News NBA

Les derniers jours de DeJuan Blair à San Antonio ?

A neuf jours de la date limite de fin des transferts, les rumeurs concernant DeJuan Blair ne font que grandir. C’est Chris Broussard, consultant pour ESPN, qui a fait part des dernières informations concernant l’intérieur du bout du banc des Spurs via son compte Twitter, durant le match d’hier contre Chicago.

Blair connait cette saison son plus faible temps de jeu en carrière depuis son arrivée dans la ligue en 2009. Ses relations avec Gregg Popovich n’ont cessé de fluctuer ces quatre dernières années, et il semblerait cette fois-ci qu’il soit bel et bien en train de vivre ses dernières heures dans la franchise texane.

Il faut dire que depuis l’arrivée de Boris Diaw, le temps de jeu de Blair a considérablement diminué, tout comme son impact dans sur le terrain. La saison dernière, il a été titulaire 62 fois sur ses 64 matchs disputés et il tournait à une moyenne de 9.5 points et 5.5 rebonds en 21.3 minutes de jeu.

Cette saison, il ne dispose que de 13.7 minutes par match et compile en moyenne 5.2 points et 3.9 rebonds. Il n’a débuté que 15 matchs dans le 5 majeur, notamment en raison de la montée en puissance de Tiago Splitter (10.7 points et 5.8 rebonds en 23.8 minutes) qui s’avère être le parfait complément de Tim Duncan dans la raquette.

« Est-ce que SA va finalement se séparer de DeJuan Blair ? Les rumeurs disent qu’il pourrait partir avant le 21 février. SA a parlé avec Toronto il y a quelques semaines, mais il n’y a rien en préparation actuellement. » @Chris_Broussard

« SA a proposé D. Blair à Detroit, mais rien. J’ai entendu que Boston, Miami et Portland pourraient être intéressés. » @Chris_Broussard

Bien que tout cela ne soit au final que pures spéculations, il semblerait tout de même que ce joueur atypique puisse attirer plusieurs franchises. Néanmoins, San Antonio aura du mal à récupérer un joueur d’impact en retour étant donné la faible valeur du contrat de Blair (un million de dollars et des poussières).

La solution pour les Spurs pourrait alors être de faire un package de deux-trois joueurs ou bien encore de faire appel à une troisième équipe qui serait intéressée pour rentrer dans un deal à trois.

En tout cas, si DeJuan Blair ne joue pas beaucoup cette saison, on ne peut pas dire que les résultats de San Antonio en pâtissent. Même privé de son big 3 contre Chicago la nuit dernière, Popovich a pu compter sur ses seconds couteaux pour s’imposer facilement et conserver son fauteuil de numéro un de la ligue (41-12).

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top