est parfaitement normal, c’est un vétéran, il connaît la Ligue par cœur et continue à être le meilleur joueur du monde. Autant être complètement teubé et vouloir quitter la NBA en voulant s’opposer à lui. De David Griffin à David Blatt en passant par d’autres joueurs n’ayant pas intégré sa clique, soit tu es avec lui, soit tu es out. Il faudra donc, pour ses prétendants, arriver à faire profil bas et laisser passer les temps durs comme l’explique Kevin Love :

« Il faut savoir résister à la pression. J’ai vécu des nuits très dures, il y a eu des périodes sombres. Mais j’y ai toujours cru et j’ai continué à me battre. J’étais obstiné et LeBron met tout en place pour avoir une chance de gagner chaque année. Plein de gars ont eu leur bague grâce à lui, et ceux qui le rejoindront auront de grandes opportunités pour gagner avec lui. Nous avons gagné ensemble, cela nous lie, et nous allons perdurer cette fraternité ».

En grossissant le trait, pour les futurs collègues de BronBron, voici ce qu’on dirait : vous allez en chier, mais c’est un gars à l’écoute et qui vous considère comme un des membres de sa famille si vous êtes bosseur. On sait que nombreux seront ceux qui vont toquer à la porte de Magic pour jouer avec le King, mais calmos. Il faut d’abord remplir les critères du nouveau franchise player de L.A avant de signer quoi que ce soit.  

Source : realgm.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top