Dossiers NBA

Dallas, Memphis et Phoenix pour 2 places : A qui la carotte ?

Après 4 mois et demi à se jauger et à prendre place avant le sprint final, on y est enfin. Dallas (38-26), Memphis et Phoenix (36-26) sont à la lutte pour les 2 dernières places à l’Ouest et si la fin de saison s’apparente souvent à un lent et long chemin vers les Playoffs, le dernier mois sera pour ces 3 franchises une lutte acharnée. Revue d’effectif des forces en présence…

A une vingtaine de matches de la fin de la saison régulière, bien malin qui pourra nous dire laquelle des 3 franchises passera à la trappe. Seule certitude, une équipe devra partir en vacances de bonne heure malgré une grosse saison… Pour donner un peu de grain à moudre aux pronostiqueurs en herbe, on vous donne quelques indices…

Dallas:

On ne donnait pas forcément les Mavs parmi les postulants à une place en Playoffs en début de saison. Un Dirk Nowitzki en régression depuis 2 ans, un Monta Ellis qui s’apparentait plus à un défi de Mark Cuban qu’à un réel apport concret et une faiblesse au poste 5 nous faisait craindre une saison compliquée pour les Texans. Que nenni puisque le Wunder Kid, malgré une baisse statistique, continue d’insuffler la rage de vaincre à ses coéquipiers. Que nenni encore puisque Monta Ellis réalise une saison au-delà des attentes et forme avec « Rosé » Calderon une doublette de meneurs complémentaire, pouvant s’adapter à n’importe quel adversaire. Et que nenni toujours puisque Vince Carter et Shawn Marion (bienvenue dans les années 2000) verrouillent chaque soir les attaques adverses et comblent ainsi les manques relatifs au poste… Un Vince Carter à créditer d’une très bonne saison dans un rôle de 6ème homme nouveau pour lui, mais qui sied à ravir à un joueur qui a su se transformer au fil des ans, au gré des attentes de Rick Carlisle…

Pour la fin de saison, le menu proposé aux Mavs sera malheureusement corsé : OKC et Golden State par 2 fois, les Spurs, les Clippers et 2 derniers matches qui sentent déjà le feu contre les Suns et à Memphis pour clôturer la saison… On soupçonne fortement Alfred Hitchcock d’avoir fait le calendrier cette saison…

Phoenix:

Cette équipe a plusieurs vies. Appelés à jouer les faire-valoirs cette saison, emmenés par un coach rookie, les Suns ont pourtant été la surprise du début de saison, avec les Sixers (si, si…). Drivés par un Bledsoe en mode MIP sur le début d’exercice, les Suns ont semblé accuser le coup quand ce-dernier s’est rajouté à la longue liste des blessés de la ligue cette saison… Pas gênés, les joueurs de Jeff Hornacek ont pourtant mis les bouchées doubles depuis, emmenés par un Dragic qui réalise sa meilleure saison en carrière et Gerald Green qui rappelle cette année qu’il n’est pas seulement un dunkeur… De l’attaque à outrance mais gérée de main de maître, un collectif huilé, un banc composé d’inconnus ou presque mais au diapason chaque soir à l’image de Tucker ou des frangins Morris… Une belle tête d’outsider en Playoffs tiens…

Coté calendrier, les Suns ont la chance d’avoir un mois de mars très abordable avant d’attaquer les choses sérieuses en avril: les Clippers 2 fois, les Spurs, Portland, OKC et Memphis et Dallas la dernière semaine…

Memphis:

L’une des surprises de la saison. Mais la surprise c’est de les retrouver aussi bas à l’abord de la dernière ligne droite… Une 8ème place fébrile que l’on doit évidemment à la longue absence en début de saison de Marc Gasol, dont l’impact ne s’est jamais aussi bien mesuré que lors de son absence. Depuis, ça va beaucoup mieux dans le Tennessee. Le retour de l’Espagnol, mêlé aux différents ajouts dans l’effectif (James Johnson, Courtney Lee) semble remettre les Grizzlies à leur place au sein de la Conférence Ouest, eux qui valent logiquement beaucoup mieux que leur classement actuel. Durs en défense, articulés en attaque autour des pick’n’roll entre un Conley sous-estimé et ses intérieurs, dangereux à longue distance, les Grizz’ semblent les mieux armés sur le parquet pour valider cette place en Playoffs si compliquée à aller chercher cette saison…

Pour le menu du printemps, pas le temps de se reposer non plus, visez plutôt…: 2 fois Miami, 2 fois Portland, les Pacers, les Spurs et donc le ménage à 3 de la dernière semaine… Quand on vous dit qu’il va y avoir du sport…

Allez c’est bien beau de faire un état des lieux sans se mouiller alors on va se prendre au jeu. En toute objectivité pour ma part, ma tendance irait plutôt vers un retour in extremis de Memphis et malheureusement pour les Cow-Boys, un craquage de dernière minute de la part des Mavs… Alors à vos claviers, dîtes nous ce que vous en pensez et on fera le point tout tranquillement dans un mois et demi…

image: nbaresultados.com

1 Comment

1 Comment

  1. WarriorsBlackKid

    12 mars 2014 à 8 h 57 min at 8 h 57 min

    Phoenix et Memphis je l'espère ! Après je pense que ça ne se jouera qu'entre Dallas et Phoenix !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top