Bulls

Toni Kukoc nommé conseiller spécial aux Bulls : il y a une réunion des anciens à Chicago ?

Après Scottie Pippen en 2012, c’est un autre ancien joueur de Chicago, bien connu de la maison, qui vient d’être nommé conseiller spécial du président, Michael Reinsdorf. Il s’agit donc de Toni Kukoc, ancien joueur de la franchise de l’Illinois durant les années 90.

Décidément, ce cher Reinsdorf aime s’entourer des anciennes gloires de la franchise. Toni Kokuc, 46 ans, est donc officiellement de retour chez les Bulls, mais pas en tant que joueur vous l’aurez compris : il est trop vieux pour ces conneries. Le Croate va ainsi faire partie du management local, comme l’a confirmé le président sur le site officiel de l’équipe :

Il vous suffit de passer quelques minutes auprès de Toni Kukoc  pour apprécier sa personnalité, sa passion, son professionnalisme et reconnaître tous ce qu’il peut apporter à notre équipe dans son nouveau rôle. Toni va travailler avec toute l’organisation et ses fonctions seront larges. De part son expérience, il apportera une perspective intéressante dans de nombreux domaines, que ce soit avec les joueurs étrangers de notre équipe ou partager l’identité des Chicago Bulls avec nos partenaires et nos fans. Toni sera un puissant représentant à la fois du passé, mais également de l’avenir de l’équipe.

Coéquipier de Pippen et de Michael Jordan à la grande époque, Kukoc a joué 7 de ses 13 saisons américaines avec les Bulls, de 1993 à 2000. Il y a notamment remporté trois titres, durant le three-peat entre 1996 et 1998. Il fut également élu sixième homme de l’année, au cours de l’incroyable et légendaire épopée de 1996. Le Croate reste très attaché à la franchise de l’Illinois, il possède d’ailleurs une maison à Chicago. C’est donc sans surprise, qu’il s’est montré ravi de son nouveau poste :

C’est un plaisir et un honneur de faire à nouveau partie d’une franchise qui m’a aidé à définir ma carrière aux États-Unis. Les Bulls sont comme une deuxième famille pour moi, et je veux en être un membre à vie.

Ainsi, son CV au sein de la franchise parle pour lui, et on comprend que Michael Reinsdorf ait souhaité l’avoir à ses côtés. C’est une légende de Chicago. Mais après les poignées de mains officielles, il faudra vite se mettre au boulot. Après 17 saisons sans avoir glané la moindre bague, il va falloir s’activer pour ramener la franchise au sommet. Et nul doute que le rôle de Toni, notamment auprès des joueurs étrangers, sera important. Né à Split, en Croatie, Kokuc aura par exemple l’occasion de partager son expérience avec Nikola Mirotic, voire carrément de le prendre sous son aile. En effet, possédant un profil assez similaire, l’Espagnol risque fort d’apprécier les conseils de l’ancien Bull, qui a su s’imposer dans la Grande Ligue à une époque où les joueurs étrangers n’étaient pas encore aussi bien représentés qu’aujourd’hui.

Seule ombre au tableau, les rapports – toujours – tendus entre Toni Kukoc et Scottie Pippen. En effet, les deux anciens coéquipiers ne sont pas les meilleurs amis du monde. Mais on peut tout de même espérer que, presque 20 ans après, les deux gaillards soient passés à autre chose. Ou pas ?

Source : probasketballtalk

Source image : espn.go.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top