Knicks

Woodson sur la sellete : la carte Jeff Van Gundy réactivée ?

En dépit du soutien optimiste non si lointain accordé par le proprio bon vivant, James Dolan, à son entraîneur Mike Woodson, les résultats calamiteux des Knicks ont, semble-t-il, fait flancher l’équilibre et le mascara grossier du visage impassible jusqu’alors de la franchise. Ce-dernier aurait perdu une part conséquente de sa marge de sécurité jusqu’à laisser penser à une prochaine éviction d’ici peu si la série négative, pointant à neuf revers de rang, ne s’arrête pas d’ici-là. Le bruit court qu’un ancien technicien de la franchise « orange and blue » à présent analyste et consultant pour ESPN, Jeff Van Gundy, serait sur les tablettes afin de remplacer Woodson le cas échéant. Claquant la porte lors de la saison 2001/2002 après cinq années à la tête des Knicks, Van Gundy serait toujours intéressé par l’idée de diriger une équipe NBA, éprouvant de nombreux remords depuis son départ précité il y a plus d’une décennie.

« C’est quelque chose que je regrette jusqu’à ce jour », affirme Jeff, la larme toujours chaude. « Je vis avec tous les jours et je le déplore. J’ai laissé mes émotions prendre le dessus. J’ai pris une mauvaise décision et j’ai démissionné… J’avais un job formidable avec les Knicks. »

Si les Knicks souhaitent retrouver un état d’esprit conquérant et maintenir tout espoir de briller avec confiance et envie pour le reste de la saison, le changement serait maintenant. Le temps ne serait plus à se voiler la face mais bien à comprendre les erreurs commises, se remettre véritablement en question et aller de l’avant dans le but de tirer le meilleur du groupe actuel malgré les alléas préjudicables que les New York Knicks rencontrent à l’heure actuelle.

Source texte : New York Post / Source image : New York Daily News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top