Hawks

Luol Deng en direction d’Atlanta ? Le transfert qu’il faudrait pour relancer sa carrière…!

Il réalisait une carrière solide et exemplaire aux Bulls. Bras droit de Derrick Rose et homme-à-tout-très-bien-faire de Tom Thibodeau, il régalait Chicago en étant même nommé All Star : mais que pourrait bien faire Luol Deng cet été, enfin libre de choisir sa prochaine équipe ?

Le britannique a, pour peu dire, touché le fond de la piscine la saison passée. Nombreux l’annonçaient sur le départ à cause de son contrat expirant et de la forte possibilité de le voir quitter l’Illinois, mais de là à l’imaginer sombrer à Cleveland… C’est donc du côté de l’Ohio que l’ailier a passé la pire fin de saison imaginable, victime des prises de décisions illogiques de Mike Brown et contraint à vivre dans un effectif en bordel complet. Des statistiques à la baisse, l’impossibilité totale de pouvoir contribuer au jeu et apporter en leadership : ceux qui connaissaient bien le produit de Duke étaient abasourdis de voir un joueur aussi souple et professionnel se morfondre dans une franchise aussi mal foutue. Le comble pour un type nommé All Star la saison passée…

Puis le soleil a commencé à pointer le bout de son nez. Les Cavs, qui ont quand même changé de management, ont drafté Andrew Wiggins en première position et devraient donc laisser ce dernier occuper le poste d’ailier pour les 5 prochaines années minimum. Deng, de son côté, a enfin empoché les dollars restant sur son ancien contrat, et aborde l’été avec un sourire en coin : où peut aller le vétéran s’il souhaite relancer sa carrière ? Les Bulls auront probablement le culot de retourner vers lui et lui proposer une ristourne, mais difficile de l’imaginer dire oui. En effet, si sportivement il serait gagnant car Chicago a besoin de retrouver son fils, les coups de p*** vécus successivement à cause de la franchise devraient rester dans la mémoire de Deng. Entre un staff médical qui l’a mis plus qu’une fois en danger et le simple fait d’être transféré contre Andrew Bynum un pauvre soir d’hiver, y’a de quoi refuser un retour à domicile.

C’est là que les Hawks s’invitent dans la danse. Certes, la possibilité de les voir devenir champions l’an prochain est aussi importante que celle de revoir Mike Woodson coacher les Knicks, mais l’approche de la franchise, les postes disponibles et la masse salariale pourraient séduire le natif du Soudan. Premièrement, Atlanta a totalement changé son approche avec un nouveau General Manager, un nouveau boss, un nouveau coach et une nouvelle philosophie : souhaitant devenir les Spurs de la Conférence Est, les aiglons ont montré la saison passée que leur futur était optimiste et qu’ils pourraient faire du bruit cet été afin de recruter du monde. Notamment à l’aile, où DeMarre Carroll a fait du bon boulot mais reste un joueur de banc par définition. Le poste 3 est donc libre à Atlanta, et Danny Ferry n’a pas caché son souhait de vouloir recruter Deng. C’est d’ailleurs pour cette raison que le GM a viré Lou Williams de la rotation, afin de créer suffisamment de place dans la banque pour s’offrir les services du vétéran.

Un cinq majeur Jeff Teague, Kyle Korver, Luol Deng, Paul Millsap et Al Horford ? Pas mal pour cette équipe, qui devra quand même faire attention aux Suns ou Rockets, dont la capacité financière et l’intérêt sont tout aussi grand envers l’Anglais.

Source : Yahoo Sports

Source image : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top