Bulls

Nate Robinson déteste C.J. Watson, et inversement.

S’il y a bien deux joueurs dont l’importance est souvent sous-estimée dans le cadre de la série qui oppose les Bulls aux Nets, il s’agit bien des deux meneurs de jeu, Nate Robinson et C.J. Watson. Cela tombe bien, non seulement ils jouent dur, mais en plus ils se détestent !

La pile électrique de Chicago s’est lâchée hier par interview interposée. Pour lui, pas besoin de dentelles.

“Je ne l’aime pas et il ne m’aime pas non plus. Et quand vous jouez contre quelqu’un que vous n’aimez pas vous voulez le détruire, vous voulez lui pourrir sa soirée. C’est ce que j’essaye de faire.”

Depuis son arrivée dans l’Illinois, le petit Nate s’éclate à être lui-même : fou sur le parquet, célébrant chaque panier comme si c’était celui de la victoire, faisant de grands gestes en défense, bref en étant tout simplement naturel et honnête.

“Je dis souvent aux gens que les opposés s’attirent. Coach (Tom Thibodeau) est plutôt un général en chef assez strict, et moi à l’inverse j’agis dans l’instant. Et même s’il aime contrôler, il me laisse être moi-même, tout en me disant des fois quand cela va trop loin.”

Les deux meneurs se sont donc rentrés dedans lors du dernier match, et connaissant notamment Robinson, on savait qu’il allait gonfler ses pecs et rentrer droit dans le lard de l’ancien meneur des Bulls. Mission réussie puisque son équipe est repartie avec la victoire. Mais encore un peu plus de haine s’est créée entre les deux moustiques, et on ne serait pas étonnés de les voir en venir aux mains ce soir !

Source : Chicago Tribune

 

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    25 avril 2013 à 11 h 24 min at 11 h 24 min

    Nate Robinson déteste C.J. Watson, et inversement. http://t.co/C0Tz0H5sEV

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top