NBA on Tour – étape à Boston : des bancs de Harvard jusqu’au Panthéon du basketball, suivez le guide

Le 21 mai 2024 à 15:04 par TrashTalk

Couverture article Hellotickets Boston
Source image : Montage YouTube par TrashTalk

Si vous êtes ici, c’est que le virus de la NBA vous a déjà piqué. Les symptômes sont facilement identifiables. On commence par regarder des matchs à 3h du matin, et on finit dans un avion en direction de Boston pour réaliser son rêve. Cela tombe bien, aujourd’hui on s’évade à Beantown avec Hellotickets. Pas de programme de visite de 3 jours mais plutôt des ambiances et des lieux, pour vous faire sentir un peu l’odeur de la maison des Celtics en NBA sans subir le jetlag… pour l’instant. Rendez-vous à la porte d’embarquement L33 !

TD Garden Boston 15 mai 2024

Le joueur NBA qui symbolise Boston : Bill Russell

Il est tout simplement le plus grand champion de l’histoire de la NBA, et tout naturellement le plus grand joueur de l’histoire des Boston Celtics, l’une des franchises les plus mythiques du sport américain.

Bill Russell a remporté… 11 bagues de champion (record NBA) sous la tunique verte de Boston entre 1957 et 1969. 11, dont les deux derniers en tant que joueur-entraîneur. Il a été élu MVP de la NBA à cinq reprises durant cette période et était également la force défensive la plus redoutable de la Ligue à l’époque. En résumé : Russell est synonyme avec les Celtics.

Mais Bill Russell, ce n’est pas que le leader de la dynastie Boston des années 1960. Bill Russell, c’est aussi et surtout un homme qui s’est beaucoup impliqué dans le mouvement américain des droits civiques, à une époque où il devait lutter quotidiennement face au racisme de nombreux fans et journalistes de Boston. Il défendait aussi fièrement les droits de la communauté afro-américaine dans la rue que les couleurs des Celtics sur le parquet, faisant de lui l’un des plus grands visages du basket américain.

Comme un symbole, après son décès en 2022, son numéro 6 a été retiré à travers toute la NBA (une première dans la Ligue) pour honorer son héritage sur comme en dehors des terrains. Le trophée de MVP des Finales porte également son nom, quoi de plus normal pour le plus grand champion all-time. Enfin, si vous vous baladez un jour devant la mairie de Boston, c’est une statue de Bill Russell que vous verrez.

Immortel !

Statue Bill Russell Boston 15 mai 2024

La salle NBA de Boston : TD Garden

Les Boston Celtics évoluent au TD Garden – situé sur Legends Way – depuis le milieu des années 1990. Cette salle n’a peut-être pas le prestige du mythique Boston Garden, ancien jardin des légendaires Celtics de Bill Russell (années 1960) puis ceux de Larry Bird (années 1980), mais elle a su écrire sa propre histoire lors des trois dernières décennies.

C’est au TD Garden que les Celtics ont remporté leur dernier titre NBA. C’était en 2008 avec le trio Paul Pierce – Kevin Garnett – Ray Allen, face au rival historique nommé Los Angeles Lakers. Les Celtics version Big Three ont retrouvé les Finales deux années plus tard, toujours face aux Lakers de Kobe Bryant et Pau Gasol, mais avec une défaite au bout cette fois-ci.

Les fans des C’s devront ensuite attendre douze ans, jusqu’en 2022, pour retrouver l’ambiance des Finales avec Jayson Tatum, Jaylen Brown et Cie. Néanmoins, suite à la défaite contre Golden State, la bannière #18 attend toujours d’être dévoilée au milieu de toutes les autres.

Grands habitués des Playoffs NBA, les Celtics peuvent compter sur un public aussi fidèle que passionné (18 600 fans) à l’intérieur du TD Garden. Alors si vous voulez découvrir l’ambiance de l’une des salles les plus chaudes de la NBA, la plateforme Hellotickets vous permet d’acheter des billets pour aller voir les Celtics sur un site 100% sécurisé et entièrement en français. La vue du siège est même proposée pour bien choisir son emplacement et les billets sont digitalisés pour éviter les galères au moment de l’envoi.

