Salaires joueurs San Antonio Spurs

Découvrez les salaires des joueurs des San Antonio Spurs pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Spurs se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
DeMar DeRozan $27,739,975 $27,739,975 $27,739,975
LaMarcus Aldridge $22,347,015 $26,000,000 $24,000,000
Pau Gasol (waived) $15,925,144 $5,074,856
Patty Mills $11,571,429 $12,428,571 $13,285,714
Rudy Gay $10,087,200
Davis Bertans $7,000,000 $7,000,000
Marco Belinelli $6,153,846 $5,846,154
Bryn Forbes $3,125,000 $2,875,000
Jakob Poeltl $2,947,320 $3,754,886 $5,087,871
Manu Ginobili (waived) $2,500,000
Dante Cunningham $2,487,000
Lonnie Walker $2,357,160 $2,760,480 $2,892,000 $4,447,896 $6,311,564
Tim Duncan (stretched) $1,881,250
Derrick White $1,667,160 $1,948,080 $3,516,284 $5,274,426
Dejounte Murray $1,544,951 $2,321,735 $3,482,603
Quincy Pondexter $1,512,601
Chimezie Metu $838,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Total $121,685,515 $99,166,589 $81,668,308 $11,828,222 $6,311,564

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est DeMar DeRozan. L’arrière, qui a signé un contrat 139 millions de dollars sur 5 ans en 2016, touche 27,7 millions de dollars cette saison. Il devance LaMarcus Aldridge, l’ailier-fort sur qui le management a décidé de dépenser 22,3 millions de dollars cette année.

Sur le court terme, l’avenir des Spurs est assez verrouillé financièrement parlant. Si l’on omet Rudy Gay, Dante Cunningham et Quincy Pondexter, tous les joueurs sont sous contrat garanti pour la saison prochaine. Si les deux derniers sont des role players, il pourrait être important pour R.C. Buford de resigner son ailier titulaire cette saison, dont l’adaptation surprenante a fait du bien aux Spurs. DMDR et LMA sont là pour au moins un an, voire deux. Les jeunes prometteurs (White, Murray, Walker, Metu) sont là pour de nombreuses saisons, et les joueurs de rotation (Poeltl, Belinelli, Bertans, Mills, Forbes) seront là en 2019-20. Cet été, pas de gros contrat à filer, ce sera plus l’été prochain où il faudra se soucier des contrats et de l’équilibre financier. En effet, avec Pau Gasol waivé, et la fin du paiement des contrats de Gino et Timmy, les Spurs sont plutôt dans le juste financièrement.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 121 685 515 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Spurs ont une masse salariale très élevée, relativement proche de la Luxury Tax. Popovich et le management de San Antonio bénéficieront malgré tout d’un peu de marge salariale cet été, de quoi essayer de renforcer l’effectif, et d’améliorer les résultats sportifs, qui restent corrects, mais loin de ceux d’un prétendant au titre NBA. Fin d’une ère ? Pas encore, coach Pop est toujours là, mais on s’en rapproche.

Les visiteurs ont tapé :


To Top