One-on-One

Pourquoi Joakim Noah est le meilleur pivot de la ligue

Dans l’entreprise de reconstruction de l’effectif des Bulls, aucun joueur ne semble réellement intouchable. La preuve, même le dévoué Taj Gibson, pourtant très apprécié du public, a vu son nom apparaitre dans les rumeurs de transfert. Pourtant un joueur semble définitivement au-dessus des autres dans cette équipe. Depuis la blessure de Rose et le départ de Deng, Noah a pris une nouvelle dimension, glanant ainsi sa seconde sélection consécutive au All Star Game. Normal devant la pénurie de pivots diront certains. Normal car il est le meilleur pivot de la ligue j’ai envie de répondre.

Je sais, cela peut paraitre oser de dire une telle chose, surtout pour quelqu’un comme moi qui a connu cette magnifique époque où Hakeem Olajuwon, Patrick Ewing, Shaquille O’Neal, David Robinson et autres bataillaient dans les raquettes NBA. Mais justement, ces joueurs ne jouent plus et aucun pivot actuel n’a atteint un tel niveau. Voilà pourquoi j’affirme qu’en 2014, Jooks est le meilleur poste 5 de la ligue. Et actuellement, il joue le meilleur basket de sa carrière (bon ok, pas contre les Kings en début de semaine) alors qu’un écroulement des Bulls était attendu suite au trade de Deng. Que nenni! Joakim, d’abord muet avec les médias, a exprimé sa frustration sur les parquets. Au mois de janvier, il tourne à 13,6 points, 14,1 rebonds, 5,8 passes, 1,1 interception et 1,9 contre. Plutôt pas mal, même si on reste loin de l’extraterrestre Kevin Durant, je l’avoue. Mais je ne vais pas jusqu’à dire que Jooks est le meilleur joueur de la ligue, je me limite à son poste.

Ce que disent les chiffres

Regardons donc son apport par rapport aux autres pivots NBA en prenant en compte les cinq catégories statistiques citées ci-dessus. Sur l’ensemble de la saison, il est seulement devancé par Cousins, Howard et Jefferson (Brook Lopez également, mais la saison de ce dernier est déjà finie).

Source: Bleacher Report

Source: Bleacher Report

Sa production statistique globale le place donc à la 5ème place (en prenant en compte Lopez) des pivots de la ligue, sans être la première ou seconde option offensive de son équipe (à l’instar de Pekovic, ou Drummond qui le suivent dans le classement). On remarque d’ailleurs que c’est surtout au niveau scoring qu’il est en retrait. Mais si on prend en compte son réel apport offensif, c’est-à-dire les points qu’il marque ainsi que ceux qu’il fait marquer grâce à ses assists, il contribue à 20,9 points pour son équipe. Parmi les pivots dans ce classement, seuls Spencer Hawes (21,3), Dwight Howard (22,2) et DeMarcus Cousins (29,2!) font mieux. La force de Noah, par rapport aux autres centers, c’est son équilibre statistique. Cette année, il tourne à 11,7 points, 11,4 rebonds, 4,2 assists, 1,4 block et 1.0 steal par match. Le dernier pivot à avoir sorti de telles stats que une saison entière est… Kareem Abdul-Jabbar en 1977-78 (source: Basketball-reference.com).

Mais ce n’est pas tout. Car Jooks a connu un début de saison difficile suite à sa blessure en pré saison. Il s’est péniblement mis en route en novembre avant d’arriver à ce superbe mois de janvier. En reprenant le même tableau comparatif entre pivots mais depuis début 2014, le niveau atteint par Noah le rapproche encore plus, statistiquement parlant, du top niveau.

Source: Bleacher Report

Source: Bleacher Report

Fin janvier, il a réussi une série de cinq matchs avec au moins 10 rebonds, 9 points et 6 passes. Le dernier à avoir fait cela? Kevin Garnett en 2005. Et le dernier joueur des Bulls? Un certain Michael Jordan en 1989. Le dernier pivot? Jamais (selon Basketball-Reference qui remonte uniquement jusqu’en 1985). En tout cas, seuls Cousins et Jefferson sont devant Noah en terme de statistiques en 2014. Sauf que sur cette période, Jooks fait gagner les Bulls (11-3), ce qui n’est pas le gars du pivots des Cats (7-9) ni de celui des Kings (5-6). Sans compter que leur apport défensif est également loin de celui du Français (voir cet article sur l’apport défensif des pivots l’an dernier, Cousins et Jefferson sont dans le dernier tiers, Noah est… 1er). Thibodeau abonde en ce sens:

« Vous ne pouvez pas mieux jouer que comme il joue en ce moment dans chaque aspect du jeu. La défense est là depuis le début de la saison, les rebonds sont au top, il mène le jeu, ses décisions, ses efforts répétés. Il donne le ton à notre équipe. Je suis partial, mais pour moi il joue aussi bien que n’importe quel big man dans la ligue. » – Tom Thibodeau.

