Mavericks

Tyler Dorsey prend feu en G League : l’Américano-Grec peut-il représenter une option pour la rotation de Dallas sur le backcourt ?

Tyler Dorsey 7 décembre 2022

Sacrée perf !

Source image : YouTube

L’arrière américano-grec Tyler Dorsey réalise une bonne saison en G League sous le maillot des Texas Legends, l’équipe affiliée aux Dallas Mavericks. Alors que les coéquipiers de Luka Doncic auraient bien besoin de profondeur pour soulager le Slovène, et que Mark Cuban sonde d’anciennes gloires de la Ligue, l’ancien Hawk n’aurait-il pas le profil idoine pour endosser ce rôle ?

À défaut d’avoir réussi à prendre le meilleur sur le Birmingham Squadron hier soir en G League (défaite 138-135), Tyler Dorsey a néanmoins battu son record au scoring en inscrivant la bagatelle de 47 points. Et ce n’est pas un fait d’arme isolé, puisque l’alumnus d’Oregon tourne cette saison à 24,8 points par match dans l’antichambre de la Grande Ligue. Néanmoins, même si elles sont à relativiser au regard de l’opposition d’un niveau bien moindre que celle rencontrée en NBA, les prestations du natif de Pasadena (Californie) ne peuvent laisser les boards des différentes franchises indifférents. D’ailleurs il y en a une qui est particulièrement bien placée pour l’observer, puisque Dorsey est engagé avec elle sous la forme d’un two-way contract. Cette équipe, ce sont évidemment les Dallas Mavericks, qui s’activent en ce moment pour renforcer leur backcourt avec la signature de Kemba Walker, ainsi qu’un intérêt annoncé pour Derrick Rose.

Sur le papier, voilà des noms plutôt potables. Problème, nous sommes en 2022, plus en 2016, et si the streets will never forget ce qu’ont pu être Kemba et D-Rose il y a quelques années, peu probable que les deux meneurs soient aujourd’hui le genre de profil que tu souhaites avoir pour construire un effectif qui vise la bague.

Disons les termes, si la phrase “les Mavs sont des contenders” peut paraître un poil osée aujourd’hui, ne pas du tout envisager le titre avec un franchise player du niveau de Luka Doncic serait un gâchis encore plus grand que les carrières d’Hatem Ben Arfa et d’Andy Schleck réunies. Alors bien sûr, des solutions existent en interne et comme on le disait ce matin, le récent retour en forme de Tim Hardaway Jr. fait du bien à l’attaque des Texans. Cependant avec la présence de Doncic, mais aussi celle de Spencer Dinwiddie sur les postes 1 et 2, le fils de Mr. Crossover semble avoir davantage vocation à occuper le poste 3, renvoyant ainsi Jason Kidd à son problème de backcourt. Josh Green et Frank Ntilikina (sans oublier le rookie Jaden Hardy) peuvent bien faire le nombre et apporter un peu de défense – et de shoot pour le premier nommé – mais difficile d’imaginer l’Australien ou le Français être de vraies options pour suppléer le MVP 2018 de l’EuroLeague ainsi que l’ancien Piston ou Net.

Et c’est là que Tyler Dorsey entre en jeu. Drafté avec le pick #41 par les Hawks en 2017, l’ex-Duck n’a jamais réussi à faire son trou en NBA. Après deux saisons passées entre Atlanta et Memphis, l’arrière quitte les States et s’envole pour l’Europe, où il dispute trois saisons d’EuroLeague avec le Maccabi Tel-Aviv puis l’Olympiakos, avant de rentrer au pays en 2022 et de connaître la réussite que l’on sait en G League. Trois ans après son départ, ce gros scoreur, capable d’être complémentaire aussi bien de Doncic que de Dinwiddie, revient dans la force de l’âge, avec de l’expérience en plus, et pourrait bien solutionner quelques problèmes des Mavs. Pour ce qui est d’épauler des superstars, Dorsey sait y faire, puisque ce fils d’un père afro-américain et d’une mère grecque a récemment disputé l’EuroBasket avec la sélection hellène, aux côtés de Giannis Antetokounmpo où il s’est plutôt illustré.

Alors que Mark Cuban s’entête à chercher dans le passé pour trouver les pièces afin d’entourer Luka Doncic, il se pourrait bien que l’historique proprio des Mavs ait déjà sa pépite sous la main. Encore faut-il qu’il daigne y jeter un œil, on l’espère en tout cas pour Tyler Dorsey.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top