Magic

Le point généalogie du jour : Victor Oladipo serait-il l’enfant illégitime de Dwyane Wade ?

Même poste, même mentor de jeunesse et même région des States. La jeune star du Magic et Dwyane Wade ont un paquet de choses en commun et ça, Flash l’a bien remarqué. L’heure du passage de témoin ?

Il y a déjà plusieurs années que Dwyane Wade a rencontré pour la première fois Victor Oladipo, intrigué par le potentiel du n°2 de la draft 2013. Une relation devenue encore plus poussée après que les 2 arrières floridiens aient passé une partie de l’été dernier ensemble à Indiana University avec quelques joueurs du Heat et Cody Zeller, ancien Hoosier avec Oladipo.

Et après la confrontation entre les 2 voisins mardi, Flash a lâché cette fameuse phrase à propos de « Mister Popo », cette phrase qui veut à la fois tout dire et rien du tout : « sky is the limit for him »…

Un compliment lancé au milieu d’une conversation où le triple champion NBA ne tarit pas d’éloges à propos d’un gamin qui lui rappelle tout simplement quelqu’un…

« Quand je le vois, je me vois au même âge. Il fait beaucoup de choses que j’aimais faire quand j’étais jeune et il progresse vraiment vite. Il peut aller aussi haut qu’il le voudra tant qu’il continuera de bosser et que son corps le laissera tranquille car son jeu est le même que le mien… » #Boulard

« J’aime son éthique de travail et c’est un bon gamin. Mon job, avec d’autres vétérans, est de mettre le pied à l’étrier de ces jeunes. Et quand on a eu la chance d’avoir de bons conseils, il est primordial de rendre la pareille, surtout quand un gamin comme lui vient vers vous pour poser des questions. »

Formés au collège par le même coach (Tom Crean), l’un à Marquette (D-Wade) et l’autre à Indiana, on sent donc bien une complicité et un respect mutuels s’installer entre ces deux-là. Victor Oladipo semble en tout avoir pris conscience de l’importance d’avoir l’appui d’un vétéran de la trempe de Wade, quand on sait par exemple que c’est Ben Gordon qui aurait pu le prendre sous son aile à Orlando… Pour le moment sur le flanc, il aura donc tout le loisir pendant quelques semaines d’appeler son pote afin de se voir prodiguer quelques filons pour flopper aider ses gars à gagner des matches…

L’intention de Wade est louable. Faire progresser les jeunes quand on sent que soi-même on commence à faiblir. Attention tout de même à ne pas trop rencarder la concurrence, ce serait quand même ballot de voire le Magic disputer au Heat une place en PlayOffs…

source : orlandosentinel.com

image de couverture : hoops-nation.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top