Los Angeles Clippers

Spurs-Clippers, CP3 confirme, TP infirme?

Dans ce choc de la nuit entre 2 prétendants au titre, on attendait des duels à tous les étages. Duel entre les 2 meilleurs meneurs de la Ligue, duel Griffin/Duncan, duel de 6th man entre Ginobili et Crawford ou encore entre 2 des meilleurs coaches de NBA. Retour sur le blockbuster de ce début de semaine.

Pour sa 1200ème apparition dans le 5 des Spurs (n°7 all time), Tim Duncan retrouvait Tiago Splitter de retour de blessure. Le début de match est Texan avec notamment Tony Parker qui met d’entrée Chris Paul au supplice avec un spin move d’école et un gros shoot dans le corner. Si DeAndre Jordan abat un gros boulot défensif, Duncan, Boris Diaw et Manu Ginobili récitent une partition parfaite dans ce premier quart. Et c’est uniquement grâce au réveil de CP3 en fin de période que les Clippers restent au contact. Dès l’entame du second quart temps, Patty Mills envoie une grenade à 9m et les Spurs prennent 10 points d’avance…

TROU NOIR POUR LES SPURS

On se dit alors que les Texans vont une fois de plus dérouler leur basket et gérer leur avance mais c’est l’inverse qui va se produire… Portés par leur benchers Willie Green, Stephen Jackson et Darren Collison au relais de Chris Paul, les locaux passent un 19-0 à leurs hôtes pour prendre 9 points d’avance. Blake Griffin se régale sur la ligne et Gregg Popovich est obligé de rappeler rapidement ses titulaires pour mettre un peu d’eau sur l’incendie rouge et blanc. Tim Duncan et Kawhi Leonard remettent ainsi San Antonio dans les rails mais à la mi-temps ce sont bien Griffin (19 pts) et Chris Paul (14 pts, 5 assists) qui font la course en tête 55-49.

Les Spurs reviennent en 2ème mi-temps avec de bien meilleures intentions. Avec Leonard à la baguette, ils recollent à 1 point mais c’est le moment choisi par Jamal Crawford pour rappeler à tout le monde que, Gérard Smith ou pas, c’est bien lui le meilleur sixth man de la Ligue… 2 bombes à 3 points et quelques chevilles brisées plus tard, les Clippers reprennent 10 points d’avance et pour couronner le tout, Tony Parker doit quitter le parquet après un coup reçu au tibia lors d’un écran made in Ryan Hollins… Blake Griffin continue de profiter du grand age de Tim Duncan pour enchainer cross, coast to coast et alley oop sur la tête du meilleur ailier fort de l’Histoire… Caouaille Leonard maintient une fois de plus les Spurs à flot mais on sent à ce moment là que ce sera dur pour les Spurs tant leur jambes paraissent lourdes…

Fort logiquement, malgré un rapproché à l’entame du dernier quart grace à 2 triples de Mills et Green, les Clippers appuyent sur l’accélérateur et se mettent définitivement à l’abri. Le Hack-a-DeAndre n’y changera rien… Jared Dudley, Darren Collison et Jamal Crawford s’éclatent longue distance, les Spurs forcent leurs shoots et l’écart enfle jusqu’à 20 points. Score final 115-92.

Coté Clippers, Blake Griffin termine avec 27 points, 9 rebonds à 8/12 et 11/15 sur la ligne alors que Chris Paul a assuré ses 23 points, 8 rebonds et 7 passes. Chez les Spurs, 17 points et 11 rebonds pour Timmy, Ginobili termine avec 16 points à 8/11 aux shoots. Sorti au 3ème quart-temps, Parker finit avec 8 points et 6 passes.

23 points dans la valise, Parker qui sort sur blessure, en somme une vilaine soirée pour les Spurs qui pourraient du coup  voir  la 1ère place de la Conférence Ouest s’éloigner. Rebond  fortement espéré mercredi soir chez les pistoleros de Phoenix alors que les Clippers tenteront de confirmer face aux Pelicans toujours privés d’Anthony Davis.

Highlights de la rencontre

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »rpbU6h7ivRc&feature=c4-overview&list=UUDvC9AXiKtCA4pBzKN8OnMQ »]

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top