Nets

L’union des joueurs prête à monter au créneau pour accélérer le retour de Kyrie Irving ?

Kyrie Irving 11 mars 2022

Toujours pas de retour de Kyrie, la NBPA s’impatiente.

Source image : Bein Sports

Initialement suspendu pour cinq matchs minimum pour son tweet mettant en avant un film à caractère antisémite, Kyrie Irving ne fera pas son retour ce soir sur le parquet des Kings. Son total d’absences va ainsi s’élever à sept rencontres consécutives, un total qui commence à frustrer l’association des joueurs (NBPA). À tel point que cette dernière envisagerait de monter au créneau pour défendre encore plus les intérêts d’Uncle Drew. 

Si la NBPA a condamné toute forme de discours haineux en sortant un communiqué officiel quelques jours après le début de l’affaire Kyrie, elle a visiblement du mal à accepter toutes les conditions qui ont été mises en place par les Nets pour permettre le retour d’Uncle Drew sur les parquets. Pour rappel, outre la suspension de cinq matchs minimum infligée par la franchise de Brooklyn, cette dernière a également imposé six mesures non-négociables à Irving malgré ses excuses sur Instagram, des mesures que beaucoup de joueurs ne valident pas selon les propos de l’un des vice-présidents de l’union Jaylen Brown. Et alors que le proprio des Nets Joe Tsai a récemment indiqué via le New York Post que Kyrie avait encore « beaucoup de travail à effectuer pour montrer qu’il est vraiment désolé », la NBPA pourrait bien décider de passer à la vitesse supérieure.

Selon l’insider Marc Stein, le syndicat des joueurs – qui avait déjà envisagé de faire appel de la suspension des Nets il y a une semaine – pourrait en effet déposer un grief si la situation actuelle se prolonge.

Juridiquement, le dépôt d’un grief représente un moyen pour un syndicat de dénoncer un non-respect d’une convention collective (le CBA entre la NBPA et la NBA dans notre cas) par l’employeur, à savoir les Nets ici. Il y a quelques jours, ESPN nous indiquait qu’une résolution était proche après que Kyrie Irving ait rencontré à plusieurs reprises sa franchise de Brooklyn, des dirigeants de la Ligue ainsi que de l’union des joueurs, mais visiblement l’optimisme a laissé place à l’incertitude après les récents propos de Tsai. Si aucun terrain d’entente n’est trouvé dans un avenir proche pour permettre le retour de Kyrie, qu’on ne devrait pas voir sur le terrain avant le 20 novembre au plus tôt, cette affaire pourrait donc prendre une dimension supplémentaire.

Pour l’instant, on n’y est pas encore. Et peut-être qu’on n’arrivera jamais à ce stade si la NBA, la NBPA et les Nets parviennent à s’entendre sur une prochaine date de retour de Kyrie Irving. Mais alors qu’Uncle Drew exprimerait de plus en plus son envie de retrouver les terrains ASAP, il est clair que la situation est complexe et toujours remplie d’incertitude.

« La réponse de Tsai est alarmante à mes yeux. Il n’a pas dit que la franchise travaillait avec Kyrie pour qu’il retrouve les terrains. Il a dit que Kyrie avait encore du travail à faire. En tant que vice-président de l’union des joueurs, cela fait partie de mon job de protéger légalement les joueurs.

On est toujours sur une suspension à durée indéfinie. Kyrie a déjà raté cinq ou six matchs. […] Adam Silver et Joe Tsai ont dit publiquement, selon leurs propres mots, que Kyrie n’était pas antisémite d’après eux. Et il s’est déjà excusé.

Que veut dire Joe Tsai quand il dit que ‘Kyrie a encore du travail à faire’ ? L’ensemble de notre société a encore du travail à faire, Joe Tsai inclus. »

– Jaylen Brown, via USA Today

___

Source texte : Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top