Hawks

Enveloppe sous la table : Paul Millsap aurait déjà prévu de rempiler chez les Hawks cet été

Auteur d’une nouvelle saison solide et probablement All-Star dans quelques semaines, l’intérieur des Hawks pourrait être disponible cet été sur le marché des agents libres : ou pas, selon USA Today.

C’est ce qu’on appelle un wink-wink deal. Lors de l’été 2013, les Hawks souhaitaient absolument signer l’ailier-fort du Jazz, mais Millsap avait apparemment d’autres intentions en tête. En effet, voyant l’évolution des salaires et le nouveau salary cap qui devrait bientôt exploser les budgets, on le voit notamment déjà avec certaines signatures affolantes depuis quelques mois, Paul souhaitait miser sur deux saisons dans la franchise d’Atlanta afin de voir ce que son profil pourrait représenter sur le marché des transferts en 2015. Un sacré coup de poker, géré par l’intéressé et accepté par les Hawks, puisqu’il fût signé pour 19 millions sur seulement 2 saisons, dans le silence le plus complet. Résultat ? Après une première campagne validée par le titre de All-Star et une seconde aussi bonne puisqu’il participera probablement au match des étoiles à la mi-janvier, Millsap a réussi son pari et c’est Jeff Zillgitt d’USA Today qui a découvert les coulisses du contrat en question signé il y a deux ans.

En faisant un rapport sur les agents libres les plus intéressants, j’ai été informé que Paul Millsap avait reçu une offre sur plusieurs années par les Hawks mais il souhaitait pouvoir re-signer un dernier gros contrat à 30 ans.

Culotté ou confiant ? Dans tous les cas, Millsap a eu suffisamment confiance en ses capacités et son talent pour prévoir qu’il offrirait deux saisons quatre étoiles chez les Hawks, en attendant les PlayOffs dans quelques mois qui offriront un vrai indicateur sur sa valeur marchande. En effet, Paul est pour le moment tranquillement installé sur le trône de la Conférence Est avec ses copains, mais que se passera-t-il s’il se prend une claque au premier ou au second tour ? Il est évident que les Hawks devront sortir leur plus gros chèque pour garder l’intérieur dans leur région, mais ce pari est aussi risqué d’un côté que de l’autre : un contrat max pour un joueur qui n’a pas encore mené une équipe au-delà du premier tour, ou un sacrifice financier de la part du joueur pour permettre au groupe de rester intact (DeMarre Carroll doit lui aussi passer par la banque), telle est l’équation qu’il faudra résoudre dans les prochains mois. On peut aussi regarder le fichier de Kevin Love et se dire qu’il pourrait effectuer le même type de deal cet été à Cleveland, afin de s’offrir un pont d’or à l’été 2016.

Moins de 20 millions sur 2 saisons pour un All-Star, voilà un contrat de rêve qui avait encore été négocié par Danny Ferry à l’époque. Les Hawks devront-ils payer plus de 60 millions sur 4 ans afin de retenir Trillsap chez eux ? Les PlayOffs offriront un début de réponse…

Source : USA Today

Source image : Soaringdownsouth.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top