News NBA

Popovich espère voir des coachs européens en NBA

Avec Tony Parker, Manu Ginobili, Tiago Splitter, Boris Diaw, Nando De Colo, Patrick Mills, Cory Joseph et Aron Baynes, les Spurs possèdent la plus belle colonie de joueurs étrangers de NBA. 8 joueurs de différents pays, qui montrent l’ouverture de la franchise vers les autres championnats. Les joueurs européens sont connus, mais qu’en est-il des coachs ?

Pour Gregg Popovich, coach du club, la NBA a suivi les pas de sa franchise en recrutant de plus en plus de joueurs d’Europe, et le prochain pas à réaliser concerne les entraîneurs du vieux continent notamment.

“Il y a beaucoup d’excellents joueurs et d’excellents coachs dans le monde entier, et je crois que les gens commencent vraiment à s’en rendre compte,” affirmait Popovich. “Il aura fallu du temps pour que la NBA s’y fasse. Je ne parle pas de la Ligue en soit, mais plutôt les équipes, les coachs, les General Managers.”

C’est notamment après ses expériences avec la Team USA au début des années 2000 que le regard de Popovich a changé, et depuis son amour pour les talents du vieux continent et d’autres régions du monde grandit continuellement.

Ils nous ont donné beaucoup de leçons au fil des années,” poursuivait Popovich. “Je pense que la balance tend à s’équilibrer, mais techniquement les européens sont encore un cran nettement au-dessus. Qualité de tir, de passe, de dribble, le jeu collectif, le mouvement de balle… Pendant de nombreuses années on était en retard sur ces points-là et cela se voyait chez nos jeunes joueurs. Je crois qu’avoir tout ces joueurs et ces managers d’Europe dans notre Ligue, ça nous a permit de voir où nous avions du retard. Cela a vraiment aidé le niveau de jeu des Etats-Unis de façon générale, et donc avec espoir les jeunes joueurs du futur penseront peut-être à devenir plus que des tireurs ou des dunkers mais des joueurs de basket complet.”

Si le nombre de joueurs étrangers recrutés a augmenté en NBA, selon Popovich la prochaine vraie étape concerne les entraineurs du vieux continent qui enseignent très tôt tous ces fondamentaux.

Je peux vous dire que je connais énormément de coachs européens qui sont aussi bons voir qui ont un meilleur niveau que certains coachs actuellement en NBA.

Ettore Messina avait notamment effectué une année en tant qu’assistant chez les Los Angeles Lakers, et Maurizio Gerardini est assistant au management des Raptors depuis 2006. Verrons-nous un jour un entraîneur européen ‘transféré’ vers la NBA ? Qu’en est-il de la barrière de la langue ?

Source : Hoopsworld

1 Comment

1 Comment

  1. Trash Talk (@TrashTalk_fr)

    12 février 2013 à 2 h 53 min at 2 h 53 min

    Popovich espère voir des coachs européens en NBA http://t.co/CinPVwF3

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top