Celtics

Le mois de décembre des Celtics est chanmé : Nets, Raptors, Suns, Warriors, Clippers, Lakers, Bucks… objectif garder le torse bombé

Jayson Tatum 1 décembre 2022

Mode d’emploi : serrer les dents et bomber le torse.

Source NBA League Pass

Faisait un bail qu’on n’avait plus fait le point sur le calendrier d’une franchise de haut de tableau. L’occasion de claper prudemment des mains, avec un peu de retenu, car on sait ce qui attend les leaders de NBA sur ce mois de décembre.

Une tempête commence toujours par une petite vague. Défaite des Celtics pour leur seconde réception du Heat en deux jours, rien de très inquiétant, un bilan 18 victoires pour seulement 5 défaites et le trône de NBA gardé intact. Mais, une tempête commence toujours par une petite vague. Les six prochains matchs des Celtics ? Nets, Raptors, Suns, Warriors, Clippers et Lakers. Un road-trip commencé à l’Est, remonté au Canada, passé par l’Arizona, puis terminé sur la côte Ouest. En l’espace de neuf jours, cette série loin du Massachussetts est probablement le plus gros test qu’aient eu à subir ces Celtics 2022-23. Les jambes vont être lourdes, la tête aussi après ce premier revers en six matchs, et les dynamiques adverses sont un chouïa préoccupantes : quatre victoires de suite pour les Nets, six en sept matchs côté Suns, cinq en six matchs pour les Warriors, quatre en cinq matchs pour les Lakers. Pour les équipes plus facilement prenables, les Clippers jouent sans Paul George et Kawhi Leonard depuis la retraite de Walt Frazier et les Raptors alternent entre le moyen et le moins bon. « Ouai mais TrashTalk, on parle quand même des Celtics, l’équipe n°1 de NBA cette saison, ils peuvent taper n’importe qui ! ». On ne remet pas en question la capacité des Celtics à battre un contender à l’extérieur, mais il va être intéressant de les voir enchaîner les grosses rencontres loin de leurs bases. Seul éclaircie annoncée dans le brouillard, le probable retour de Robert Williams III aux alentours du Christmas Day.

Calendrier
Et c’est pas fini. Une fois ce vilain road-trip laissé derrière eux, les Celtics auront l’occasion de lever le pied lors d’une réception en back-to-back contre le Magic. Ce qui, compte tenu de l’usine à freaks qu’est devenue Orlando, n’est pas vraiment reposant. S’ensuivront cinq nouvelles rencontres à domicile contre les Pacers (12-10), les Wolves (11-12), les Bucks (16-6), les Rockets (2-29) et les Clippers (13-11). Avec quel pourcentage de succès les Celtics sortiront-ils de ce mois de décembre ? Se dirige-t-on vers une petite baisse de vitesse ou, au contraire, une confirmation bien effrayante pour le reste du haut de tableau ? Le groupe de Joe Mazzulla déroule, ne lui envoyons pas de mauvaises ondes sous prétexte d’une simple défaite contre le Heat, et d’un calendrier un poil conséquent. En tête de la course au trophée de MVP, Jayson Tatum reste sur un 14 points à 5/18 au tir dont 0/7 du parking. C’est sur les prochaines dates que l’ailier triple All-Star montrera à la planète de quel bois il se chauffe. Un simple enchaînement de saison régulière, importantissime dans l’écriture de sa Legacy personnelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top