Spurs

Pacers, Warriors et Thunder : Semaine XXL pour les Spurs

En signant une 17ème win consécutive hier soir face aux Pelicans, les Spurs ont égalé le record historique de victoires de la franchise. Fans des Spurs, retenez votre souffle car pour rentrer dans l’histoire lundi, il faudra battre ni plus ni moins que les Pacers, avant d’enchaîner Golden State et OKC en back-to-back. Vous avez dit semaine charnière?

Et de 17! Il faut dire que privés d’Anthony Davis, ces Pelicans là n’avaient pas une grosse opposition à proposer à des Texans qui marchent sur l’eau depuis un mois… Résultat? Une nouvelle victoire 96-80 avec 10 joueurs entre 17 et 32 minutes, le tout sans Danny Green et Tiago Splitter. Comme d’habitude le Big Three a été économisé, ce qui n’a d’ailleurs pas empêché Tim Duncan de remplir sa feuille de stats (12 points, 8 rebonds, 6 assists et 4 blocks en 25 minutes)Manu Ginobili a ajouté 15 points à 7/10 mais le grand bonhomme de la rencontre est encore Marco Belinelli qui, après avoir croqué les Nuggets vendredi, a remis ça hier. 18 points à 7/11 dont 4/5 derrière la ligne pour le sosie officiel de Jean Reno et une montée en puissance bienvenue à l’approche des playoffs… En face, c’est Brian Roberts (18 points) et Austin Rivers (16 points)  qui ont assuré la marque, répondant à la faillite offensive des starters (29 points seulement) en l’absence de « l’Unibrow ».

Après ce back-to-back maîtrisé de main de maître par les hommes de Popovich, les Spurs vont maintenant passer aux choses sérieuses. Visez plutôt: les vice-champions en titre se déplaceront demain soir à Indianapolis pour une confrontation entre les 2 leaders de conférence, avec en musique de fond le fameux record à la clé. Pas mal le début de semaine… On continue? Mercredi soir, ce sont les Splash Brothers et leur team de cinglés qui débarquent dans le Texas pour une confrontation qui sent la poudre, tant les derniers duels entre les deux équipes ont été épiques depuis la saison dernière. Et puisqu’un bon repas doit toujours se terminer par un dessert bien coulant, direction OKC dès le lendemain pour la deuxième partie du back-to-back le plus hardcore de la saison…

Au delà du résultat, on aura aussi un œil très attentif sur ces Spurs face notamment aux Pacers et au Thunder, 2 équipes que le squad de Popovich n’a pas réussi à dompter lors de leurs dernières confrontations.

Une première place à garder, un effectif à préserver, un record à faire tomber, le tout en se coltinant 3 des meilleures équipes de la ligue à 3 semaines des playoffs, on est quand même assez curieux de savoir comment le Pop va gérer tout ça…

Connaissant le fonds de commerce des Spurs depuis quelques années, on serait assez étonnés de voir le match de l’année lundi face aux Pacers, et tant pis pour les historiens. Par contre, le double duel du milieu de semaine sent déjà le souffre et les playoffs. Si d’aventure la bande à Toni Pi devait remporter ces 2 matches, ils enverraient un message clair à la NBA. Dans le cas contraire, perdre un match voire 2 ne remettra pas non plus en cause leur fin de saison. Reste à savoir comment les Spurs aborderont cette semaine néanmoins cruciale pour les spots à l’Ouest. Une chose est sûre, on en saura beaucoup plus en fin de semaine sur les forces en présence, le tout à 10 jours des playoffs…

image: rantsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top