Salaires joueurs Charlotte Hornets

Découvrez les salaires des joueurs des Charlotte Hornets pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Charlotte se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Noms 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Nicolas Batum $24,000,000 $25,565,217 $27,130,434
Bismack Biyombo $17,000,000 $17,000,000
Marvin Williams $14,087,500 $15,006,250
Cody Zeller $13,528,090 $14,471,910 $15,415,730
Michael Kidd-Gilchrist $13,000,000 $13,000,000
Kemba Walker $12,000,000
Jeremy Lamb $7,488,372
Tony Parker $5,000,000 $5,250,000
Frank Kaminsky $3,627,842 $4,915,726
Malik Monk $3,447,480 $4,028,400 $5,345,687 $7,318,246
Miles Bridges $3,206,640 $3,755,400 $3,934,320 $5,421,493
Guillermo Hernangomez $1,544,951 $1,676,735
Dwayne Bacon $1,378,242 $1,618,520 $2,023,150
Devonte’ Graham $988,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,079,826
Total $120,297,581 $107,705,010 $55,513,182 $14,819,565

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Nicolas Batum. L’ailier, qui a signé un contrat de 120 millions de dollars sur 5 ans en 2016, touche 24 millions de dollars cette saison. Il devance Bismack Biyombo, le pivot sur qui le management a décidé de dépenser 17 millions de dollars cette année.

Catastrophique. Voilà comment définir la situation financière des Hornets cette saison. Des joueurs sur-payés par rapport à leur apport sportif, notamment les deux plus gros salaires de la franchise, ce qui veut tout dire. En plus de cela, ajoutez une dose d’instabilité quant à l’avenir des Frelons avec Kemba Walker qui sera agent-libre sans restriction à l’été 2019, il faudra faire un choix, soit le trader avant la deadline soit espérer que le shérif voudra rester en ville et signer un contrat juteux. Problème, le meneur n’est payé que 12 millions cette année et une grosse somme est impossible à envisager chez les Hornets si rien de change dans les comptes.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 120 297 581 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Hornets frôlent la Luxury Tax. Gardez un œil sur l’avenir financier de la franchise car il va falloir engager des mouvements pour libérer de la place, Jordan ne payera pas la Luxury Tax pour Kemba Walker.

Les visiteurs ont tapé :


To Top