Mais les chiffres ne disent pas tout

Finalement, cela ne laisse que Dwight Howard comme concurrent à Joakim Noah, en terme de statistiques et de résultats collectifs. Et là, il me reste à aborder tout ce que Noah apporte en dehors de la feuille de match et qui fait de lui un joueur unique. Je ne lui ferai pas l’injure de comparer son comportement à celui immature et puéril de D12 (la même remarque pourrait être valable pour Cousins, qui lui a au moins l’excuse d’être encore bien plus jeune). Une chose est sûre, dans l’adversité, les réactions du joueur de Houston et celles de celui de Chicago sont bien différentes. Faut il rappeler le Dwightmare? L’attitude du pivot lors des difficultés rencontrées par les Lakers l’an dernier? Et même s’il gagne cette saison avec Houston, trouve-t-on du leadership dans son comportement? Soyons sérieux. Alors bien sûr, je sais qu’en France l’attitude de Jooks déplait. Forcément, il préfère s’amuser l’été plutôt que jouer avec les bleus. Quelle infamie ! Mais en dehors des problèmes rencontrés lors de sa saison rookie, il est depuis irréprochable avec les Bulls. Cette année encore, malgré ses états d’âme et les coups durs rencontrés, il n’a pas baissé d’intensité sur le terrain, prenant la destinée de Chicago sur ses épaules, en montrant l’exemple sur le terrain, en donnant de la voie et en élevant son niveau de jeu. Il est l’âme et le coeur des Bulls, celui qui illustre l’esprit de la franchise et de la ville.

« Nous devons juste aller sur le parquet et donner tout ce que nous avons. Il n’y a pas de tanking, rien de cela… Nous allons rentrer sur le parquet et donner 150% et quand les gens parleront des Chicago Bulls, je veux que les personnes de Chicago en soient fières. […] Toute l’adversité me rend plus fort, ça me rend juste plus fort en tant que personne et en tant que joueur. Je n’ai jamais eu autant faim. Nous avons traversé beaucoup de choses. La blessure de Derrick était très dure. L’absence de Lu est très dure. Mais nous allons nous en sortir. Comme je le disais, il n’y a pas de tanking dans cette équipe et nous allons nous en sortir et rendre la ville fière. C’est une ville où, quand je viens au match, je vois le gars qui vend des journaux dans la rue, il fait froid dehors. Quand il me voit conduire vers lui, il est excité. Tu vois ce que je veux dire? Il est excité, genre « Allez les Bulls! Faites le ce soir! » J’ai l’impression de jouer pour lui. […] C’est ce que cette ville représente. Il y a beaucoup d’épreuves ici, beaucoup d’adversité dans la ville. Et je pense que peu importe quand je joue au basket, je veux que les gens soient fiers de leur équipe. » – Joakim Noah

Cette attitude fait de lui le chouchou du public du United Center qui se retrouve en lui. Il refuse de laisser tomber, même dans la difficulté.

Le tout à prix d’ami

Alors que certains auraient baissé les bras, Noah lui s’est retroussé les manches pour donner encore plus aux Bulls. Ce qu’il fait en tant que leader des Bulls ne se résume pas par des statistiques, cela va bien au delà. Et le tout en étant le pivot le plus rentable (parmi ceux gagnant plus de $10 millions) de la ligue selon Bleacher Report.

Valeur relative des pivots gagnant $10 millions ou plus
Rang Joueur Équipe Salaire Win Shares Matchs Victoire/Match/Million Win Shares/Match/Million
1 Joakim Noah Chicago Bulls $11,100,000 4.9 38 0.129 0.0116
2 DeAndre Jordan Los Angeles Clippers $10,986,550 5.3 42 0.126 0.0115
3 Nikola Pekovic Minnesota Timberwolves $12,100,000 5.1 40 0.128 0.0105
4 Al Horford Atlanta Hawks $12,000,000 3.1 29 0.107 0.0089
5 Roy Hibbert Indiana Pacers $14,283,844 4.3 39 0.110 0.0077
6 Tiago Splitter San Antonio Spurs $10,000,000 2.3 30 0.077 0.0077
7 Andrew Bogut Golden State Warriors $14,000,000 3.9 41 0.095 0.0068
8 Al Jefferson Charlotte Bobcats $13,500,000 3 33 0.091 0.0067
9 Marc Gasol Memphis Grizzlies $14,860,523 1.6 16 0.100 0.0067
10 Dwight Howard Houston Rockets $20,513,178 5 42 0.119 0.0058
11 Chris Bosh Miami Heat $19,067,500 4.3 39 0.110 0.0058
12 Tyson Chandler New York Knicks $14,100,538 1.3 16 0.081 0.0058
13 Kris Humphries Boston Celtics $12,000,000 2.1 33 0.064 0.0053
14 Andrea Bargnani New York Knicks $11,862,500 1.5 40 0.038 0.0032
15 Pau Gasol Los Angeles Lakers $19,285,850 1.6 37 0.043 0.0022
Data collected from ESPN.com and Basketball-Reference.com, Source Bleacher Report

Aucun joueur avec un contrat comme celui de Jooks ne peut apporter autant que lui. Aucun pivot ne propose un meilleur rapport qualité(performance)/prix. De toute façon, aucun pivot n’apporte autant que lui sur et en dehors du parquet. Et comme il est loin d’être le mieux payé, sa première place dans ce classement est logique.

Voilà pourquoi je pense que Noah est le meilleur pivot NBA cette saison. Si j’étais GM, il serait mon premier choix à ce poste pour construire un effectif en vue du titre. Son impact statistique, psychologique et en terme de leadership n’a pas d’égal dans cette ligue. Surtout si en plus son salaire est prix en compte. Homme de base du système de Thibodeau, son apport et son niveau ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur. D’une part car son style de jeu (dont son magnifique shoot) n’est pas toujours très orthodoxe et d’autre part ici en France car son absence d’implication avec l’équipe de France lui porte préjudice. Mais qu’on se le dise, Joakim Noah est le meilleur pivot de la NBA aujourd’hui. Pas par le talent pur, mais par son énergie, son leadership et ses efforts. Hustle and muscle.

Source statistique: Bleacher Report

Source image couverture: Mike Ehrmann – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top