Rockets

44 puis 45 points : quel nouveau tarif imposera James Harden aux Blazers ce soir ?

Dix matches au programme ce soir dont un qui promet d’envoyer du bois en direct de Portland, les Blazers accueillant les Rockets d’un James Harden impardonnable avec les potes de Nico Batum cette saison.

En effet, si Terry Stotts et ses hommes devront vite apprendre à vivre sans Wesley Matthews, ce dernier étant absent jusqu’à la fin de la saison à cause d’une vilaine rupture du tendon d’Achille, la franchise de l’Oregon pourrait se prendre une nouvelle leçon par le numéro 13. Nouvelle ? Nouvelle oui, car avec ou sans Wes le grand Harden a tout simplement démoralisé Rip City cette année, offrant deux performances de rêve en autant d’affrontements. D’abord, ce sont 44 points qui tombèrent sur le crâne de Lillard et compagnie quelques jours avant Noël, de quoi péter l’ambiance sous le sapin alors que tout le monde est censé se réjouir. Puis, une petite unité de plus pour totaliser 45 pions il y a un mois, la deuxième rencontre jouée dans le Texas. C’est d’ailleurs le petit avantage avec lequel LaMarcus Aldridge pourra démarrer la rencontre de ce soir : pour une fois, on joue chez moi. Le géant aux mains de rêve était absent du premier rendez-vous mais avait tout de même planté 24 points en février, il faudra ressortir une feuille digne des derniers Playoffs si LMA souhaite offrir la victoire aux siens. Stratégiquement parlant, c’est donc Arron Afflalo qui devrait probablement se coltiner l’arrière-pyromane, avec l’aide de Batum ici ou là en cas d’abandon. Un vrai test pour la recrue des Blazers, dont une des qualités premières se situe dans sa capacité à gérer sa propre moitié de terrain.

Côté Rockets, la remarque leur a déjà été faite à plusieurs reprises mais on en rajoutera une petite dose ainsi : ce mercredi, c’est la première fois que Kevin McHale et sa bande se rendront au Moda Center depuis le fameux trois-points de Damian Lillard au buzzer, ce tir monstrueux lors des derniers Playoffs qui avait souhaité les pires vacances possibles aux guerriers texans. On a du mal à imaginer quelconque effet psychologique sur les joueurs qui étaient déjà présents l’an passé, mais il faudra vérifier si Corey Brewer et compagnie pourront élever leur niveau de jeu afin de valider une grosse victoire à l’extérieur : les Blazers viennent en effet de se faire taper par Minnesota, nul ne doute que la fierté des soldats jouera dans leur attitude ce soir. Dwight Howard absent, ce sont Donatas Motiejunas et Terrence Jones qui tenteront de calmer un Aldridge probablement révolté, les deux jeunes intérieurs ayant cumulé 5 contres et 30 rebonds sur les deux dernières victoires de leur franchise.

Un favori ? Houston. Une équipe qui doit absolument se rattraper ? Portland. Ce soir, rendez-vous dans l’Oregon pour un duel qui promet d’envoyer du rêve, tout en ranimant une petite rivalité débutée au printemps dernier…

Source image : Fansided

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top