Dossiers NBA

Touche pas à ma NBA ! Episode 4 !

TOUCHE PAS A MA NBA !

Désormais, tous les quinze jours, TrashTalk vous propose un dérivé de la célèbre émission de Cyril Hanouna, Touche Pas à Mon Poste mais à la sauce NBA ! Un moyen ludique de revenir sur l’actu, les faits marquants, les moments insolites et autres événements de la Grande Ligue, le tout décrypté et concocté par notre équipe d’experts ! Et ça commence maintenant !

CE QU’IL NE FALLAIT PAS LOUPER !

Kobe et sa rechute ! 

Et voilà ce qui arrive quand on ne prend pas son temps ! C’est la rechute, tout juste revenu de blessure, « le Black Mamba » retourne squatter les bancs de l’infirmerie du Staples Center, triste histoire, même si les Lakers affichaient un niveau de jeu correct avant son retour et que celui-ci avait un peu perturbé l’équilibre de cette jeune équipe, mais bon, à L.A, pas touche à « Dieu ».

Le retour de Tyson Chandler !

Il est enfin de retour, on l’attendait comme le messie à New-York, on le voyait comme la solution à tous les problèmes, et le voilà enfin, alors verdict ? DEUX VICTOIRES ! Mais à Milwaukee et Orlando, ne nous enflammons pas ! En tous cas, le géant va apporter un peu de défense intérieure et devrait faire beaucoup de bien aux Knicks et à Mike Woodson. Attendons de voir.

Le retour d’Andre Iguodala ! 

Lui aussi il était attendu du côté d’Oakland ! Sans lui, les Warriors ont été clairement moins bons, enchaînant les contre-performances, mais il est de retour, et instantanément, c’est tout l’Oracle Arena qui retrouve des couleurs, preuve de l’importance d’Iggy dans l’effectif de Mark Jackson !

Le nouveau logo des Hornets de Charlotte ! 

C’est prévu depuis un moment, les Hornets vont revenir à Charlotte, mais avec cette annonce, ça approche de plus en plus vite ! Michael Jordan a dévoilé le logo, avec une vidéo de présentation, on vous laisse découvrir :

La blessure de Brook Lopez ! 

Déjà que ça va pas fort du coté de Brooklyn, cette blessure n’arrange rien. Brook Lopez était simplement le meilleur joueur de cette équipe, le plus constant, le plus efficace, et boum saison terminée à cause d’une fracture aggravée au pied droit. Quand tu es fan des Nets, je pense que tu as juste envie de te prendre quand tu apprends ce genre de nouvelles, mais courage, Deron Williams revient bien. Courage !

 

LA DÉCLARATION DE LA QUINZAINE !

Pas vraiment une déclaration, mais plutôt trois phrases suite à sa blessure, c’est bien sûr Kobe Bryant.

« Seul un imbécile douterait de moi. /  Tout ce que je peux faire, c’est faire le boulot, et tout faire pour revenir au plus haut niveau. / J’ai eu de la chance que ça ne soit pas le ménisque. »

Rapidement résumé, c’est du Mamba, toujours confiant, il ne doute pas une seconde qu’il reviendra au plus au niveau. Et vous de votre coté ?

LES INSOLITES DE LA QUINZAINE :

Pour le premier insolite, une bonne partie de rigolade s’annonce avec les meilleurs bloopers de l’année 2013, c’est la ligue qui nous l’offre alors on kiffe !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »NMJz8HyfksA »]

Ensuite, on le sait, la défense c’est pas le sport national du coté Sactown. Du coup, Jimmer Fredette fait comme il peut..

J’Y CROIS / J’Y CROIS PAS : LES KNICKS PEUVENT-ILS S’EN SORTIR ?

Les Knicks sont dans une impasse, peuvent-ils s’en sortir ? On répond à cette question avec la rédaction !

