Los Angeles Clippers

Coup dur pour les Clippers : Chris Paul absent au moins 3 semaines

Alors que Clippers et Mavericks s’adonnaient à un festival offensif sur le parquet de Dallas cette nuit, Chris Paul s’est blessé à l’épaule en plein milieu du 3ème quart-temps. Sur un pick’n roll initié avec DeAndre Jordan, le meneur All-Star heurte Monta Ellis venu défendre puis chute violemment au sol sur son épaule droite. Le résultat est sans appel, CP3 est victime d’une séparation de l’épaule et devrait manquer 3 à 5 semaines de compétition. À savoir qu’une séparation de l’épaule n’est pas une fracture mais touche plus particulièrement les ligaments de l’épaule.

Avant de se blesser, le meneur des Clippers avait mis le feu à la défense des Mavs en inscrivant 19 points en 22 minutes de jeu (dont un joli 5/6 à 3 points), le tout en y ajoutant 6 passes décisives. Néanmoins, le quart temps et demi disputé sans leur maestro n’a pas empêché les Clippers d’aller chercher une belle victoire sur le parquet de l’American Airlines Center des Texans. Malmenés en début de 4ème quart par Vince Carter et Monta Ellis, les joueurs de Doc Rivers sous l’impulsion d’un DeAndre Jordan record (25 points, 18 rebonds) et d’un très impliqué Blake Griffin (25 points, 13 rebonds, et une prise de pouvoir cruciale dans les derniers instants) ont inversé la tendance pour finalement l’emporter 119 à 112. 

Blake, à toi de jouer !

Blake Griffin

Blake Griffin, que l’on dit en progrès cette saison, va devoir prouver à tous, spécialistes et coéquipiers, qu’il peut endosser le rôle de leader pour compenser l’absence de son mentor. Une tâche ardue dans cette conférence relevée mais qui pourrait bien être une occasion unique pour lui de faire taire les sceptiques. Sans CP3, mais avec Daren Collison en meneur titulaire, Lob City va dès demain se rendre à San Antonio pour un choc qui perdra forcément un peu de sa saveur sans le rival intime de Tony Parker.

Un calendrier difficile dans les semaines à venir

Ensuite, les jours à venir sans CP3 réservent quelques matches difficiles aux Clippers. Outre la réception de Dallas le 15, les leaders de la division pacific devront se rendre à New York, le 17, puis Indiana, le 18, pour un back-to-back bien relevé. La suite du mois de janvier s’annonce piégeuse avec quelques rencontres à risques contre Washington, Detroit ou encore Toronto notamment, mais le point d’orgue de ce premier mois de l’année aura lieu le 30 janvier pour la belle face aux Warriors. L’absence du meneur étant prévue entre 3 et 5 semaines, sa présence est incertaine. Il en sera de même pour la réception de Miami le 5 février au Staples Center. La victoire fût au bout ce soir, mais difficile d’être optimiste pour les nouveaux rois de Los Angeles avec cette blessure de leur Franchise Player…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top