Les monuments de Boston à ne pas rater pour les fans de basket :

La plaque commémorative de Larry Bird : avec Bill Russell et l’ancien coach Red Auerbach, Larry Bird est évidemment l’autre grande légende des Boston Celtics. S’il n’a pas de statue à Boston (il en a une à l’université d’Indiana State), Larry Legend est tout de même immortalisé à Beantown à travers une plaque commémorative. Sur celle-ci, on retrouve le magnifique palmarès de Bird et… une paire de Converse. La plaque est située au 1 Faneuil Hall Market Place.

La statue de Red Auerbach : juste à côté de la plaque dédiée à Larry Bird, on retrouve la statue de Red Auerbach, légendaire entraîneur (1950-66) puis dirigeant (1966-2006) des Celtics. Vous pourrez vous asseoir à côté de lui, Red étant tranquillement posé sur son banc (de touche) avec son fameux cigare dans la main droite, et son cahier de jeu dans la main gauche.

Statue Red Auerbach Larry Bird Boston 15 mai 2024

Matthews Arena : le nom de cette salle ne vous dit peut-être rien. Elle fait à peine 5 000 places et est occupée par l’université de Northeastern. Mais la Matthews Arena, anciennement Boston Arena, est une salle historique. Elle est en effet l’arène sportive la plus ancienne du monde parmi celles qui sont toujours utilisées. Elle a ouvert en 1910 (!) et était la maison des Boston Celtics entre 1946 et 1955.

Mission Hill Playground : si vous allez à Boston et que vous voulez vous faire un petit basket au cours de votre séjour, Mission Hill Playground est le bon endroit pour vous. Non seulement les terrains ont récemment été rénovés avec des teintes de bleu au sol qui sont du plus bel effet, mais en plus le playground est situé juste derrière la Basilique Notre Dame de Boston. Cela donne un cadre somptueux pour tâter la balle orange.

Le Naismith Basketball Hall of Fame : à 1h30 de voiture, dans la ville de Springfield, Massachusetts, se trouve le Panthéon de la grosse balle orange. Un musée entier dédié à notre sport avec des milliers de maillots, de chaussures et d’objets ayant appartenu aux plus grands joueurs et joueuses all-time avec évidemment un paquet de légendes bostoniennes à commencer par Bill Russell. Ce serait dommage de manquer ça, pas vrai ?

Naismith Basketball Hall of Fame 15 mai 2024

Les franchises de sport professionnel à Boston :

  • Boston Celtics (NBA)
  • Boston Red Sox (MLB)
  • Boston Bruins (NHL)
  • New England Patriots (NFL)
  • New England Revolution (MLS)

Si Boston est parfois considéré comme la plus grande ville sportive des États-Unis, c’est parce qu’elle possède des franchises mythiques dans tous les sports US. Des franchises qui ont construit leur prestige à travers de nombreux titres et de grandes rivalités, nourrissant ainsi la passion sans limite des fans bostoniens.

Alors que les Celtics possèdent le record local avec 17 bannières de champion, les New England Patriots sont eux la franchise NFL qui a remporté le plus de Super Bowls (à égalité avec les Pittsburgh Steelers). 6 titres entre 2001 et 2018, sous la dynastie Tom Brady – Bill Belichick.

Les Boston Red Sox, rivaux historiques des mythiques New York Yankees, possèdent 9 World Series à leur palmarès, troisième plus gros total en MLB. Sous l’impulsion notamment de David “Big Papi” Ortiz et Dustin Pedroia, ils en ont remporté quatre sur les vingt dernières années, après… 86 ans de disette (“La Malédiction de Bambino”).

Quant aux Boston Bruins, l’équipe de hockey de la ville et plus ancienne franchise NHL basée aux USA, ils ont remporté la Stanley Cup à 6 reprises. Les Bruins ont notamment triomphé au début des années 1970 avec le grand Bobby Orr, et ont été brillamment représentés par le légendaire Ray Bourque pendant… 21 saisons (1979-2001).

