Lakers

Steve Nash ne rejouera pas cette saison : l’heure de tirer définitivement le rideau ?

Plus les jours passent, plus les chances de voir Steve Nash remettre les pieds sur un parquet cette saison s’amaigrissent. Aujourd’hui, c’est coach D’Antoni qui a préféré prévenir les fans et les médias : sa campagne 2013-2014 semble déjà terminée.

Absent des 7 derniers matchs, le meneur de légende des Suns avait pourtant réussi à se remettre en forme en début d’année pour pouvoir rejouer 4 matchs avec les siens. Seulement, c’est lors du match opposant les Lakers aux Bulls que le pire est arrivé : un choc avec Kirk Hinrich exactement au mauvais endroit, celui qui faisait souffrir le vétéran la saison passé et même causé une fracture à la jambe gauche. Pour l’entraineur à moustache donc, reste-t-il quelques chances pour voir Nashty balle en main avant Novembre 2014 ?

« Je ne pense pas. Dans quel but ferions-nous cela ? On en a déjà parlé ensemble, il n’est pas en forme, on n’a que 23 matchs restants et on ne fera pas les PlayOffs. Donc dans quel but voudrait-il revenir à fond et emprunter des minutes aux jeunes joueurs que nous essayons de développer ? »

Nash préfère la jouer un peu plus optimiste, même s’il est revenu sur sa récente blessure et les émotions par lesquelles il est passé à ce moment-là.

« On verra, je ne peux pas encore faire de prédiction, si j’ai la chance de pouvoir jouer je le ferais. Ce genou que j’ai pris dans la jambe, c’était fou, les brûlures ont repris instantanément. Mais j’ai repris le même travail qu’auparavant pour revenir au meilleur niveau. »

Et le meneur au tir soyeux a de quoi être optimiste, quand on se souvient du match réalisé il y a pas longtemps à Philadelphie, où pour fêter ses 40 ans il avait crossé vilainement un certain Evan Turner avant de proposer 19 points, 5 rebonds et 4 passes. Le genre de match qui, isolé certes, peut redonner confiance à un joueur, et montrer à certains qu’il est encore capable d’avoir un gros impact sur un match.

Avec encore une année de contrat dans la cité des anges, Steve est actuellement dans la même situation que Tim Duncan, même si leurs performances sont nettement différentes : plus que quelques mois pour profiter de la légende, avant de la voir partir sous les larmes et les applaudissements. Allez, encore un petit effort pépé.

Source : ESPN

Source image : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top