Cavaliers

Le backcourt des Cavs en galère complète : George et Gérard, c’est quand vous voulez !

gérard jr smith
source image : twitter

Le boulot est fait et bien fait par les Celtics qui vont aller à Cleveland avec deux victoires dans la valise. Si les hommes en vert ont été incroyables à la maison, ils ne s’attendaient surement pas à recevoir l’aide de petits cavaliers en les personnes de George Hill et de J.R Smith. On va aller plus vite, c’est tout le backcourt des Cavs qui est à la ramasse.

Il y a 364 jours, les Cavaliers disputaient déjà une finale de conférence face à Boston, mais cette fois, la franchise de l’Ohio menait 2 à 0. Rien d’étonnant puisqu’à cette époque un certain Kyrie Irving occupait le poste de meneur. Cela fait une légère différence avec l’actuel point guard des Cavs, George Hill. Transféré des Kings en février, celui qui affiche une moyenne de 9 points sur la régulière avec Cleveland est bien loin de son rendement habituel contre les Bostoniens. On lui demande pas de tourner à 25-5-5 mais de faire un peu mieux que ses 5 puis 3 petits points respectivement inscrits au Game 1 et 2, avec une réussite globale de 37 %. Son rôle n’est pas de forcer comme peut le faire le King, mais de planter ses tirs ouverts derrière l’arc grâce aux pénétrations de LBJ. Et sur la ligne arrière, il n’est pas forcément aidé par ce bon vieux Gérard. Ce dernier n’a pas inscrit le moindre point lors de la seconde gifle que les mecs de Tyronn Lue ont reçu. The GOAT ne nous avait pas habitué à ça face aux Raptors où il a claqué une moyenne de 12,5 patates sur les quatre confrontations. C’est ce J.R Spliff que l’on veut et qui permettra à Cleveland de disputer une quatrième Finale NBA consécutive.

Si LeBron James et ses potes veulent réaliser cette perf, il faudra peut être impliquer un peu plus Rodney Hood et Jordan Clarkson qui a été oublié de la rotation pendant la dernière rencontre. On est d’accord, les quatre arrières mentionnés ne vont pas planter 30 points chacun mais, ils peuvent largement en mettre 10, ce qui permettrait de rivaliser avec les « petits » celtes complètement on fire. Vous voulez des stats pour illustrer à quel point le backcourt des Cavaliers se fait manger par celui de Brad Stevens ? C’est pour vous, c’est cadeau ! Sur le Game 2, Gérard et George compilent 3 points, à 1/11 au shoot, 0/6 du parking, 5 rebonds et 2 assists quand l’arrière garde des Celtes en les personnes de Terry Rozier et Jaylen Brown, cumule 41 pions, à 16/34 au tir, 5/16 derrière l’arc, 12 rebonds et 5 caviars. Voilà où se fait la différence. On ne le répétera jamais assez mais le niveau de jeu que propose ces deux mecs est fantastique. Le sophomore (Brown) en particulier qui est à 23 unités de moyenne sur la série…! Ce dernier profite parfaitement de la défense de J.R Swish, qui dès qu’il ne met plus un panier, perd toute son intensité et disjoncte à l’image de sa grossière faute sur Al Horford en fin de partie.

LeBron a beau faire tout son possible avec des ligne de stats à 42-10-12 mais cela ne fonctionne pas face à un collectif bien huilé comme celui de Boston, en tout cas, pas pour le moment. Un réveil des Cavs, en particulier de leur backcourt, est attendu dès ce soir dans ce qui semble être un must-win.

1 Comment

1 Comment

  1. Venum

    19 mai 2018 à 15 h 14 min at 15 h 14 min

    Vue son pourcentage dégeulasse sur la série c’est un Damart qu’il lui faut à Switch.. enfin son surnom est grave usurpé au vue de ses prestations minables face à bean town donc get out your fingers out from your ass J ! Lets’s go Cleveland

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top