Knicks

Le mois de décembre des Knicks, un gros test pour Tom Thibodeau : le coach de New York de plus en plus proche de la sortie ?

Tom Thibodeau 14 novembre 2022

Vaudrait mieux pas se rater…

Source image : NBA League Pass

Affichant un bilan de 10 victoires pour 12 défaites après le premier quart de la saison régulière, les Knicks sont à nouveau dans le ventre mou de la Conférence Est. Et pour ne rien arranger, ils vont devoir affronter un sacré mois de décembre, qui pourrait bien coûter cher à Tom Thibodeau si jamais les défaites venaient à s’enchaîner…

Les bonnes vibes ayant accompagné les tout premiers matchs de la saison (bilan de 3-1 après quatre rencontres) semblent bien loin aujourd’hui. Les Knicks sur les sept derniers matchs ? Cinq défaites au compteur. Alors certes, à leur décharge, ils ont dû affronter du lourd (Golden State, Phoenix, Portland, Memphis et Milwaukee) mais la mauvaise nouvelle, c’est que le calendrier ne fera pas beaucoup de cadeaux aux hommes de Tom Thibodeau durant le mois de Noël.

Les adversaires des Knicks entre le 3 et le 27 décembre

  • Dallas deux fois
  • Cleveland
  • Atlanta
  • Charlotte
  • Sacramento
  • Chicago trois fois
  • Indiana
  • Golden State
  • Toronto
  • Philadelphie

En dehors des Hornets et des Bulls, toutes les équipes citées ci-dessus ont aujourd’hui un meilleur bilan que les Knicks. Dans le lot, on retrouve également pas mal d’équipes qu’on peut considérer comme solides sans pour autant faire partie de l’élite à l’image de Boston, Milwaukee ou encore Phoenix, ce qui va donc représenter un bon test pour nos amis new-yorkais.

“Test”, justement, c’est le mot à retenir car si l’on en croit les dernières news en provenance de la Grosse Pomme, le président des opérations basket Leon Rose va regarder très attentivement le comportement des Knicks lors des semaines à venir.

“Depuis la défaite contre Oklahoma City où les Knicks ont encaissé 145 points à la maison, Leon Rose examine de plus près ce groupe concernant les résultats sur le terrain, soir après soir. […] Sur les semaines à venir, il va évaluer le comportement de l’équipe, si elle est compétitive, s’il y a de la cohésion, et à quoi elle va ressembler.”

– Ian Begley, insider (SNY)

Pas besoin de vous faire un dessin. Si ça se passe mal, des changements pourraient bien avoir lieu en interne. Et le premier nom qui nous vient en tête, c’est forcément celui du coach Tom Thibodeau, dont le siège avait déjà commencé à chauffer suite à ce fameux match contre le Thunder à la mi-novembre.

Après une première saison à New York où il avait vraiment réussi à imposer sa patte, Thibs a vu sa position être fragilisée l’an passé lors de la campagne hyper décevante des Knicks, et pour l’instant on est sur des bases à peu près similaires malgré les belles perfs de la recrue Jalen Brunson et un Julius Randle qui a retrouvé son basket. Le chiffre qui fait sans doute tiquer Leon Rose aujourd’hui, c’est 114,1 : cela correspond à l’efficacité défensive de New York cette année, seulement la 26e de la NBA. Pour rappel, y’a 30 équipes dans la Ligue, on vous laisse juger. Forcément ça pique surtout pour un coach comme Thibodeau réputé avant tout pour son esprit défensif…

Venons-nous d’entamer le dernier mois de Tom Thibodeau à la tête des Knicks ? Visiblement c’est une vraie possibilité dans le cas où New York passe à côté des échéances à venir. Néanmoins le président Leon Rose pourrait également réévaluer l’effectif actuel pour éventuellement apporter des modifications qu’il juge nécessaires. En tous les cas une chose est sûre, y’a du changement dans l’air à New York.

Source texte : Ian Begley SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top