Bulls

Le retour de KryptoNate à Chicago

Hier soir, les Bulls ont bouclé pour la 4ème fois de leur histoire une pré saison en restant invaincus. La première depuis l’époque Jordan. En dehors de ce résultat symbolique, la rencontre d’hier face aux Nuggets était l’occasion de revoir Nate Robinson fouler le parquet du United Center pour la première fois depuis son départ cet été.

Un club et une ville qui lui manquent déjà, même s’il comprend le choix des dirigeants de Chitown.

« Pourquoi avoir Nate Robinson quand vous avez D-Rose? » a-t-il admis. « C’est le business. »

Peut être pour pouvoir les associer où utiliser l’ancien triple champion du slam dunk contest en relais de son ex-coéquipier par exemple.

« Ca aurait été effrayant » s’amuse Nate.

Alors qu’il souhaitait rester dans l’Illinois, il n’entrait pas dans les plans des Bulls. Mais la ville ne l’a pas oublié, et son Game 4 d’exception face aux Nets la saison dernière n’est pas prêt de sortir de la mémoire des fans. 23 points en lors du 4eme quart temps, seul Jordan a fait mieux pour Chicago (24).

« Je portais juste mon équipe et la ville sur mon dos. J’étais dans la zone. »

Cette équipe qu’il appréciait tant et avec qui il a vécu des moments très forts. L’unité des Bulls la saison dernière était remarquable, et KryptoNate était un élément moteur dans l’état d’esprit qui habitait le groupe. Son énergie et son exubérance ont été des facteurs de réussite et de cohésion pour une équipe décimée par les blessures.

« Ca me manque. Je vous mentirais si je vous disais le contraire… J’ai eu une sacrée saison et ce fut un grand parcours » reconnait il.

Qu’il se rassure, il manque aussi aux fans. Mais la NBA est ainsi faite et malheureusement les sentiments n’ont que peu de place au moment de signer les contrats et de construire un roster. Business is business.

Source: Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top