Los Angeles Clippers

DeAndre Jordan prolonge finalement aux Clippers : retour sur une soirée tout simplement dingue !

DeAndre Jordan

DeAndre Jordan a totalement retourné sa veste le dernier jour et a finalement décidé de prolonger à Los Angeles, de quoi plonger Dallas au fond du trou…

Dingue. Invraisemblable. Inimaginable. Les mots manquaient ce mercredi en suivant un des épisodes les plus fous de ces dernières années sur le marché des transferts : retour sur un véritable blockbuster qui aura totalement retourné Twitter…

Comme on vous disait en début de soirée hier, le pivot des Clippers semblait plutôt perdu dans ses pensées et ne savait pas vraiment à qui se confier, à quelques heures de pouvoir signer chez les Mavs. Tourmenté par les récentes discussions et accusations faites sur Chris Paul, brouillé par la potentielle absence de son meilleur pote Blake et anxieux devant la possibilité de devoir tout déménager dans le Texas, le géant californien deviendra l’acteur principal d’une soirée dont on parlera à nos enfants, nos petits-enfants et ainsi de suite. Pour sa caractéristique exceptionnelle certes, mais surtout sa mise en scène spectaculaire. Imaginez plutôt…

Planqué dans sa maison à Houston, Jordan décide de faire rentrer en scred ses coéquipiers les plus proches. Chris Paul, Blake Griffin, J.J Redick et même Doc Rivers débarquent vêtus de noir dans la baraque du jeune homme, vérifiant bien que les portes sont verrouillées et triple-blindées derrière eux, après avoir claqué ces dernières. Une fois leur souffle repris et les capuches rabaissées, les sauveteurs ferment les rideaux et se lancent dans une discussion épique avec leur pivot, lui qui ne sait plus où donner de la tête tout en déversant un torrent de larmes dans ses mains. ‘Reste, arrête de déconner, Chandler Parsons t’as vendu de la fausse came, ici on a Pierce et Hollywood Boulevard. Tu dois rester, c’est obligé. Voilà, c’est fini, relâche un coup, tout va bien’. Quelques explications avec CP3, embrassades probables et poignées de main serrées aux côtés de Doc Rivers (en plus de parties de cartes selon certains), le grand DeAndre prend alors une décision qui fera l’effet d’une bombe atomique une fois relayée sur les réseaux sociaux : il interdit la venue de son propre agent dans sa maison (!), bloque littéralement la porte d’entrée et fait ainsi un barrage devant le management des Mavs mené par Mark Cuban. On embellit le tout, mais vous pensez qu’on raconte des salades ? Parfait. Demandez alors à Blake Griffin, qui vivait la scène en direct du salon…

Pas très fan de la disposition des meubles, mais je ne suis pas un designer d’intérieur.

On vous l’a dit, cette soirée était épique. Cramponnée sur Twitter avec pour seule obsession le rafraîchissement de sa page d’accueil, la planète basket se retrouvera alors au beau milieu d’un film tourné et joué par Liam Neeson, dans lequel Parsons et Cuban tentent de récupérer la gamine kidnappée par les vilains méchants. De Bleacher Report à ESPN en passant par CBS Sports et Yahoo Sports, tout le monde tente d’obtenir la moindre information sur cette véritable prise d’otage improvisée qui pourrait être diffusée en direct sur CNN. Chez les Mavs, le compte à rebours tourne et la mission est devenue simple : trouver un moyen d’infiltrer la maison afin de raisonner Jordan. Mais comment faire ? Le type a carrément interdit à son agent de glisser la moindre enveloppe sous la porte, car il sait qu’il va finalement changer de destination et retourner à Los Angeles. Les minutes s’écoulent, les solutions se réduisent, plusieurs sources se rassemblent et confirment que DJ va bien rentrer à LA. Implosant dans sa haine d’avoir été fourbé publiquement, le propriétaire des Mavs enverra ses sbires trouver des solutions juridiques qui lui permettront d’inverser la balance. Cependant, le mal est déjà fait. Jordan n’ira pas à Dallas, il restera chez les Clippers, pour 88 millions sur 4 ans. Apparemment. Après 4h de direct dans une atmosphère incroyable, c’est Marc Stein d’ESPN qui confirmera que le deal est prêt.

Dans une nuit tout simplement historique qui aura mobilisé de nombreux fans de sports et de séries devant Twitter, le pivot aux mains carrées a défoncé les barrières du ridicule réel et propulsé Los Angeles dans un état de joie sans précédent. Autant vous dire qu’on n’attend plus qu’une chose : le prochain Mavs-Clippers à Dallas. Sortez vos kevlars…

Source : ESPN, Twitter, CBS Sports, TF1, CNN, Maximal et Bleacher Report

Source image : Twitter

5 Commentaires

5 Comments

  1. JYD

    9 juillet 2015 à 8 h 42 min at 8 h 42 min

    Tout ce foin pour ce joueur … ? sérieusement ?

    Si les mavs arrivent à faire venir Hibbert et le placent dans de bonnes conditions, je suis pas certain qu’ils y perdent…

    • TrashTalk

      9 juillet 2015 à 11 h 02 min at 11 h 02 min

      Disons que ça laisse quand même un énorme vide derrière Chandler.
      Mais oui, Hibbert ça peut potentiellement le faire.

  2. RoyGarden

    9 juillet 2015 à 10 h 12 min at 10 h 12 min

    Du coup Dallas a aucune chance d’aller en Playoffs et Matthews qui veut pas changer d’avis…
    Ca me fait surtout de la peine pour lui.

    • TrashTalk

      9 juillet 2015 à 11 h 02 min at 11 h 02 min

      Ah bah lui et Dirk… Bonheur ce matin.

  3. Had

    9 juillet 2015 à 13 h 54 min at 13 h 54 min

    Ça me fait doucement sourire cette histoire quand même, sur les réseaux DJ est une pute sans parole toussa toussa… C’est un juste retour de manivelle je trouve, les gm se contrefoutent royalement des « petits » joueurs, ils les échangent, les coupent et les foutent dehors comme tu sors tes poubelles, je ne vais pas pleurer pour Cuban ou un autre gm… Le dirk se fait baiser (encore) il pourrait avoir le même contrat que Kobe ou Joe Johnson (lol)
    Business is business comme on dit chez tonton sam et ne vends pas la peau de grizzly avant de l’avoir buté.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top