News NBA

Ronny Turiaf se fracture le coude, les serviettes sont en berne

Du côté de Minnesota, on a passé l’été à prier pour que l’axe Rubio, Martin, Love, Pekovic, soit épargné par les blessures. On aurait du glisser une petite bougie pour les roles players aussi, car après Budinger, dès le training camp, c’est Ronny Turiaf qui va pouvoir s’acheter un costard bien confortable en attendant de pouvoir repasser un jersey, et de retourner sur un terrain.

L’ami Ronny s’est tout simplement fracturé le coude (rien que ça), après une très vilaine et très bruyante chute sur le parquet du Target Center, dans le deuxième quart temps du match face à OKC, Vendredi soir . La blessure ne nécessitera pas d’opération mais le pivot sera indisponible plusieurs mois.

C’est donc une mauvaise nouvelle de plus pour les Wolves, où Turiaf occupait le poste de back up, derrière Pekovic. Le coach Rick Adelman s’est montré évidemment très déçu, lui qui avait beaucoup apprécié le travail de Ronny  jusque là:

« Il jouait vraiment très bien. C’est malheureux, mais je suis content qu’il n’ait pas besoin d’être opéré, il faisait vraiment un bon travail, qui ne se voit pas forcément sur les feuilles de stat ».

 

Cette blessure réduit un peu plus le frontcourt des Wolves, néanmoins,  pour voir le côté positif, le pivot sénégalais Gorgui Dieng, 21ème pick de la Draft en Juin dernier, devrait récupérer le flambeau et faire valoir ses qualités défensives, déjà au dessus de la moyenne pour un rookie, aperçues à Louisville la saison passée en NCAA.

Après à peine 1 mois écoulé dans cette nouvelle saison NBA, les Wolves comptent déjà deux blessés sérieux, et partent donc sur les bases de la saison dernière, qui fut une véritable hécatombe. Kevin Love est donc prié de ne surtout pas faire de pompes sur les phalanges,  pour les prochains mois à venir. Quand à Ronny, on lui souhaite bon rétablissement, les serviettes qui tournoyaient au bout de son bras, dans le ciel du Target Center, nous manquent déjà.

D’ailleurs, en apprenant la terrible nouvelle, certaines serviettes au chômage auraient sombré dans les drogues dures:

Ronny Turiaf blessé, les serviettes sont en berne

Nous vous rappelons que l’abus de drogues est dangereux pour la santé, voici un moyen beaucoup plus sain d’évacuer votre tristesse, tout en rendant hommage à Ronny:

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »9nOYviJqBAI »]

A moins de préférer le crack aux chansons de Patrick Sébastien; c’est vrai qu’il est difficile de dire lequel des deux est le plus nocif pour les neurones.

Source: Startribune

Image: LNB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top