Hawks

Ty Lawson mène les Nuggets vers leur premier succès de la saison

Enfin ! Après trois tentatives infructueuses, Brian Shaw obtient finalement sa première victoire en tant que head coach. Et elle ne fut pas de tout repos face à des Hawks persévérants jusqu’à l’ultime minute du match. Un succès étriqué donc (109-107), mais un succès quand même pour Denver qui semble fin prêt à lancer sa saison désormais.

« Pour être honnête avec vous, je me sens soulagé de l’avoir enfin obtenue, » concédait Brian Shaw. « Ce n’était pas facile. Et rien ne sera facile pour nous avec cette équipe. Chaque nuit sera comme un combat de chien, mais c’est agréable de finalement en obtenir un [succès]. »

Déchargé de ce lourd poids qui commençait à peser de plus en plus sur ses épaules, le technicien des Nuggets peut amplement remercier Ty Lawson. Auteur de 23 points, 8 assists et 7 rebonds, le meneur de poche de Denver a su asséner le coup fatal aux faucons en toute fin de rencontre. À 58 secondes de la sirène, il posait une option certaine sur la victoire, sur un tir longue distance permettant aux siens de s’échapper au score 107-102. Le banc aura aussi été d’un bon secours à l’escouade du Colorado, grâce à Nate Robinson (15 points), notre frenchie Evan Fournier (12 points dont un important 2/3 derrière l’arc) et ce bon vieux Andre Miller notamment (7 points, 7 passes en 20 minutes).

« Nate est rentré, il a des chauds et des froids mais quand il est en confiance, il nous fait progresser avec lui, » déclarait Shaw, satisfait. « Quand Evan a joué, il a mis quelques tirs pour nous et a bien drivé le jeu aussi. C’est toujours appréciable d’avoir une telle production en provenance du banc. »

Un peu trop seul face au collectif des Nuggets, Paul Millsap a toutefois pris le meilleur dans son duel de gros bras face à Kenneth Faried. Du haut de ses 29 points, 10 rebonds, 5 passes, il confirme sa super forme actuelle. Mais hier, c’est le banc des Hawks qui a clairement fait défaut à Mike Budenholzer. Derrière Al Horford (21 points, 9 rebonds) ou Jeff Teague à la mène (14 points, 11 passes), personne ne semblait réellement capable de prendre le relais au sein du second unit. Un problème pour lequel le coach Géorgien dispose d’une saison pour le résoudre tant les Hawks vivent une période de reconstruction profonde.

Désormais lancés dans cette saison régulière, les Nuggets n’auront pas le temps de souffler et devront conserver le rythme ce soir, lors de leur déplacement à Phoenix. Ce devrait être la dernière rencontre sans Wilson Chandler, qui vient d’annoncer vouloir être du voyage à l’EnergySolutions Arena de Salt Lake City, ce lundi.

Source texte : The Denver Post | Source photo : USA Today Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top