Cavaliers

LeBron James excelle sur et en dehors des terrains : croissance historique pour sa chaîne de pizzas

LeBron James

Tranquillement, le King se rapproche du milliard de dollars.

Source image : YouTube/Blaze Pizza

En short t-shirt, LBJ connaît un succès mondial de par ses performances historiques. Au fourneau, le joueur excelle tout autant grâce à « Blaze Pizza », chaîne dans laquelle il a investi en 2012. Véritable entrepreneur, l’ailier des Cavs a eu du nez puisque cette fameuse chaîne connait actuellement la croissance économique la plus rapide de l’histoire des Etats-Unis. Doucement sur la pédale d’accélérateur LeBron…

Difficile de trouver des domaines ou King James n’est pas performant. Ce n’est un secret pour personne, le joueur aimerait bâtir un petit empire autour de sa personne, et Dieu sait que la route vers le milliard n’est plus très longue. En 2012, le triple champion investit dans « Blaze Pizza » et obtient 10% des parts de l’entreprise. Le concept de la boite est simple : toutes les pizzas sont prêtes en trois minutes, juste le temps de lancer le League Pass et se mettre en silencieux. Son succès est aujourd’hui immense puisqu’en 4 ans, le nombre de « Blaze Pizza » est passé de 2 à 200. Initialement implantée en Californie, les ricains s’arrachent la marque désormais présente aux quatre coins du pays. Classée deuxième meilleure marque de pizza par la gourmande populace, seul « Papa John’s » devance LeBron James et son petit business. Le succès est tel que le chiffre d’affaire est passé de 6 millions en 2013 à 185 millions en 2016. Tenez vous bien, les prévisions annoncent pour 2022 près d’1,1… milliard de dollars. 10% LeBron c’est bien ça ? 

Toujours dans les bons coups, il est clair que le bougre a du nez pour investir dans ce qui rapporte sur le moyen et long terme. Aussi doué en affaire qu’avec la gonfle, ce dernier a refusé une offre de 15 millions de dollars de McDonald’s en 2015 pour pouvoir s’investir et s’impliquer pleinement dans « Blaze Pizza ». Sa parfaite maîtrise des réseaux sociaux est un outil redoutable pour faire fructifier son business. Grâce à Twitter, Facebook ou encore Instagram, il fait la promotion de la marque pour le plus grand plaisir culinaire de ses 32 millions d’abonnés. On a souvent vu des vidéos du monstre de 2m03, tablier collé au corps entrain de préparer une Peperoni sans olives devant des affamés médusés. Après seulement quatre ans d’existence, la chaîne connait la croissance la plus rapide de l’histoire du pays en matière de restauration. Personne ne semble pouvoir arrêter James, qui multiplie les contrats et apparitions publicitaires. Sous contrat chez Nike, Coca-Cola, ou encore Microsoft, le futur Hall Of Famer est énormément impliqué hors NBA, que ce soit dans le club de Liverpool où il détient des parts de marché, ou encore dans la marque de montre suisse Audemars Piguet.

A un peu plus de 50 ans, Michael Jordan est devenu il y a quelques années le premier sportif milliardaire. S’il continue sur sa lancée, LeBron James devrait lui griller la priorité sans trop de problème. Amateur de record de précocité sur le parquet, nul doute qu’il a toutes les cartes en main pour faire fructifier son empire de businessman. Dans une ligue ou nombreux sont les joueurs ruinés en fin de carrière, la petite success story du King fait plaisir à entendre. Il parait que L.A. est une ville plus portée business que Cleveland…

Source texte : Forbes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top