Dossiers NBA

Super Sunday : Knicks – Thunder et Clippers – Lakers

Chaque dimanche, en fin d’après-midi en France, la programmation de match tôt dans la journée aux Etats-Unis nous permet d’avoir l’occasion de voir facilement des matchs de NBA. Et cette semaine, vous n’allez pas être déçu. Une odeur de playoffs planera sur cette soirée dominicale et ce n’est pas pour nous déplaire.

À 19h, New York Knicks chez le Oklahoma City Thunder

Voilà un duel très attendu entre deux désormais outsiders (le Heat écrase tout) pour le titre. Nous avons droit ici à une opposition entre les deux deuxièmes dans leur conférence respective. Les deux franchises auront occupé ces positions pendant une bonne partie de la saison. En bonne place, les deux équipes risquent de tomber sur un os dans le mois quand commenceront les joutes en playoffs.

Et de 11 ! Dans la nuit de vendredi, les Knicks ont grappillé leur onzième victoire de rang, pouvant notamment compter sur un Melo de feu ces derniers matchs.  En grande forme, les Knicks espèrent poursuivre sur leur lancée. Cela s’annonce tout de même compliqué puisque gagner sur le parquet du Thunder n’est pas à la portée de tout le monde puisque seulement cinq équipes y sont parvenues cette saison. Si les Knicks veulent s’affirmer comme un candidat sérieux pour le titre, ils se doivent de gagner ce genre de match.

De son côté, le Thunder reste sur six victoires lors des sept derniers matchs, soit un bilan plus que respectable… Oklahoma City continue leur série d’affrontements face aux gros en ce mois d’avril. Après avoir battu San Antonio et fait chuter Indiana sur son parquet, la première place à l’Ouest semble s’être grandement rapprochée. Leur rôle d’arbitre dans la lutte pour la deuxième place de la Conférence Est se poursuit donc aujourd’hui puisque les Knicks vont tout faire pour distancer les Pacers.

Une chose est sûre, nous retrouverons ces deux équipes en playoff, de là à savoir si elles s’affronteront. En finale ? Une telle projection paraît bien difficile à réaliser. Encore une fois, le tableau à l’Est semble bien bouché, avec un Heat surpuissant. À l’Ouest, personne ne se dégage vraiment mais la densité proposée rend des pronostics quasiment impossibles sur l’identité du participant aux finales. Les Spurs, Clippers, Nuggets et autres Grizzlies auront certainement leur mot à dire.

Jusqu’à présent, le Thunder et les Knicks se sont affrontés une fois depuis le début de la saison. Début mars, le Thunder était alors venu s’imposer au Madison Square Garden. Ce soir là, les Knicks sans Carmelo Anthony avait fait bonne impression ne perdant la rencontre que d’un point. Il avait fallu un Kevin Durant de feu pour venir à bout des new yorkais. à deux reprises pour autant de victoires côté new yorkais. À la Chesapeake Arena, l’opposition promet d’être explosive. Qui pour la victoire ?

 

Les clés du match :

Si les Knicks ont connu un début de saison si positif, c’était en grande partie grâce à un Carmelo Anthony de feu. Sur sa lancée des JO, Melo a connu un début de saison exceptionnel. Après un passage difficile, dont le point culminant restera sa blessure et le mystérieux liquide présent dans son genou, Melo semble avoir retrouvé la forme et une grande forme. Les choses semblent aller bien peu mieux pour le deuxième meilleur scoreur de la ligue qui vient d’inscrire la bagatelle de 131 points en trois matchs, le tout à plus de 60% de moyenne. Bref, Thabo devrait bien dormir cette nuit après la rencontre.

KD, KD, KD !! Le meilleur scoreur de la ligue sera encore sujet à toutes les attentions. Intraitable et arme offensive de destruction massive, l’ailier du Thunder pourrait faire la différence comme il a dû s’y atteler il y a un mois lors de la première opposition face aux Knicks au Madison Square Garden. La victoire d’Oklahoma était en grande partie à mettre au crédit de Durant. Le meilleur scoreur de la ligue aura sans doute un rôle important dans le succès ou non du Thunder. KD enfile les paniers comme les perles, et K-Mart aura fort à faire pour contenir le grand ailier, comme il avait eu à le faire lors de la dernière rencontre entre les deux équipes.

Deux hommes sont ensuite à surveiller. Tyson Chandler et Raymond Felton dont le pick and roll est une des armes offensives des Knicks. Savoir comment les appuis de Russel Westbrook arriveront à le gérer est également une des clés du match. De l’autre côté du terrain, le meneur le plus excentrique de toute la NBA pourrait également une des clés de la rencontre tant les Knicks ont pu présenter des difficultés à museler les point guards vifs à de nombreuses reprises.

Un coup d’oeil sur les bancs à présent, où nous pourrons assister à un duel de haute volée. D’un côté Kevin Martin, de l’autre JR Smith auront à coeur de présenter un apport décisif lors de leur apparition sur le parquet. L’arrière des Knicks est un des grand artisans du regain de forme de New York, ces derniers matchs.

La défense des Knicks devra particulièrement être observée puisque les rois des switchs ont parfois du mal à gérer les miss match, lorsque l’intensité mise lors des phases défensives est insuffisantes. De l’autre côté du parquet, le nombre d’isolations qu’auront à jouer les Knicks sera également déterminant. Lorsque la balle tourne, les shoots ouverts sont créés et avec les artilleurs présents dans l’effectif new yorkais, cela fait souvent ficelle.

