Bulls

Les scénarios pour sauver les Bulls de la déprime après la blessure de Derrick Rose

La nouvelle est tombée dans la nuit, il est maintenant temps de réfléchir à une solution : Derrick Rose est out pour un moment et avec son absence les espoirs de titre des Bulls semblent s’envoler pour de bon. Chicago est condamné à revivre les mêmes aventures que lors des deux dernières saisons. À la différence près que l’effectif est plus chargé en talent que pour les exercices précédents, Pau Gasol ayant rejoint l’Illinois et Jimmy Butler ayant franchi un cap. Suffisant pour avancer en Playoffs ? Pas certain, mais il existe de nombreuses autres pistes à explorer avant de baisser les bras.

1) Les Bulls annoncent le recrutement Jordan Farmar. Son prénom le transcende au United Center et il double toutes ses stats en carrière pour apporter 15 points et 6 passes de moyenne, à l’instar de D.J. Augustin l’an passé. Le reste de l’équipe est suffisant pour aller jusqu’en finale de Conférence Est.

2) Jordan Farmar préfère rester en Turquie. Les Bulls se tournent donc vers un visage connu du United Center, Nate Robisnon. Chaud bouillant, Kryptonate fait l’intégralité des Playoffs au rythme du Game 4 du premier tour de 2013 face aux Nets. Champions NBA, Nate MVP.

3) Derrick Rose va voir le médecin de Russell Westbrook qui le remet sur pied pour le milieu du premier tour des Playoffs. En jouant en moyenne 25 minutes, le meneur ne force pas et tourne tout de même à 20 points, 8 rebonds et 8 passes par match. Mais Russell et Derrick sont contrôlés positifs à l’urine d’alien et les résultats des Bulls et du Thunder sont annulés pour la saison en cours.

4) La France et l’Espagne enterrent la hache de guerre : Pau Gasol et Joakim Noah offrent trois mois d’alchimie folle dans la peinture, les deux se donnent rendez-vous en septembre pour l’Euro après avoir déroulé dans les Playoffs et viré Zach Randolph et Marc Gasol du trône des meilleurs duos inside.

5) Sauf que Tom Thibodeau insiste un peu trop et les fait jouer 47 minutes par match. Pau se blesse lors du Game 1 de la finale de Conférence et Joakim Noah pète deux rencontres plus tard. Bonne nouvelle pour les supporteurs de l’équipe de France, les deux seront absents pour l’Euro.

6) Quitte prendre un petit roquet, les Bulls décident de miser sur un MVP. Celui du Celebrity Game, Kevin Hart. Le comedien tentera tant bien que mal de combler le vide laissé par Derrick le bout-en-train de l’équipe. Ca joue moins bien, mais ça rigole plus. On ne peut pas tout avoir.

7) Les Bulls révèlent leur arme secrète à la mène ainsi que la raison de son contrat : Nazr Mohamed, qui s’est entrainé tout l’été dans l’espoir de réaliser son rêve de jouer poste 1, réussit à convaincre Thibs de lui laisser sa chance. 30 secondes plus tard, il s’auto-cross et met fin à sa carrière.

7) Gar Forman et John Paxson vont voir les Suns et leur proposent E’Twaun Moore et Nazr Mohamed contre Brandon Knight. On ne sait jamais, Phoenix aime balancer ses meneurs contre des cacahuètes.

8) Au passage, ils tentent également de gratter la venue du staff médical de Phoenix dans l’Illinois. Un accord est trouvé si les Bulls envoient Cameron Bairstow pour ne pas dépasser la luxury tax.

9) La NBA crée la Derrick Rose Rule 2 (après celle pour le salaire) qui permet aux joueurs de signer dans leur ville d’origine pour les Playoffs. Dwyane Wade et Anthony Davis, dont les franchises sont en ballottage pour la post season, décident de rejoindre les Bulls. Malheureusement ils se blessent dès leur premier match.

10) Vous êtes sûrs qu’on peut pas rapatrier Michael Jordan ?

11) Mieux que le retour de Jordan, c’est Scalabrine qui sort de la retraite. Matt Bonner négocie lui aussi un buy-out avec les Spurs et rejoint Brian aux Bulls pour former la Red Army.

12) Tom Thibodeau craque et décide de faire jouer ses grands ensemble, seul Jimmy Butler sauvant sa place dans le 5 de départ. Joakim Noah prend la mène, Nikola Mirotic l’aile, Pau Gasol et Taj Gibson se partagent la raquette. Le Big Ball devient alors la nouvelle tactique à la mode en NBA. Sam Cassell demande des droits d’auteur.

13) Tom Thibodeau craque – version 2 – et confie les clefs de la boutique aux rookies. Doug McDermott boucle mars et avril à 20 points de moyenne, Nikola Mirotic tourne en double double, les deux joueurs shootant à plus de 40% de loin.

14) Finalement, Thibs se rend compte que les jeunes, ce n’est vraiment pas son truc. Il hésite donc entre donner une nouvelle chance à Gilbert Arenas ou à Allen Iverson. Il décide finalement de couper E’twaun Moore pour signer les deux retraités.

15) Voyant Tony Snell prendre le même chemin que Jimmy Butler en réussissant une bonne seconde année quand on lui offre du temps de jeu, les Chicago Bulls rapatrient Marquis Teague dans l’Illinois en se disant que leurs noix à la draft ne sont pas si mauvais. Le meneur botte le cul de son frère en finale de Conférence.

Bien entendu, difficile de trouver une solution viable. Une chose est sûre, les Bulls vont chercher un troisième meneur, Aaron Brooks et le vieillissant Kirk Hinrich n’étant pas suffisants pour permettre à l’équipe de tourner, surtout que ce dernier a tendance à vouloir rendre visite à Derrick Rose à l’infirmerie de manière un peu trop fréquente. Malgré cela, Tom Thibodeau dispose des armes nécessaires pour emmener une fois de plus les Bulls en Playoffs. En même temps, vu le niveau de la Conférence Est, leur qualification est assurée avec déjà 36 victoires au compteur. Mais après ? Tout dépendra des match-ups. S’ils devraient pouvoir éviter Atlanta ou Cleveland au premier tour, un nouveau face-à-face avec les Wizards ne serait pas une partie de plaisir, loin de là. Et ensuite ? Peu d’espoir.

Le talent ajouté au cours des derniers mois laisse penser qu’ils peuvent faire mieux que l’an dernier. Mais pour cela ils doivent, comme on le répète depuis plusieurs semaines, retrouver leur identité collective : hargne, agressivité et esprit collectif. Avec Derrick Rose out, le retour de cette mentalité guerrière est plus que jamais d’actualité. Le titre ? Il faut l’oublier. Mais il reste l’honneur. Ca sera déjà pas mal pour éviter une épidémie de dépression dans l’Illinois.

Source image : www.examiner.com

3 Commentaires

3 Comments

  1. Hermann

    25 février 2015 à 16 h 00 min at 16 h 00 min

    Une cure de xanax, pas d’autre possibilité

    J’attaque la mienne

  2. Fear The Beard

    25 février 2015 à 17 h 17 min at 17 h 17 min

    Hahaha un article qui m'a fait mourir de rire ! Vous êtes les boss de l'actu Basket TrashTalk !

  3. FRANCKMEN

    26 février 2015 à 0 h 49 min at 0 h 49 min

    Vous avez oublié le scenario : on recrute BEASLEY numero 2 de la draft derriere rose…il joue PG et affole les compteurs
    bulls champions

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top