Grizzlies

Brandan Wright commande un demi miel : on commence l’apéro sans Marc Gasol à Memphis

Bourlingué de ville en ville la saison dernière, Brandan Wright avait besoin d’un peu de stabilité et devrait s’engager pour 3 ans et 18 millions de dollars chez les Grizzlies le 9 juillet prochain.

Alors que les discussions de prolongation s’éternisent sûrement autour d’un pot de sangria ou deux avec Marc Gasol, les Grizzlies ont quand même assuré leurs arrières en signant Brandan Wright pour mettre quelques tampons supplémentaires dans la raquette. Baladé de Dallas à Phoenix en passant par Boston, le produit de North Carolina pose enfin ses valises dans le Tennessee pour un séjour de trois ans et 18 millions. En utilisant sa mid-level exception ici, Memphis garde donc suffisamment de place pour signer l’Espagnol au maximum sans pour autant dépasser le salary cap autorisé par la ligue.

À 27 ans, Brandan Wright rentre dans sa huitième saison chez les pros. Un peu limite en tant que titulaire, il reste un très bon back-up capable d’avoir de l’impact dès qu’il rentre sur le parquet. Il tourne à près de 7 points à 60% au tir et 4 rebonds en à peine 16 minutes de moyenne depuis le début de sa carrière et Dave Joerger n’a pas besoin de plus en complément de Marc Gasol. Financièrement, les Grizz’ devraient avoir du mal à conserver Kosta Koufos, sauf si la lenteur des négociations qui ont lieu en ce moment en Espagne était la prémisse d’un scénario catastrophe dans lequel Memphis n’aurait plus les faveurs de son pivot All-Star. Dans ce cas, Brandan Wright serait probablement propulsé titulaire, les Grizzlies se hâtant alors de prolonger le plus Grec des Américains pour jouer les remplaçants.

Il vaut mieux se parer à toutes les éventualités et les talents de diplomate de Chris Wallace sont mis à rude épreuve en ce moment, lui qui doit à la fois convaincre Marc Gasol de donner son accord le plus rapidement possible pour rester dans le Tennessee et ainsi rassurer les fans et d’autre part entretenir des relations cordiales avec Kosta Koufos pour le faire patienter jusqu’à ce que le frère de Pau ne prenne sa décision, un peu comme quand tu veux tenter de trouver mieux que ta première conquête de la soirée en boîte mais que tu ne veux surtout pas rentrer chez toi tout seul.

La venue de Brandan Wright est déjà une bonne nouvelle pour les Grizzlies qui auront de quoi voir venir à l’intérieur. Rappelons aussi que Zach Randolph est encore sous contrat jusqu’en 2017 dans le Tennessee et que l’arrivée récente de Matt Barnes garantie à Memphis son quotta de thugitude pour l’année. Allez Marc, de quoi t’as peur ?

Source : Yahoo! Sports

Source image : Matt York – AP via Sportsnet

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top