Bastien [Redac’ Chef]S’en sortir cette saison, non. S’en sortir tant que Carmelo est dans le coin, non plus. Par contre y’a un type assez grand avec un bon shoot qui joue à Oklahoma City et qui rêve de Grosse Pomme tous les soirs, autant mettre direct les billets sur la possibilité qu’il aille faire péter les plombs de la Ligue chez les Knicks (ou Nets au choix). Aujourd’hui, un management pourri, avec un coach surestimé, aucune philosophie de jeu et la capacité exceptionnelle à ne pas voir le talent qu’ils ont comme Shumpert ou Hardaway : je vais pas en rajouter, c’est déjà assez. Par contre, les Knicks quoi qu’il arrive ils joueront à New York, et y’a rien à faire contre ça tu sais que les gros joueurs voudront toujours y faire leurs preuves. Surtout qu’avec Adam Silver qui surkiffe New York, aucun doute sur le fait qu’ils se débrouilleront très bien d’ici quelques années…

Joévin [Rédacteur TPMNBA] : Les Knicks, même si personnellement le fait qu’ils n’aillent pas en playoffs me ravirai au plus haut points, je pense qu’ils y seront quand même, surtout à la vue de cette conférence Est si faible. Après, ils ne peuvent rien espérer de plus, leur équipe est foireuse, la communication est pourrie, le front-office fait peur, et j’en passe. Et puis Melo, il est incapable d’amener une équipe vers le titre, soyons réaliste. Les Knicks ne valent rien cette année, mais avec cette conférence de mini-poussins, ils iront, de justesse, en Playoffs ! 

DavidEntièrement d’accord avec Bastien. Parce que pour moi, les Knicks ne peuvent pas se contenter d’une qualification à l’arrache en PO suivie d’une élimination au premier tour, surtout dans une conférence Est aussi faible. Et surtout il est inadmissible de voir une équipe sans âme et sans ligne directrice. Une fois de plus il va falloir repartir sans Melo pour construire un véritable contender.

LéoLes Knicks s’en sortiront quoiqu’il arrive. Ils sont peut-être à l’heure actuelle « la risée de la ligue », comme l’a répété notre cher et tendre Carmelo, mais avec un bon (ou pas) trade ou une autant probable qu’espérée éviction de Mike Woodson, les choses changeront et la qualification en Playoffs s’en suivra très certainement. On s’imagine mal tout de même NYC se voir ravir le septième ou huitième spot au profit de Charlotte. Une telle équipe qui marche à l’envie et à la hype démesurée trouve par tous les moyens la force d’assurer péniblement le minimum et de redresser la barre rapidement, tout comme retomber dans ses travers à la même vitesse…

AnthonyJe dirais déjà qu’il y a un facteur considérable à prendre en compte… L’infirmerie. Chandler vient d’en sortir, et Melo et Felton viennent d’y entrer. Les Knicks sont pas vernis à ce niveau là, et ils ont besoin de leur effectif au grand complet pour s’en sortir. Après je pense qu’ils joueront mieux, mais après le All Star Break, et la qualification pour les Playoffs n’est pas encore perdu. Mais va falloir se bouger le cul, et de toute façon ils n’ont pas le choix. S’ils ratent leur saison, un gros bouleversement est à prévoir du côté de Gotham City, en commençant par le départ de Melo, à n’en pas douter…

KevinSi par s’en sortir, on s’attend à une qualification des Knicks en play-offs, alors oui, New York va se tirer d’affaire. Je suis du même avis que Léo, Dolan va tout faire pour mettre en place une équipe de bras cassés capable de se qualifier in extremis. Mais derrière, ça va se faire sortir au premier tour, et rebelote. NY va droit dans le mur avec cette politique de trades dans tous les sens. Soit NY reconstruit via la draft (mais ce n’est pas le genre de la maison), soit par le marché des agents libres, et là il faut convaincre un certain LeBron de venir à Big Apple en 2014 ou Kevin Durant en 2015… Mais sincèrement, je crois que nous ne sommes pas prêts de voir NY soulever le trophée en juin.

