One-on-One

Rester à Golden State ou aller gagner ailleurs : mais que va faire Kevin Durant à la fin de saison ?

Kevin Durant

C’est chiant de tout gagner aussi facilement, un peu de défi, diantre.

Source image : LocalTVKfor

Kevin Durant, Lord des meilleurs attaquants de sa génération, le Snake, l’enfant terrible du basket américain et tout le tintouin. Après s’être mis à dos une partie de la sphère NBA en signant chez les Golden State Warriors en 2016, l’ancien d’Oklahoma City a prouvé qu’il restait un joueur d’exception et une question récurrente commence à surgir en coulisses : que va faire KD lors de la prochaine free-agency ?

Arrivé à Oakland avec une sale image justifiée, Kevin Durant fait pourtant rêver les GM de la NBA deux ans plus tard. Il ne reste que deux ans de contrat au MVP 2014 mais la deuxième saison étant en option, KD sera probablement free-agent lors de l’été 2019. Envie de flexibilité, envie de profiter de la hausse du salary cap, on se comprend. On n’y est pas encore, mais la disponibilité d’un tel joueur va faire naître beaucoup de spéculations et on ferait mieux de se préparer à vivre un potentiel remake de The Decision. Pour l’instant, il est impossible de savoir ce qu’envisage le double MVP des Finales en titre, étant très discret (ou tout simplement paumé) lorsqu’il s’agit de son avenir. Cela n’a pas empêché le reporter Marcus Thompson, lors d’un entretien pour The Athletic avec KNBR, de spéculer sur les envies d’ailleurs, ou pas, de Kevin Durant.

« C’est le côté difficile avec KD : on ne sait pas ce qu’il veut. Je ne sais pas s’il sait ce qu’il veut. Mais je sais que les Warriors ne savent pas totalement ce qu’il veut. Est-ce une bague, une suprématie, est-ce que c’est être le meilleur ? […] On a l’impression qu’il a eu tout ce qu’il pouvait avoir avec les Warriors, et ce n’est toujours pas là qu’il veut être à 100%. Comme si c’était une relation du genre, ‘Ecoute mec, je t’ai donné tout ce que j’ai. Tu cherches toujours ailleurs, tu devrais peut être t’en aller.’ C’est un peu le ressenti actuel. »

Faisons l’état des lieux : Kevin Durant a joué deux saisons sous les couleurs des Warriors pendant lesquelles le joueur remporte deux titres de champion, deux titres de MVP des Finales et cumule 25,7 points, 7,5 rebonds, 5,1 passes en tirant à 52,5% et à 40% du parking. Hum. Cupcake ou pas, le monstre donne déjà l’impression d’avoir accompli ce qu’il voulait avec la franchise d’Oakland en deux saisons, il a déjà laissé une trace indélébile et s’est affirmé comme un des meilleurs scoreurs de l’histoire, voire le meilleur pour Andre Iguodala dans une déclaration qui fera encore grincer pas mal de dents chez certains. Mais ça ne risque pas de s’arrêter là puisque les Warriors ont des armes atomiques dans leur roster et sont les immenses favoris pour réaliser un Three-Peat qui n’a plus été réalisé en NBA depuis 2002, lorsque les Lakers de Shaq et Kobe avaient tapé le triplé. La première piste, celle de la dynastie donc, tend la main puisque Curry sera sous contrat pendant encore longtemps à Golden State. Les Warriors version Steph-KD resteront quoi qu’il arrive dans les bouquins d’histoire, et c’est bien pour cette raison qu’on peut avoir le sentiment de voir Durant changer de maison l’été prochain.

Pouvant aller chercher une saison 2019-20 à 31,5 millions de dollars, Kevin Durant pourrait aussi se servir dans les caisses d’un nouveau GM qui lui offrirait en plus un nouveau défi sportif de taille. Mais pourquoi partir d’une franchise qui règne sur la NBA et torche les fesses de son opposant en finale ? Probablement pour tenter de laver l’image qui lui colle, celle d’être « soft » ou de ne pas prendre « de vrai challenge« . L’ailier a prouvé qu’il était au top sur le plan sportif, à lui de prouver maintenant qu’il peut gagner autre part qu’avec les Splash Brothers. On venait d’ailleurs d’en parler lors du passage des Warriors à Seattle, KD peut se refaire une image et il en a peut-être besoin (ou pas). Durant n’en finit plus de diviser avec ses faux comptes Twitter, ses déclarations pompeuses « nobody loves me« , et ses airs de bad boy. Il serait peut-être temps de se forger une réputation à la hauteur de son immense talent, mais en a-t-il vraiment envie…? Pour cela, nombreuses sont les équipes qui seraient prêtes à lui offrir un pont d’or pour qu’il vienne scorer des buckets par dizaines sur la tête de ses adversaires. Les Knicks ont déjà commencé l’opération séduction en envoyant leur meilleur élément, l’ex-boyfriend Enes Kanter, qui tente tout pour se racheter et reconquérir le cœur de sa dulcinée. D’autres ne tarderont pas à rentrer dans la danse, afin de récupérer l’arme fatale du basket moderne. Attendons une annonce officielle de KD pour voir les franchises se mettre à faire des courbettes et vivre un été 2019 passionnant.

Kevin Durant ne semble vraiment pas décidé sur son avenir, il est probablement focalisé sur son objectif de faire une troisième saison bien lourde avec les Warriors, et cela se comprend. Mais lorsque le mois de juillet 2019 sera à nos portes, l’ailier sera libre de faire le choix de rejoindre n’importe quelle franchise pour redorer son blason. Un remake de The Decision ferait vibrer la planète NBA, mais on espère qu’il évitera de rejoindre LeBron à L.A., car la réaction du public ne serait probablement pas celle attendue. Enfin, tant qu’il ne se trompe pas de compte Twitter pour annoncer son choix, ce sera toujours ça de pris. 

Source : KNBR, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top