Grizzlies

Mario Chalmers pose 25 points et un game-winner face à Detroit : on va finir par l’inviter au All-Star Game

Mario Chalmers

25 points et un game winner pour Mario Chalmers… 6/6 du parking pour Matt Barnes… Bonjour nous sommes bien le 34 Mars sur la planète Namek et on vous souhaite une bonne journée chez les fous.

Il y a des soirs comme ça où tout part en couilles. Stephen Curry qui pose des tomars en contre-attaque, Jimmy Butler qui tape un 45/49 aux LFS… Egalité à huit secondes de la fin entre Detroit et Memphis ? Mais donnez donc le ballon à Mario Chalmers, bah voyons.

S’il y a bien un mec responsable plus qu’un autre de la meilleure forme des Grizzlies depuis quelques semaines (depuis son arrivée en fait), c’est bien ce jeune fourbe de Mario Chalmers. Toujours un petit sourire en coin et la ve-ba aux lèvres, toujours là pour la faire à l’envers à ses adversaires. Sauf que cette année l’ancien meneur du Heat nous habitue relativement souvent à applaudir ses belles performances et celle de ce soir rentre sans problème dans les hauteurs du classement de ses exploits dans le Tennessee…

A 101-96 Pistons à moins de trois minutes de la fin et après un dernier quart qui avait vu les hommes de Stan Van Gundy shooter à 11/13 dont 6/7 du parking, on se disait que le match était plié pour des Oursons encore une fois un peu justes. Sauf qu’en plus d’avoir assisté à une espèce d’hallucination avec un 6/6 à 3-points de Matt Barnes (20 ans que ça n’était pas arrivé chez les Grizzlies, on déterre du coup Mike Bibby), un homme ne voulait pas que ça se termine par une défaite de son équipe. Cet homme c’est Mario Chalmers, et voilà ce que le filou nous a sorti de sa manche…

Vous remarquerez au passage le magnifique enchaînement balle « perdue / fragilité / rien à foutre » de Marcus Morris, un triple cadeau qui offre donc un joli piédestal de winner à un Mario Chalmers dont le regard pue la fierté à des kilomètres et c’est bien normal. Car quand on a passé une partie de sa carrière à se faire tailler à droite, à gauche et même au milieu, ce genre de petit scénario fait toujours du bien au moral. Et si ses 9,9 points, 2,5 rebonds, 3,4 rebonds et 1,4 steal montrent trop mal son apport dans le groupe de Dave Joerger, le coup de projecteur du soir est en tout cas mérité.

Une beau braquage pour Memphis qui n’aura finalement eu qu’à se servir dans la caisse grande ouverte des Pistons. Mario Chalmers finit lui avec 25 points au compteur, à 9/15 et 8 passes pour faire grailler les copains. Que la communauté Ours se rassure, Mike Conley peut se reposer autant qu’il veut, Super Mario gère le bizz.

Stats Detroit

Stats Grizzlies

Source image de couverture : NBA League Pass

Source stats : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top