Tout ça pour dire qu’il n’y a pas que du basket à Boston.

Fenway Park Boston 15 mai 2024

Si vous voulez regarder un match des Bruins, ça se passe également au TD Garden entre octobre et avril, comme pour les Celtics. Les Red Sox évoluent eux – de fin mars à début octobre – dans le mythique Fenway Park (situé sur Jersey Street), datant de 1912 et plus ancien stade de MLB. Pour mater les New England Patriots entre septembre et début janvier, il faudra sortir des frontières de Boston puisque les Pats évoluent au Gilette Stadium de Foxborough, à une trentaine de kilomètres de Beantown.

Les “must-see” de Boston :

Ville américaine aux influences européennes, Boston offre le parfait équilibre entre les deux continents. Pour le divertissement, c’est principalement vers le sport qu’il faudra se tourner. Le public bostonien est réputé comme l’un des plus chauds (et les plus chauvins) du pays. Il n’y a qu’à voir le palmarès des différentes franchises de la ville pour comprendre que Beantown est avant tout une ville de sport. Heureusement, d’autres lieux méritent quand même le détour lors de votre visite de la capitale du Massachusetts (avec quatre S et deux T).

Boston est célèbre pour la qualité de son enseignement supérieur, à commencer par l’Université d’Harvard et le MIT. Comme tous les campus universitaires américains, ces aimants à cerveaux sont ouverts au public toute l’année et vous pouvez aussi opter pour une visite accompagnée. Faute de croiser Mark Zuckerberg et Jeremy Lin qui ont déjà terminé leur cursus, vous croiserez peut-être le prochain entrepreneur américain à succès ou un futur Prix Nobel sans le savoir au détour d’un couloir.

Le Freedom Trail est une promenade de quatre kilomètres qui permet de découvrir les principaux monuments de la ville tels que King’s Chapel, l’Old State House ou encore la Massachusetts State House. Avec sa ligne rouge tracée au sol, il est impossible de la manquer et cela fait partie des incontournables lors d’un séjour à Boston.

Avec sa coupole dorée, le Capitole de l’État du Massachusetts est le bâtiment le plus photogénique de Boston. Il se trouve dans le quartier de Beacon Hill avec ses maisons mitoyennes en briques rouges qui nous font parfois douter si l’avion a réellement franchi l’océan Atlantique ou si l’on se trouve en Angleterre. Non loin de là, le Boston Common est le plus vieux parc public du pays.

House of Massachusetts Boston 15 mai 2024

Les références culturelles de Boston

Parlons peu, parlons bien. Il est inconcevable de quitter Boston sans avoir goûté un lobster roll. Petite reco de la maison ? Chez Pauli’s, à 10 minutes à pied du TD Garden. Idéal pour débriefer se régaler les papilles en sortant d’un match des Celtics.

Pour les cinéphiles qui veulent se mettre dans l’ambiance de la ville, The Social Network retrace les débuts de Facebook créé entre deux cours à l’Université d’Harvard par un groupe d’étudiants notamment composé de Mark Zuckerberg. Les amoureux des mots seront ravis de savoir que Goodwill Hunting se déroule également à Beantown tout comme les thrillers Mystic River et Spotlight.

Comment ne pas mentionner le marathon de Boston qui réunit chaque année près de 30 000 athlètes. Même lorsqu’il s’agit de culture, on en revient souvent au sport. Malheureusement, cet événement sportif mondial a aussi été marqué par un double attentat le 15 avril 2013. Le film Traque à Boston et le docu-série American Manhunt disponible sur Netflix reviennent sur ces tragiques événements.

Et pour finir sur un bon gros banger, l’excellent film The Town de Ben Affleck se déroule également dans les rues de Boston avec une scène mythique dans l’antre des Red Sox, au Fenway Park. Un bon film d’action avec des braquages dans tous les sens et des masques de nonnes, tout ce qu’on aime pour un samedi soir en attendant les matchs NBA de la nuit.

Quelques images de Boston… pour se chauffer avant le grand départ ?


Tags : Boston, Guide NBA