Celtics

[Preview] Game 2 : Retour des barricades au MSG

Après un premier acte fort passionnant ce samedi, Knicks et Celtics remettent ça pour notre plus grand plaisir. Après leur victoire au Madison Square Garden, les new yorkais devraient tout faire pour conserver leur avantage du terrain. Cela passera par un deuxième succès consécutif dans leur salle.

On entre déjà dans un match déterminant pour la suite de la série. En cas de victoire des Celtics, ces derniers récupéreraient l’avantage du terrain ainsi qu’un ascendant psychologique certain. Et c’est bien normal car l’équilibre est bien fragile à New York. Les Knicks n’ont plus l’habitude d’être favori avant une série de PlayOffs et la pression qui en découle. Si les Knicks venaient à l’emporter, la série risquerait de basculer en leur faveur et la suite des opérations pourraient être ainsi écourtées.

La magie des PlayOffs réside également dans le fait que nous assistons au moins à 4 rencontres entre deux équipes. Ce qui en ressort est évident, des ajustements incessants pour contrecarrer les plans adversaires, une véritable partie d’échec avec des pions mouvants… La beauté et les plus grandes questions tiennent donc leur place ici. Qui prendra le pas tactiquement ?

Côté blessures, Mike Woodson pourrait pouvoir s’appuyer sur la totalité de son roster. L’absence d’Amar’e Stoudemire pendant la série semble désormais être acquise alors que Pablo Prigioni est toujours incertain pour le deuxième match de la série. Il est cependant probable qu’il prenne la place de Chris Copeland dans le cinq de départ des Knicks. Ce dernier avait été propulsé titulaire lors du Game 1 malgré sa blessure à l’épaule. Côté Boston, on n’aura et ce jusqu’à la fin des PlayOffs à regretter que les absences de deux blessés de longue date, à savoir Rajon Rondo et Jared Sullinger.

Plusieurs questions sont à soulever avant cette rencontre. Elles prennent toutes naissance dans les observations qui ont pu être faites lors du premier match. Est-ce que Jason Kidd et Kenyon Martin seront capables d’apporter les mêmes ingrédients qui ont été si importants dans la victoire des Knicks ? Qui pour assurer le scoring à Boston dans le money time ? La défense des Knicks prendra-t’elle à nouveau le pas sur l’attaque des Celtics ? Jason Terry ?! Tyson Chandler ??

Pour répondre à la première question, Mike Woodson semble penser qu’ils ont toutes les qualités pour continuer à faire la différence en défense :

“Avoir Kidd et Kenyon sur le parquet en même temps nous apporte une certaine stabilité en défense. Ils réalisent des actions qui font la différence dans le money time.’’

Et lorsqu’on ajoute à cela, un Carmelo Anthony véritablement concentré et concerné sur les deux bords du terrain en fin de match, les Knicks deviennent véritablement difficile à jouer dans les derniers instants de la rencontre. Cependant malgré une entame et une fin de match réussies, Melo n’aurait pas brillé pendant les 48 minutes qu’a duré la rencontre. Auteur de 36 points, il n’aura pas permis une circulation de balle si prompt à libérer les espaces favorisant les tirs primés. Enchaînant les isolations, il aura sans doute été un grand responsable du jeu de cochon des Knicks bien aidé par J.R. Smith. L’homme fraîchement élu meilleur sixième homme de la saison régulière devrait éviter de se croire retourné sur les playgrounds de sa jeunesse. Est-ce que cela peut tenir sur une série de PlayOffs ? Voilà tout l’enjeu de la rencontre et les réponses qu’elle pourrait commencer à nous apporter.

Comme pour le premier match, les Celtics viendront opposer sans doute leur duo Paul Pierce – Kevin Garnett. Trop esseulé en fin de match lors du Game 1, Paul Pierce ne devrait plus être seul à assumer les responsabilités d’une fin de rencontre au couteau. Comme Pierce l’affirmait, Doc Rivers a demandé à son équipe d’utiliser davantage leur homme fort à l’intérieur :

“Nous devons lâcher plus souvent la balle à Kevin. Il est l’un de nos meilleurs passeurs. Il est l’un des joueurs les moins personnels. Donc il faut juste que nous travaillons mieux pour lui donner bien plus la balle que samedi.”

La solution côté Celtics passera peut-être par là. Impliquer bien plus Kevin Garnett. Ils auront également besoin de s’appuyer sur un autre homme. Jeff Green a pu assumer ce rôle pendant la première mi-temps l’autre jour, peut-il l’assurer sur la durée de tout un match ? Jason Terry devra également se ressaisir après un catastrophique 0-5 et pourrait être un bon facteur X, tout comme Avery Bradley dont la mène peut être remise en question étant donné que ce dernier est plutôt un arrière.

La décla – Iman Shumpert

« Beaucoup de gens achètent des bijoux, je veux mériter ma bague. »

Les cinq de départ

New York Knicks : Raymond Felton, Pablo Prigioni, Chris Copeland, Carmelo Anthony, Tyson Chandler
Boston Celtics : Avery Bradley, Paul Pierce, Jeff Green, Brandon Bass, Kevin Garnett

Les résultats en saison régulière

Game 1 – Lundi 7 Janvier, Victoire de Boston à New York, 102-96
Game 2 – Jeudi 24 Janvier, Victoire de New York à Boston, 89-86
Game 3 – Mardi 26 Mars, Victoire de New York à Boston, 100-85
Game 4 – Dimanche 31 Mars, Victoire de New York sur Boston, 108-89

Le calendrier

Game 1 – Samedi 20 Avril, Boston à New York, 21h sur ABC, Victoire des Knicks 85 à 78
Game 2 – Mardi 23 Avril, Boston à New York, 2h sur TNT
Game 3 – Vendredi 26 Avril, New York à Boston, 2h sur ESPN
Game 4 – Dimanche 28 Avril, New York à Boston, 19h sur ABC
Game 5 * Mercredi 1er Mai, Boston à New York, à confirmer
Game 6 * Vendredi 3 Mai, New York à Boston, à confirmer
Game 7 * Dimanche Mai, Boston à New York, à confirmer

Le prono 

Victoire des Knicks de 10 points

 

1 Comment

1 Comment

  1. @KayumbaJC

    23 avril 2013 à 9 h 23 min at 9 h 23 min

    RT @TrashTalk_fr: [Preview] Game 2 : Retour des barricades au MSG http://t.co/WAanClfJf5

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top