Hawks

Atlanta tape un nouveau gros de l’Ouest : Portland rejoint Dallas, Houston et les Clippers à l’hosto !

Plus c’est hostile, plus ils aiment ça ! Les Hawks ont ajouté un nouveau gros gibier à leur tableau de chasse en s’imposant à Portland hier soir (115-107), confirmant que leur place de leader à l’Est n’est pas du gros bluff.

C’était la grande question au début de saison, et encore il y a un mois. Bénéficiant d’un calendrier plutôt aisé, la franchise d’Atlanta pouvait-elle maintenir son niveau de jeu en déplacement pour rester dans le top de sa conférence ? Mike Budenholzer a réussi à faire encore mieux que ça, il a élevé le level de ses hommes pour leur permettre d’aborder 2015 avec les mains fermement agrippées au volant. C’est une 18ème victoire en 20 rencontres que les Hawks se sont offerts ce samedi, et pas n’importe laquelle puisque Portland n’avait perdu que deux rencontres cette saison à la maison. Au passage, c’est Memphis et Golden State qui avaient réussi cet exploit. Dominante de la première à la dernière minute du match, cette jeune équipe a suivi le même plan de jeu que depuis le début de saison et a quitté l’Oregon avec un nouveau point d’exclamation : défense collective étouffante, partage de la balle, confiance en Millsap et Teague (49 points pour le duo) quand ça chauffe et un banc en nette amélioration. Le cocktail parfait qui a fait ses preuves du côté de… San Antonio (tiens tiens), et qui commence doucement à prendre forme à Atlanta.

S’agit-il encore d’un exemple d’équipe pas assez prise au sérieux, quand on voit certains membres des Blazers traîner des pieds tout au long de la rencontre ? Peut-être. Oui, peut-être qu’en voyant les Hawks jouer à Utah la veille, Nico Batum et ses copains ont levé le pied en se disant que le match serait aisé. C’est malheureusement le vilain jeu auxquelles de nombreuses franchises ont joué cette saison avec les Hawks, un pari perdu d’avance quand on voit qu’Al Horford et ses sbires se sont imposés à Dallas, Cleveland, Houston et Milwaukee en 20 jours. Mieux encore, si Tobias Harris n’avait pas rentré une prière à Orlando juste avant les fêtes de Noël, cette équipe serait sur 11 succès consécutifs… en déplacement. Le bilan actuel est donc des plus encourageants pour l’armée d’A-Town, 25 victoires pour seulement 8 défaites et un énième match tendu à l’extérieur ce lundi, du côté des Clippers. On vérifiera une nouvelle fois si le leader de la Conférence Est est pris à la légère, le type de comportement que Chris Paul et compagnie ont déjà eu à plusieurs reprises cette saison…

S’il y a de fortes chances pour que Toronto, Chicago et Washington s’énerve et reprenne le trône pris par les Hawks ce weekend, le reste de la Ligue est en train de prendre note et les fans devraient en faire de même : il n’y a peut-être pas de public à Atlanta, mais il y a une très belle équipe de basket sur le parquet.

Source image : chatsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top