Hawks

Génération MSN : Mike Scott pousse le swag à un autre level avec ses tattoos d’émoticônes

Qui a dit que Swaggy P et Russell Westbrook étaient les uniques représentants de la mode parmi les NBAers ? Mike Scott nous démontre le contraire et revient sur la signification de ses tattoos très particuliers.

Le joueur des Hawks a fait parler de lui à l’occasion des derniers PlayOffs. Malheureusement pour lui, ce n’est pas vraiment pour son jeu que Mike Scott a attiré l’attention, mais plutôt par les tâches d’encre à la signification particulière qui jonchent son corps. Non pas que sa moyenne de 9,4 points par match dans la série face aux Pacers soit insuffisante pour le sophomore qu’il était, mais parce que c’est grâce à la télédiffusion de la série sur antenne nationale que le produit de Virginia s’est découvert des milliers de fans sur les réseaux sociaux, tombés littéralement amoureux de ses tatouages très originaux en forme d’émoticônes. Intrigués par ces tattoos, les journalistes du site américains mashable.com n’avaient pas eu l’occasion de questionner le joueur pendant la compétition des PlayOffs. Ils se sont rattrapés hier, voici les meilleurs extraits de l’interview.

« J’ai commencé les tatouages très tard, honnêtement. Je n’avais pas de tattoo, ni les oreilles percées pendant mon année junior en college [troisième année]. Aujourd’hui, je ne les compte même plus. Je déteste les gens qui disent ça, mais j’ai vraiment arrêté de compter après le college. […] 85% de mes tattoos sont des emojis. Le truc c’est que j’en utilise tout le temps. C’est moi, c’est original. Personne n’a fait ce genre de tatouages avant moi. J’imagine que j’ai lancé la mode. Parfois, ils permettent d’exprimer des mots que vous n’arrivez pas à dire. Vous pouvez faire une conversation entière en n’utilisant que des émoticônes et les gens comprendront. »

Tout le monde ? Peut-être pas. Lorsqu’il a remarqué les tatouages de Mike Scott en plein match, Vince Carter n’a pas pu s’empêcher d’en demander la signification.

« J’ai un emoji qui représente des lèvres sur mon cou et il m’a demandé pendant le match si c’était les lèvres d’une fille en particulier ? Je lui ai répondu que non, c’était juste un émoticône. »

Eh oui, à 37 ans, Vinsanity n’appartient pas à la même génération que l’ailier d’Atlanta et a peut-être du mal à concevoir l’intérêt d’un tel ornement de peau. Enfin, s’il devait rajouter un émoticône qui n’existe pas à l’heure actuelle, Mike Scott a déjà sa petite idée.

« Il manque clairement un émoticône avec un doigt d’honneur. Je ne pense pas à grand chose d’autre et c’est définitivement un emoji que j’aimerais utiliser avec quelques personnes. »

Mais en attendant, il a encore un large éventail de choix avant de s’attaquer à la création d’emojis. Pas plus tard qu’il y a deux semaines, sa collection s’est encore agrandie avec six nouveaux tattoos d’un coup. Voyez plutôt.

Mike Scott Instagram

Prends ça Daddy Swag !
Source : Instagram

Au top de la hype, Mike Scott a vu d’un œil amusé le nouveau tatouage de Drake qui représente l’émoticône des mains du prieur. Si toutefois vous restiez encore un peu perplexe face à ses explications, vous pouvez toujours lui envoyer un tweet (@mikescott). Mais pensez à sortir un traducteur d’émoticônes pour lire sa réponse. 😉

Source : mashable.com | Image de couverture : David Goldman – AP

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top