Pistons

La drague sur les réseaux sociaux par Andre Drummond

La trêve se fait longue pour certains joueurs NBA, et pour occuper ce triste moment de quatre mois sans jouer, quoi de mieux pour un jeune homme talentueux comme Andre Drummond (20 ans) que de tenter de trouver l’âme soeur. 2013 oblige, c’est via les réseaux sociaux que le mastodonte a trouvé sa belle. Et lisez bien, c’est une leçon  de patience et d’opportunisme pour tous les dragueurs ou dragueuses en herbe. 

Première étape : Poster des photos de la belle sur Instagram/Twitter/Facebook

Quand vous disposez d’un compte Instagram populaire, vous avez autant de chances de toucher un large public, alors Andre Drummond (andredrummond0) y a vu là une opportunité unique de conquérir sa promise. Courant juillet, le pivot des Pistons publie une première photo de Jennette McCurdy, heureuse élue du charmeur de ces dames.

Deuxième étape : Attendre une réaction de votre future dulcinée

C’est là que les choses se corsent et que l’on distingue les hommes habiles et patients des gars patauds et trop bruts de décoffrage. Et oui, même sur les réseaux sociaux, les lourdeaux qui relancent et pokent à tout va sont vite démasqués. Andre Drummond l’a compris. Appliqué, réfléchi, le basketteur-dragueur poste méticuleusement un deuxième cliché de l’actrice de 21 ans le 31 juillet, puis un dernier le 7 août, avant la réponse tant attendue…

Troisième étape : Laisser faire les choses

Andre Drummond doit recevoir des mentions à la pelle sur Twitter, mais l’une d’entre elles, le 8 août, lui a sûrement fait davantage plaisir que les autres. Après un mois de tentatives infructueuses, « Dre » avait enfin le signe de vie tant attendue. Un simple mais très prometteur : « @DRE_DRUMMOND nice to meet you! » sera le début du flirt entre le basketteur et l’actrice principalement connu pour son rôle dans la sitcom TV iCarly.

Jennette semble séduite, elle souhaite un joyeux anniversaire au jeune homme, puis poste une photo d’elle avec un gilet des Pistons. Pendant ce temps-là, elle avouait avoir hâte de le voir jouer. C’est dans la poche, non ?

Quatrième étape : Il est temps de conclure

Puis le 30 août, plus d’un mois après la première photo posté sur Instagram par Andre Drummond, les deux futurs tourtereaux nous font part de leur première rencontre, chacun de leur côté. Lui sur Instagram comme toujours et elle sur Twitter.

Pataud au lancer-franc, Andre Drummond est un as de la drague sur les réseaux sociaux. Il poste quelques jours plus tard des Vine où l’on voit le jeune couple s’amuser. Le tour est joué. Entre Twitter, Instagram et Vine, le pivot des Pistons a visé juste après seulement un mois de flirt. CHAMPION !

Conclusion : A vous de jouer

Célibataires endurcies ou conjoint(e)s désireux d’aventures -risquées-, prenez votre courage à deux mains, et tentez la méthode Drummond. Résultats garanties au bout de 30 à 45 jours. Vous êtes fins prêts. On oubliait juste un petit détail. Vous n’êtes peut-être pas un jeune homme de 20 ans, sportif de haut-niveau, au sein d’une ligue où l’argent coule à flots. Mais Mlle McCurdy n’était attiré que par le joli minois du pivot des Pistons après tout.  Bonne chance.

Source : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top