Bulls

[Debrief] Game 2 : Corrida à Brooklyn, le taureau se porte bien !

Après avoir pris une fessée lors du premier match, les Bulls ne pouvaient pas rester sans répondre. Bien évidemment toujours sans D-Rose et avec un Joakim Noah loin d’être au top physiquement, les hommes de Thibodeau ont livré un vrai bon match de playoffs lors de ce deuxième épisode à Brooklyn.

Loin d’être à 100% physiquement le Français donc mais à 2000% sur le plan mental. Et comme souvent, il a abattu un boulot considérable sous les deux cercles avec 11 points, 10 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres en seulement 25 minutes passées sur le parquet ! Dans son sillage et devant ce courage affiché, c’est tout l’effectif de Chicago qui a répondu présent. De Kirk Hinrich, très bon sur D-Will à Carlos Boozer encore en double double, en passant par Jimmy Butler et Luol Deng qui ont dominé sur les ailes, les Taureaux de l’Illinois ont littéralement étouffé les Nets du début à la fin du match.

Les protégés de Mikhail Prokorov ont déjoué. A l’image de Deron Williams, si bon samedi dernier, si mauvais la nuit dernière, le franchise player de Brooklyn n’a jamais trouvé la mire (1/9 au tir dont un 0/5 à 3 points). Du coup, D-Will, en joueur intelligent qu’il est, a essayé de distribuer le jeu pour faire marquer ses coéquipiers… Résultat des courses : Joe Johnson à 6/18 et Gérald Wallace, ou plutôt son ombre, à 1/7 !! Oui, oui en cumulé, ça fait du 8/35 au tir pour cette triplette de All Star. C’est bien simple, seul Brook Lopez a surnagé côté Nets (21 points à 50%) profitant bien des bonnes passes de son meneur et de son avantage de taille sur Boozer ou Taj Gibson dès que Noah allait reposer son pied meurtri en s’asseyant sur le banc.

Cette équipe de Chicago, qui a paru si mal en point et si limitée dans le jeu à cause des blessures samedi dernier, vient de remporter une rencontre capitale. S’appuyant sur défense de fer, une intensité de tous les instants, une domination au rebond et beaucoup d’application en attaque, les Bulls ont montré leur meilleur visage. Celui d’une équipe disciplinée qui joue dur, une équipe prête au combat et qui, même poussée dans ses retranchements, n’abdiquera jamais.

Cette série, une vraie série comme on les aime à l’Est, peut devenir un véritable thriller si jamais Brooklyn parvient à l’emporter à Chicago. Mais c’est désormais aux Nets de se remotiver, d’analyser cette défaite afin d’être prêt à réagir car ce qui les attend au United Center sera tout sauf amical… Joakim Noah qui, interrogé sur l’ambiance de la toute nouvelle salle new yorkaise comparée à celle de Chicago, a annoncé la couleur :

 « Ce sera un tout autre match. Ce n’est pas comparable. Ici (Brooklyn) c’est un endroit génial pour jouer mais c’est un public récent. Chez nous, à Chicago, ils sont là depuis plus longtemps »

Les Nets sont prévenus. Gagner à Chicago sera très compliqué car l’arène sera toute acquise à des taureaux qui sont certes blessés pour certains ou à cours de forme pour d’autres mais qui n’en sont pas moins prêts à en découdre…

Toute la motivation de Noah symbolisée dans cette action !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »UXEuGzjjtQI »]

Résumé du match.

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »bHGGm9eA-hY »]

 

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    23 avril 2013 à 18 h 38 min at 18 h 38 min

    [Debrief] Game 2 : Corrida à Brooklyn, le taureau se porte bien ! http://t.co/eVTFntuzoP

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top