Les 5 de départ attendus
 :

New York : Raymond Felton, Pablo Prigioni, Iman Shumpert, Carmelo Anthony, Tyson Chandler
Oklahoma City : 
Russel Westbrook, Thabo Sefolosha, Kevin Durant, Serge Ibaka, Kendrick Perkins

À 21h30, Los Angeles Clippers chez les Los Angeles Lakers

Une fois n’est pas coutume, nous nous dirigeons à Los Angeles pour cette deuxième partie de soirée. Les Clippers y accueillent les Lakers au Staples Center pour un derby angelinos qui s’annonce chaud bouillant. Si les hôtes de la soirée, quatrièmes à l’Ouest ne cessent de dégringoler au classement depuis leur série de victoires extraordinaire du mois de décembre, les Lakers ont fait vivre une véritable remonté fantastique à leurs fans avant de stagner au huitième post de la même conférence. Bien plus qu’un match, c’est la suprématie dans la cité des anges qui se joue cette nuit.

Avec quatre défaites lors des six derniers matchs, les Clippers connaissent une véritable mauvaise passe. Eux qui nous avaient habitués à mieux se sont vus distancés par le Thunder et même dépassés par les Grizzlies puis les Nuggets. Heureusement pour les Clippers que les poursuivant étaient déjà largement distancés, sinon une chute encore plus vertigineuse aurait dû être déplorée. Cependant ils ont encore un espoir de récupérer la quatrième place et un avantage du terrain si important en playoffs.

De leur côté, les Lakers semblent un peu mieux en jambe avec 4 victoires lors des 5 derniers matchs, qui suivent une mauvaise série de trois défaites. Toujours accroché à la huitième place, les partenaires de Kobe doivent garder ce rang si ils veulent éviter une catastrophe industrielle pour la franchise. Une défaite ce soir, et Utah aurait la possibilité de reprendre les choses en main. Victoire obligatoire pour les Lakers cette nuit !!

Les deux équipes s’étaient déjà affrontées à deux reprises pour autant de victoires des Clippers. Cependant ces deux succès se sont produits en d’autres temps, où les Clippers faisaient encore figure de grand outsider pour le titre. Aujourd’hui les choses ont quelque peu changé, les Clippers enchaînent défaites et contre-performance. Une victoire de la bande à Dwight apparaît donc comme plus plausible. Ce n’est pas tant que les Lakers soient très fringants mais davantage que l’enjeu du match est semble plus important pour eux.

Ce match sera également une bonne préparation pour les playoffs tant l’ambiance risque d’être chaude au Staples Center. Ces deux équipes auront sans doute leur mot à dire pendant le mois d’avril. Quand les compteurs seront remis à zéro au commencement des playoffs, ces deux équipes pourraient avoir leur mot à dire et représenter un véritable poil à gratter pour pas mal de concurrents à l’Ouest.

Les clés du match :

Le duel entre Kobe Bryant et Chris Paul est très attendu ce soir. Depuis que Kobe a pris la charge de défendre sur les meneurs adverses, les Lakers ont commencé à connaître des résultats un peu moins en désaccord avec leurs objectifs du début de saison. Certes, nous sommes encore loin de la machine de guerre présentée lors du mois d’octobre. Les deux All-Star et membres de la Dream Team se livreront sans doute un duel acharné dans une opposition de style.

Les Lakers, à la lutte pour la huitième place à l’Ouest spot qualificatif pour les playoffs auront fort à faire cette nuit et devront s’appuyer sur un Kobe de feu pour espérer accrocher le scalp des Clippers à leur tableau de chasse. Auteur d’un triple double ce mardi lors de la très importante victoire de Los Angeles face aux Mavericks dans cette course effrénée, l’arrière des Lakers devra poursuivre sur sa lancée.

La raquette sera également un duel de tous les instants. La peinture sera le siège d’une guerre de tranchée entre deux duos de twin towers. Deandre Jordan et Blake Griffin auront fort à faire face aux apports de Dwight Howard et Blake Griffin. Nous devrions assister à une très belle opposition de style également, la puissance des deux Clippers brute contrarié par la grande technique du pivot espagnol.

La raquette sera également le siège d’une lutte explosive. La peinture sera une des priorités pour chaque équipe, car elle représente un des principaux enjeux de la rencontre. Est-ce que Gasol va une nouvelle fois se faire postériser par Blake the Quake ?

Rappel en image :

[youtube width= »560″ height= »315″ video_id= »PzxFJa6rfsg »]

Du côté des bancs, nous portons un coup de projecteur sur deux joueurs qui pourraient être amenés à faire la différence. Jamal Crawford, un des favoris pour le titre de meilleur sixième homme, devra être limité par l’arrière garde des Lakers alors que les apports de Steve Blake et Antawn Jamison seront comme souvent déterminants pour les Lakers.

Les 5 de départ attendus
 :

Los Angeles Clippers : Chris Paul, Willie Green, Caron Butler, Blake Griffin, Deandre Jordan
Los Angeles Lakers :
Steve Nash, Jodie Meeks, Kobe Bryant, Pau Gasol, Dwight Howard

 

Pour une fin de weekend heureuse, nous vous proposons donc de regarder les deux matchs de la soirée dans ce Super Sunday. Deux gros chocs très attendus pour finir le weekend, c’est pas mal hein ? A présent, à vous la parole !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top