Pacers

Tyrese Haliburton retourne chez son ex cette nuit : rendez-vous à 4h à Sacramento pour le Halibonis Game

Sacramento Kings / Tyrese Haliburton

Les fans des Kings quand Tyrese lâchera sa dinguerie.

Source image : montage TrashTalk via "La séduction selon James D."

Cette nuit, les fans des Kings vont retrouver quelques visages bien connus comme Buddy Hield ou Tyrese Haliburton. Vous l’aurez compris, les Pacers se déplacent à Sacramento. L’occasion pour le plus talentueux des deux de revenir pour la première fois là où tout a commencé, au sein d’une franchise dont il voulait devenir une légende mais qui a finalement choisi de l’envoyer sur des terres agricoles lointaines.

Aéroport international de Sacramento, le 8 février dernier. Le vol 12 d’Air Farmers à destination d’Indianapolis vient de décoller. À son bord, un jeune homme contemple une dernière fois une ville pour qui il aurait tout donné, son casque grésille quelques notes de musique : “Sac-Town, c’est fini et dire que c’était la ville de mon premier amour.” Ce type un brin émotif, c’est Tyrese Haliburton et non pas Buddy Hield, qui commence déjà à vider le mini-bar de l’avion.

Drafté en douzième position par les Kings en 2020, Hali a pris de plus en plus d’importance dans le marasme californien pour devenir un joueur bien spécial et très apprécié par la fanbase des Kings. La relation était belle et les deux parties se voyaient bien contredire la maxime qui prône que l’amour dure trois ans. Tyrese voulait être le prochain C-Webb de Sacramento et pour récompenser tout ça, le board des Kings a décidé de le balancer à Indiana en échange de Domantas Sabonis. Un véritable choc pour le meneur qui lâchera d’ailleurs une ou deux larmes – tout comme les fans des Rois – en apprenant la nouvelle. Mais depuis l’eau a coulé sous les ponts et ce soir Tyrese Haliburton retourne sur son ancien territoire avec les deux ou trois potes qu’il s’est fait dans l’Indiana et qu’il se régale d’alimenter en caviar chaque soir. Avec 11,3 offrandes, il est d’ailleurs le meilleur passeur de la Ligue.

Indiana surprend en ce début de saison. Après une victoire au buzzer contre les Lakers, les fermiers pointent à la quatrième place de l’Est avec un bilan de 12 succès pour 8 défaites. Les Pacers sont bluffants et ils gagnent des matchs – ce qui n’était absolument pas prévu – grâce à un Tyrese Haliburton impressionnant et bien secondé par Bennedict Mathurin, Myles Turner ou encore Buddy Hield. Mais les troupes de Rick Carlisle auront fort à faire face à des Kings qui peuvent enfin remettre une couronne sur leur tête sans que la moitié du pays ne rigole. Sous les ordres de Mike Brown, Sac-Town réalise une bonne entame de saison avec 10 succès pour 9 revers et le sixième strapontin du Far West. Les Kings gagnent des matchs, les Kings font le spectacle et l’engouement est de retour au Golden 1 Center.

L’arène californienne risque d’être bondée pour retrouver l’ancien enfant prodige qui arrive dans une forme assez étincelante. Mais ce n’est pas la première fois que tout ce beau monde se recroise. Un gros mois après le trade, Sacramento était venu s’imposer chez les Pacers d’un Haliburton déjà en mode passeur avec 13 points et 15 assists. En 20 matchs cette saison, Tyrese balance des moyennes étoilés avec 19,9 pions, 11,3 assists et 4,7 rebonds par match. Nul ne doute que Mike Brown doit déjà avoir quelques plans pour tenter de limiter l’ancien de la maison qui n’a plus perdu un ballon depuis trois matchs. De’Aaron Fox et Davion Mitchell tenteront sûrement de remédier à ça.

Match forcément particulier donc pour Tyrese Haliburton, Domantas Sabonis, Buddy Hield et leurs aficionados. Le trade a chamboulé les deux équipes et au final, on se rapproche pour l’instant d’un win-win. Les Pacers ont chopé un énorme talent qui colle parfaitement bien avec le reste de son effectif U15 tandis que les Kings ont renforcé un secteur intérieur en friche depuis le départ de DeMarcus Cousins (oui, ça commençait à faire long). Assez complet, Sacramento va lutter pour les Playoffs, ça on s’y attendait (un peu), à l’inverse des Pacers qui devaient initialement sortir le tank. Mais comme en NBA tout est possible, on se retrouve alors avec un match immanquable, plein d’enjeux, d’émotions et de retrouvailles.

Le nouvel épisode de “J’ai pleuré devant mon ex”, c’est cette nuit dès 4h du mat à Sacramento. Tyrese Haliburton jouera évidemment le premier rôle dans cet opus et comme c’est la première fois qu’il refout les pieds chez les Kings, quoi de mieux qu’une petite vidéo hommage avant la rencontre ? Allez soyez sympas, en plus ça foutra le bourdon à Anthony Davis.

Source texte : NBA University, NBA.com/Stats.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top