Heat

[Debrief] Game 2 : Miami rit jaune.

Après avoir échoué de peu en prolongations lors du match 1, les Pacers d’un énorme Roy Hibbert (29 points, 10 rebonds) l’ont fait. Ils sont allés gagné dans l’American Airlines Arena de Miami et égalisent donc dans cette Finale de Conférence qui promet d’être très serrée tant Indiana semble être capable de tenir tête à ce Heat qui n’avait pas encore rencontré une réelle résistance dans ces playoffs.

Les deux équipes ont démarré fort d’entrée. Indiana n’a rien changé à sa tactique. Les Jaunes de Franck Vogel continuent de chercher leurs intérieurs et d’agresser Miami sous son cercle, là où le Heat est le moins bien équipé pour défendre. Roy Hibbert et David West s’en donnent à cœur joie. Côté défensif, les Pacers sont toujours aussi solide et comme ils shootent à 61% dans ce premier quart temps, ils sont devant (28-22) au bout de 12 minutes. Seul point noir au tableau : Paul George est déjà assis sur le banc avec deux fautes. En Deuxième quart, le match monte d’un ton. Quelques contacts virils entre Sam Young et Lebron James puis entre Tyler Hansbrough et Dwyane Wade génèrent des fautes techniques de la part des arbitres. Mais dans ce combat, c’est Indiana qui semble contrôler le match. Les Pacers s’appuient sur un grand Roy Hibbert. Le pivot fait mal aux locaux dans la peinture. Indiana augmente la pression défensive, continue de bien shooter et passe un run de 14-1 à un Heat qui n’arrive plus à respirer. Heureusement pour Erik Spoelstra et ses hommes, Chris Andersen apporte quelques points en sortie de banc et Chris Bosh met dedans à 3 points ce qui permet à Miami de n’être mené que de 6 points à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le Heat passe la vitesse supérieure et revient à hauteur. On se dit alors qu’Indiana peut encore échouer de peu. Mais c’était sans compter sur Paul George et George Hill. Les deux extérieurs rentrent des gros shoots, volent des ballons. En somme, ils rivalisent avec le secteur extérieur de Miami au sein duquel D-Wade est toujours en recherche de rythme. Le duel entre James et George prend de l’ampleur. En fin de troisième quart, Paul George -qui venait de claquer un gros alley oop sur une passe de Lance Stephenson- allait défier le King. Le récent MIP passait un crossover au MVP et s’en allait dunker violemment sur Chris Andersen. Une action pleine de culot, de puissance et de classe. Une action à laquelle Lebron James allait répondre immédiatement. Le King remontait la balle et, alors que les secondes s’égrenaient au chrono, plantait un shoot à 9 mètres au buzzer ! Les deux hommes se tapaient dans la main et échangeait quelques mots qui en disent long sur le respect mutuel qui anime cette rivalité.

Dans le quatrième quart, Chris Bosh permettait à Miami de prendre 4 points d’avance encore sur un shoot à 3 points.Mais Indiana ne cédait pas à la panique. George Hill et lance Stephenson rentraient deux gros tirs primés et Hibbert continuait son chantier à l’intérieur. Les Pacers se retrouvaient donc devant (95-93) à moins de 40 secondes de la fin. Miami fit alors dans le classique en laissant la balle à Lebron James mais, par deux fois, le King perdit assez bêtement la balle et les Pacers ne se firent pas prier pour tuer le match sur la ligne de réparation.

Battu aux rebonds (39 à 32), battu aux passes décisives (18 à 14) et battu en terme de pourcentage de shoot (50% contre 47%), Miami a été dominé dans ce match 2. Le Heat, qui est la meilleure équipe NBA à l’extérieur, va maintenant devoir venir gagner au moins une rencontre dans la Bankers Fieldhouse d’Indiana. Les Pacers qui sont l’une des meilleures équipes à domicile de la NBA, les attendent de pied ferme. La bataille continue, le Heat va devoir nous montrer ce qu’il a dans le ventre. Pour notre plus grand plaisir…

LE TOP

Roy Hibbert : 29 points, 10 rebonds dont 6 offensifs. Le géant jaune a fait très mal au Heat. S’il maintient ce niveau Indiana peut espérer de grandes choses.

LE FLOP

Dwyane Wade : 6/14 au shoot. En peine avec son genou, l’ex flash ne pèse pas autant que Miami en aurait besoin. Wade va devoir se faire violence car son équipe a besoin de sa production.

LE CHIFFRE

50 : le nombre de fautes commises. Encore un match à 50 fautes et plus entre ces deux équipes. Ce qui est intéressant à noter c’est que c’est Miami qui en a commis le plus (27).

LES HIGHLIGHTS

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »cY_QF-Vhc-o »]

LE CALENDRIER (Tous les matchs sont dans la nuit à 2h30 heure française)

Match 1 : Mercredi 22 mai, Indiana @ Miami : Victoire du Heat 103 à 102
Match 2 : Vendredi 24 mai, Indiana @ Miami : Victoire des Pacers 97 à 93
Match 3 : Dimanche 26 mai, Miami @ Indiana
Match 4 : Mardi 28 mai, Miami @ Indiana
Match 5 : Jeudi 30 mai, Indiana @ Miami
Match 6* : Samedi 1er juin, Miami @ Indiana
Match 7* : Lundi 3 juin, Indiana @ Miami

5 Commentaires

5 Comments

  1. @KJerault

    25 mai 2013 à 11 h 54 min at 11 h 54 min

    RT @TrashTalk_fr: [Debrief] Game 2 : Miami rit jaune. http://t.co/8hDNSZZfrD

  2. Letoucan

    25 mai 2013 à 18 h 36 min at 18 h 36 min

    Quel match !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top