Benjamin :  Si « s’en sortir » ça veut dire aller en PO en fin de saison: oui. Pour le futur ça s’annonce très très dur, que Melo reste ou pas, l’effectif tel qu’il est à l’heure actuelle sera le même à 80% la saison prochaine et on connaît déjà ses limites.Les Knicks vont suivre la même voie que les Lakers, faire du blé jusqu’à l’été 2015 en vendant des tickets et des maillots, et en proposant une équipe moyenne tout au mieux. J’espère vraiment qu’ils vont préparer un plan solide pour l’été 2015, mais ça impliquerait un proprio intelligent et un GM indépendant donc bon il faut pas trop rêver non plus. J’espère voir Allan Houston aux commandes sous peu de ce point de vue la c’est leur espoir en tout cas, après niveau coach NY est toujours attractif mais même Larry Brown s’y est enfoncé donc difficile de dire qui est la bonne personne.

GiovanniJe rejoins l’avis général! Si s’en sortir veut dire aller en Playoffs alors oui NY va s’en sortir… Mais uniquement du fait de la faiblesse de la Conférence Est hein! Ils s’en tireront grâce à leurs individualités capables de faire la différence mais évidemment qu’en PO une confrontation face au Heat, aux Pacers ou même aux Hawks sera mortelle pour eux et ça sent le sweep à plein nez… Pour retrouver les hauteurs seul un gros trade s’impose et Melo doit bien entendu dégager tant il paraît clair qu’il n’a définitivement rien d’un joueur capable des porter une équipe vers le titre…

AlexandreSur le terrain, les Knicks ont surtout besoin d’un meneur de jeu pour s’en sortir et vu le niveau de Ray Felton, c’est loin d’être gagné. Le retour de Tyson fait du bien et heureusement pour eux le niveau de l’Est est tellement pitoyable pour l’instant que les Knicks peuvent tout à fait aller en PO. Après, il est clair qu’ils n’y feront rien comme ces deux dernières années. L’effectif est totalement bloqué avec les contrats de Melo, Stoud et Chandler donc ils ont zéro marge de manoeuvre l’été prochain à moins de trader l’un de ces 3 là. Stoud est impossible à trader. Chandler est l’âme de l’équipe donc finalement, si Melo partait en FA à la fin de la saison, ce ne serait pas forcément si mauvais pour NY.

L’avis général va dans le même sens, les PO ? Oui. Plus ? Non. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

LE CINQ TRASHTALK DE LA QUINZAINE :

MENEUR : DAMIAN LILLARD (3e apparition) : Pour s’expliquer ? Il surpasse tout le monde, il a crucifié les Cavaliers et les Pistons avec un sang-froid digne d’un vétéran, on rappelle qu’il n’est que sophomore, il mérite sa troisième nomination. Et de loin.

ARRIERE : DWYANE WADE (1ère apparition) : D-Wade a été magique ces derniers temps, notamment contre les Pacers avec un match de toute beauté dans lequel on a retrouvé Flash. On aime Flash, donc il mérite sa place.

AILIER : LEBRON JAMES (3e apparition) : King James a été énorme encore cette semaine, il a planté le dunk de l’année sur les dents de Paul Millsap, et le Heat est toujours au top. What Else ?

AILIER FORT : Kevin Love (2nde apparition) : Son match, certes perdu, face aux Clippers était monstrueux, et même si Kevin Love ne fait pas toujours gagner son équipe, au niveau individuel, c’est du lourd.

PIVOT : Dwight Howard (1ère apparition) : Ah la diva ! Qui n’en est plus une, du moins pas en ce moment. Partout où il passe, Dwight fait le ménage sous les panneaux, surtout ces derniers temps avec les absences à répétition de James Harden et Jeremy Lin, il est l’un des patrons de cette équipe et il le montre !

ET POUR TERMINER, TOUTE L’EQUIPE DE TRASHTALK VOUS SOUHAITE UN JOYEUX NOEL !

Et eux aussi !

Mais on oublie pas les sardines !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »PA3P1-aSvKQ »]

Et à dans quinze jours !

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top