Grizzlies

Les Grizzlies resserrent leur défense : 96-84 contre Indiana, les Pacers cherchent l’oxygène

Grizzlies

Les Grizzlies enchaînaient les sales performances défensives ces derniers temps, un petit retour en arrière a fait le plus grand bien face aux Pacers ce samedi.

S’il y avait bien une équipe qui étonnait dans son changement d’identité soudain en ce début de saison, c’était celle de Memphis dont les principes défensifs avaient été jetés dans la cuvette des chiottes. Hier soir cependant, un peu de jeu à l’ancienne fût utilisé, et pour la bonne cause : Indiana a fini en rampant, 96 à 84 score final.

Question, question, question. La question Trivia du dimanche matin, qui vous fait fonctionner les méninges et sourire en cette belle journée de fin de semaine. Combien d’équipes ont marqué moins de 90 points face à Memphis cette saison ? On parle bien de cette saison, en cours, celle commencée dans la galère par les soldats de Dave Joerger, avant que Mario Chalmers ne se ramène et que quelques petites victoires rassurantes pointent leur blair. La réponse à la question ? Cinq. Les Rockets, Sixers, Jazz, Kings et désormais Pacers ont eu droit à cette version tant oubliée depuis huit semaines, celle des Grizzlies insupportables et capables de vous faire regretter la pratique du basket en défendant comme des morts de faim. L’an dernier, pour vous donner une petite idée, ce chiffre de cinq avait été atteint au bout de… deux semaines. Le collectif huilé derrière l’identité locale avait permis à Memphis de démarrer sa campagne tambours-battant, loin du bilan tout juste équilibré que Mike Conley et ses potes nous proposent aujourd’hui. Et comme par hasard, pour revenir sur cette statistique mentionnée en préambule, ces 5 démonstrations défensives ont mené les Grizzlies vers… 4 victoires, car c’est bien connu la défense peut aussi vous faire remporter des matchs quand vous avez une attaque en papier mâché.

Hier soir donc, pour le bonheur des fans qui pensaient voir le Grit & Grind disparaître petit à petit, la muraille du Tennessee s’est à nouveau dressée pour anéantir le weekend des Pacers. Marc Gasol le mentionnait justement, tout de suite après le buzzer de la victoire : la régularité défensive, voilà ce qu’il manque dans la région cette saison, et qui a bien fonctionné ce samedi à domicile. En face ? Les hommes de Frank Vogel tentaient de valider une nouvelle victoire mais les propos tenus par Paul George la veille ne l’aidaient pas dans son sens. Piquant avec les arbitres, l’arrière a eu droit à un clin d’oeil des hommes au sifflet dès le début de la rencontre, fermant les yeux sur certaines séquences pour montrer également au joueur qu’on ne déconne pas avec le corps arbitral. PG tentait donc de se démerder dans ce beau bordel assez terrifiant, voyant C.J. Miles défoncer la TrashTalk Fantasy League (0 points à 0/9 au tir dont 0/5 de loin) pendant que le reste de l’équipe cherchait un peu d’oxygène. Hormis Stuckey et Jordan Hill en sortie de banc, pas grand chose à se mettre sous la dent pour ces Pacers qui ont tenu au score mais ne pouvaient espérer grand chose en tirant collectivement à 39% dont un sublime 18% du parking. Ajoutez à cela 17 balles perdues dont 7 pour le seul PG, Matt Barnes qui décide de prendre feu et Vince Carter qui parvient même à monter au cercle, et vous obtenez typiquement le genre de soirée à oublier pour les visiteurs. Cependant, concernant les hôtes ? La régularité défensive exprimée par Gasol sera intéressante à observer dans les prochains jours. Car la tentation sera de relâcher la pression, alors que la Conférence Ouest est plus ouverte que prévu.

Victoire 96 à 84 pour Zibo et ses copains, un succès qui range les deux dernières défaites dans l’armoire locale et nous impose de demander une nouvelle performance de ce genre dans le Tennessee. Car aussi sympa sont les Jeff Green et Courtney Lee de la région, les Grizzlies ne sont pas sur le point de devenir une armada offensive : c’est en défense qu’il faudra reprendre ses automatismes, avec régularité comme le dit le grand Gasol.

Source image : YouTube – Barcraft 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top