Raptors

Les places de titulaires sont ouvertes du côté des Raptors : hormis Kawhi et Lowry, ça a l’air open bar

Kawhi Leonard

Finie la dépression chaque année après les Playoffs, place au changement.

Source image : NBA League Pass

Les Toronto Raptors ont connu une réelle évolution ces dernières saisons, jusqu’à battre le record de la franchise du nombre de victoires sur une saison avec 59 wins l’an dernier. Mais si la franchise canadienne a pour habitude d’impressionner lors de la saison régulière, elle a aussi l’habitude de décevoir lors des Playoffs. Certes, les Raptors sont souvent partis en vacances les fesses rouges parce qu’il y avait LeBron James en face, mais maintenant que ce dernier a fait ses valises pour Los Angeles, la route jusqu’aux finales est toute tracée à l’Est. Et on veut en profiter pour redistribuer les cartes, avec un nouveau cinq majeur.

Un sweep et un départ du King ont suffi pour convaincre les dirigeants des Raptors de chambouler leurs fondations. Dwane Casey, Coach of the year, a été le premier à en faire les frais et ce dernier a entraîné DeMar DeRozan dans sa chute. Les Spurs cherchant à tout prix à échanger Kawhi Leonard, le management de Toronto a vu une opportunité d’apporter du nouveau dans son effectif et de casser une routine. Vous connaissez le résultat, adios DeMar DeRozan et Jakob Poeltl et bienvenido à Kawaï Smile et Danny Green. En voyant ces nouvelles têtes débarquer, le premier réflexe s’est pointé assez logiquement. On s’est tous déjà imaginé le starting five de Toronto à notre sauce, mais les places de titulaires sont loin d’être toutes verrouillées. Tel est le message que Nick Nurse veut faire passer à ses troupes, pas de traitement de faveur dans un groupe qui est tombé dans une sale routine. Et comme Paul Jones l’a rapporté récemment pour NBA-TV Canada, le nouveau coach des dinos tabasse sur le fait qu’il faudra s’attendre à du changement cette saison en Ontario.

« Vous savez que certains spots sont verrouillés mais certains autres postes ne sont pas assurés, et il y aura une raison pour que nous échangions certains gars. Autrement dit, attendez-vous à du changement cette saison. »

Faites vos jeux, ça va bouger cette année à Toronto. Conscients du boulevard laissé par LeBron, les dirigeants comptent bien optimiser cette opportunité en or pour enfin atteindre les Finales NBA. C’est donc tout naturellement que certaines places de titulaires ne sont pas garanties, si Lowry et Kawhi sont assurés de débuter les rencontres, il n’en est pas de même pour le reste du starting five. Lorsque l’on possède un des meilleurs bancs de la NBA, il n’est pas si absurde de chercher à changer ses rotations et on pense notamment au poste 2 laissé vacant par l’ex-star DeMar DeRozan. Kawhi sera aligné sur l’aile, il y a donc un coup à jouer pour Delon Wright, Norman Powell, Danny Green ou Fred VanVleet afin de chiper des minutes de jeu et s’affirmer dans le roster. Dans la raquette, le duo Ibaka-Valanciunas va devoir s’accrocher pour garder les places de titulaires, car derrière ça se bouscule au portillon avec Pascal Siakam, O.G Anunoby ou Greg Monroe. L’effectif est riche et il est grand temps que la franchise canadienne en profite et en tire le maximum, hostie de câlice de tabarnak. De quoi entrevoir un automne axé sur le test de la profondeur locale ? Probablement. Faites vos jeux, rien ne va plus.

C’est fou comme le départ d’un seul joueur peut totalement chambouler le projet d’une franchise. Lassés d’être souillés chaque année au mois de mai, les dirigeants se sont pertinemment sali les mains pour donner un nouvel élan au Canada (même s’il y en a déjà beaucoup là-bas). Les places sont ouvertes, la concurrence s’annonce rude et on espère désormais que ce groupe bourré de talent va enfin partir en vacances sans béquilles. Nick, à toi de nous épater.

Source : TSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top