Magic

Evan Fournier enfonce un peu plus les Knicks avec 28 points : succès décisif 97-95 pour Orlando

Malgré leur écroulement psychologique durant les 12 dernières minutes face aux Toronto Raptors hier soir, les Floridiens du Magic d’Orlando ont tenu bon cette fois-ci au Madison Square Garden de New York (97-95). Sous l’impulsion d’Evan Fournier, auteur d’un nouveau record en carrière avec 28 points et se montrant clutch lors des moments tendus du money time, les hommes de Jacque Vaughn se refont une santé en aggravant le cas de Knicks qui subissent là leur sixième défaite consécutive de la saison…

Effectivement, le champagne a coulé à flots sur Gotham City la nuit dernière ! Très inspiré et tirant les siens vers le haut, Fournier a fait tourné la tête d’Iman Shumpert et de ses camarades en rendant une fiche très propre : pas moins de 28 points à 8/14 au tir, 2 passes, 2 rebonds et 4 interceptions pour couronner le tout. Annonçant sa future montée en puissance à notre micro à l’occasion du retour triomphal des Bleus suite à un Mondial espagnol inoubliable, « More Champagne » prouve rencontre après rencontre qu’il s’est très bien adapté à sa nouvelle équipe et assume progressivement les exigeantes responsabilités que son arrivée en Floride impose. En face, Carmelo Anthony (27 unités à 10/17 au tir et 5 rebonds) s’est démené afin de renverser la tendance d’un match âpre qui a tardé avant de désigner un réel vainqueur, tant les possessions étaient disputées.

Néanmoins, plus appliqués et efficaces aux moments clés de cet affrontement glacial, les visiteurs, à l’image de Nikola Vucevic (nouveau double-double avec 20 points et 13 prises aux rebonds), restent solides en ne voulant pas flancher deux fois de suite dans l’ultime période. Mettant la pression sur leurs adversaires pendant la dernière minute, les Knicks envoient à deux reprises le Français sur la ligne des lancers qui ne tremble pas. Toujours +2 à cet instant pour NY qui, par l’intermédiaire de J.R. Smith (19 points en sortie de banc), décide de jouer la gagne sur un trois-points venu d’ailleurs. Défendu par Fournier, « Gérard » s’élance et lâche une brique qui propulse son escouade, tourmentée à l’heure actuelle, dans les sables mouvants de la Ligue. Le Magic l’emporte aux poings, le jeune Evan y étant pour beaucoup…

Bien que sa défense demeure encore perfectible, Evan Fournier ne cesse de montrer de quel bois il se chauffe en ce début d’exercice 2014/2015 très encourageant pour un Orlando Magic en plein essor. A l’inverse, cette perf’ made in France plonge les protégés de Derek Fisher dans les profondeurs du classement à l’Est, très frileux dans leur application maladroite de l’ « Attaque en triangle ». A la différence des autres alcools, le champagne a donné bien des vertiges aux compagnons de beuverie de « Gérard » Smith, enivrés par l’insolence du Frenchie de Saint-Maurice !

 Source image : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top