Cavaliers

Officiel : Jeff Green signe aux Cavs pour 1 an et 2,3 millions de dollars, enfin un gars de moins de 50 ans !

Jeff Green
Source image : YouTube

On attendait les Cavs, sagement, en espérant qu’ils gèrent une bonne petite signature discrète sur le marché… et c’est enfin arrivé : Jeff Green déménagera dans l’Ohio pour une petite saison.

Le genre de situation peu enviable, dans laquelle l’ailier se retrouvait. On démarre le mois de juillet en espérant que les coups de téléphone vont se multiplier, on laisse son jeu parler et son attitude faire le reste, mais le silence est total. Pas une offre qui respecte un minimum la polyvalence de Green, pas une équipe qui soit capable d’allier ambition et salaire, de manière solide. Recruté par le Magic l’an dernier afin d’y jouer une saison à 15 millions de dollars, Jeff espérait justement filer un coup de pouce à une équipe on the rise, qui avait les Playoffs dans le viseur et des minutes à donner au vétéran. Sauf qu’au final, Orlando a eu les toilettes dans le viseur et des bassines à donner au vétéran, Green terminant même avec ses plus faibles moyennes en carrière sur un seul exercice : 9 points et 3 rebonds de moyenne en 22 minutes de jeu, la tristesse ultime quand on connaît le potentiel du joueur formé à Georgetown et son combat après ses problèmes de coeur il y a 5 ans. Espérant trouver un nouveau toit sous lequel s’amuser, Jeff a obtenu une offre qui pourrait s’avérer déterminante dans sa carrière : les Cavs ont mis la main sur le bonhomme.

Et mine de rien, dans un camp comme dans l’autre, ça pourrait vite devenir l’affaire idéale lors des mois à venir. D’un côté, la franchise de l’Ohio, qui se faisait pilonner de punchlines pour avoir gardé Korver, signé Calderon, eu confirmation du retour de Richard Jefferson et proposé un contrat de 10 jours à Bob Cousy. En manque de soutien sur les ailes, de qualités athlétiques, de polyvalence et même de talent sur le banc, les champions de la Conférence Est ont eu du flair en récupérant Green pour un contrat minimum. Et pour le joueur ? Même délire. Car en galérant chez les Grizzlies puis les Clippers et enfin Orlando, Jeff pourrait se faire une image toute propre aux côtés de LeBron. On a vu un paquet de joueurs devenir majeurs une fois passés par les Cavs, les dossiers Dellavedova ou Mozgov étant devenus légendaires au fil des mois. Dans le cas de Green, on pourrait tomber sur la même trajectoire, avec une exposition médiatique décuplée, des responsabilités plus poussées et donc de nouvelles négociations contractuelles dorées dans un an. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne nouvelle pour les fans de Cleveland, eux qui commençaient à désespérer en voyant la concurrence se renforcer H24.

Capable de s’intégrer à un cinq majeur comme sur un banc, Jeff Green sera très attendu par la clique de Tyronn Lue. Ses dimensions, sa polyvalence et son âge relativement jeune (30 ans) pourraient être des armes massives afin de rappeler aux autres qui sont les vrais patrons de l’Est.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. VinceR

    8 juillet 2017 à 19 h 46 min at 19 h 46 min

    Trop bien BOB Cousy qui revient glisser des caviars (pas trop cher j’espère minimum vétéran probable alors?)
    Trop content je l’avais jamais vu.
    Que des bonnes nouvelles…il ne manque plus que Phil JAX comme GM pour terminer en apothéose sauce équilatérale.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top