Dossiers NBA

L’avis du psy, épisode 8: les Knicks de retour au cabinet…

Devant la recrudescence des craquages et autres coups de speed des quelques énergumènes qui fleurissent notre belle NBA, cette dernière a décidé cette saison d’engager un psychologue spécialisé dans les cas désespérés. Tout au long de la saison, cette sommité du milieu psychiatrique vous proposera chaque semaine l’état des lieux cérébral de nos plus grands foufous. Cette semaine, Gérard re-craque complètement, Andrea complète le quota des Knicks et les fans des Bulls sombrent dans le noir total… C’est parti pour une nouvelle consultation…

 

Place Joueur Commentaire

1
(grosse rechute)

JR Smith Pour ce patient là, on ne sait vraiment plus quoi faire… Une paire de matches cette semaine résume assez bien le tempérament bipolaire du garçon: vendredi face à Boston, Jean-René boude et décide de ne prendre qu’un shoot dans le match et emmène ses Knicks avec lui au fond du trou qu’il creuse depuis 2 mois. 5 jours plus tard, il débarque dans le Wisconsin et envoie 17 (17!) shoots à 3 points, pour 5 réussites, face aux Bucks… Un grand écart qui ramène une fois de plus à son attitude cette saison, incapable de contrôler ses pulsions et cancérigène pour une équipe qui n’en a franchement pas besoin… Que la route est longue avec ce patient…

2
(+7)

les fans des Bulls Dans l’Illinois, les victimes de dépression nerveuse sont chaque soir plus nombreuses. A la blessure de l’enfant chéri viennent maintenant s’ajouter les rumeurs de transfert autour de Luol Deng, visage et moteur de la Franchise depuis 10 ans. Le psy a noté chez les fans un ras-le-bol doublé d’incompréhension quant à au sillon tracé par l’organisation de leur équipe favorite. Et quand on voit le niveau actuel affiché sur le parquet, on se dit que la clinique n’est pas prête de désemplir… Sauvés une fois par une plancha miraculeuse de Mike Dunleavy Jr face aux Bucks, les Bulls font cependant illusion chaque soir et déploient l’un des baskets les plus moches vus depuis longtemps à Chicago… Dieu que la saison sera longue dans l’Illinois…

3
(rechute)

Andre Drummond Après 2 semaines pleines de promesse, le psy se devait de rappeler à l’ordre Dédé… Toujours aussi imposant dans le jeu, notamment dans la défense de sa raquette, le pivot des Pistons est retombé cette semaine dans ses travers de début de saison. Jugez plutôt: 2/13 aux LFS sur les 4 derniers matches pour faire retomber sa moyenne annuelle à 37,6%… A l’heure ou le psy a presque réussi à soigner Dwight Howard de ce mal, le Dré valide lui son adhésion à la clinique et devrait rentrer dans un long processus de guérison cette année…

4
(nouvelle star)

Andrea Bargnani Dans les faits, on pourrait bien tenir là le nouveau JaVale McGee. A force d’actions d’éclat, le cas du Transalpin avait été remonté il y a plusieurs semaines au psy. Son coup de génie face aux Wizards valide son entrée à la clinique. Retour rapide: une poignée de secondes à jouer, +2 pour NY, gros rebond off du grand tison qui ressort pour Andrea (qui au passage porte un prénom à consonance féminine…) QUI DÉGAINE  A 3 PTS!!! Le coup de génie de l’année à coup sur quand on sait que derrière, les Knicks seront obligés d’en passer par une overtime pour arracher l’une de leur rare victoire… Prescription du psy: lecture intégrale du dernier ouvrage le basket pour les Nuls.

5
(nouveau patient)

Omer Asik Après le Dwightmare, le Omère-mère? Paria à Houston qui fait tout pour le dégager à coups de trades frauduleux à la Daryl Morey, Omer Asik est venu nous dire son désarroi et son sentiment de n’être désiré par personne… Une bonne dose d’anti- dépresseurs lui a été prescrite ainsi qu’un guide du routard pour s’imaginer des destinations le soir au coin du feu puisqu’il n’est même plus convié aux petites sauteries des Rockets… On lui souhaite bon courage pour se refaire après de telles secousses et on lui souhaite surtout de ne pas atterrir à Big Apple ou sa dépression ne ferait que s’accentuer…Et c’est pas moi qui le dit c’est le psy…

6
(-5)

DeMarcus Cousins Attention toute particulière pour le gros DMC cette semaine. Surveillé étroitement depuis l’arrivée du loup Rudy Gay dans la bergerie, le capitaine de Sacto nous étonne grandement. Si on attendait des clashs à répétitions entre 2 des plus gros melons de la Ligue, il semblerait que Cousins vive plutôt bien l’arrivée de Roudigai… Si les victoires ont encore du mal à tomber, DMC enchaine dernièrement les performances de choix et se met même à prendre plaisir à ressortir la gonfle pour servir ses shooteurs… La raison de sa convocation à la clinique? Le psy le soupçonne fortement de prendre un traitement sans ordonnance… Prise de sang prévue pour dimanche.

7
(nouveau patient)

Ben McLemore Le gamin est arrivé en pleurs ce matin dans nos locaux. Selon lui, en plein match, il aurait pris un 33 tonnes en pleine poire… Après visionnage à l’image par image, on se rend compte que c’est bien LBJ qui a baptisé hier le rookie des Kings… Après un gros câlin, notre psy lui a simplement offert un carton de mouchoirs et lui a conseillé de s’écarter du chemin la prochaine fois. Bienvenu chez les grands Benny…

8
(wild-card)

Les Bucks de Milwaukee
Milwaukee Bucks
Alors là, le psy est intervenu de lui-même pour proposer un prix de groupe. Trop c’est trop le mal transpirait de l’extérieur. Dans une saison ou la moitié des Franchises ont activé le mode tanking, les Bucks réussissent actuellement l’exploit de squatter la dernière place de la Ligue, en développant un basket offensif digne d’un match de Départementale féminine… De plus, comment réussir à s’exprimer vu la laideur de leur parquet… Sinistrose confirmée pour toute l’équipe. Prescription: un week-end à Disneyalnd pour oublier tout ça et rigoler un peu…

9
(-7)

Mike Woodson Au vu de la composition du service cette semaine, comment ne pas accorder une place à Woodie… Pour ne pas trop magnifier les performances de ses Knicks, le plus gros crane des bancs NBA réussit même à tirer la couverture à lui avec des décisons risibles donc contestées… Quand il décide de prendre des temps mort c’est pour faire perdre son équipe et le psy diagnostique cela comme de l’auto-destruction… Woodson est entré cette semaine dans une phase active de la dépression et on se fait beaucoup de souci pour lui à la clinique. A surveiller de près…

 

Voila Messieurs Mesdames vous venez de consulter le dernier rapport psychologique du service NBA. N’hésitez pas à réagir, à nous envoyer de nouveaux patients on en est friand chez Trashtalk… Rendez vous la semaine prochaine avec peut être des changements sur les bancs, des sursauts, des retours, des départs, en somme tout ce qui rythme la vie d’une belle clinique comme la nôtre…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top