Knicks

Les Knicks, rois de la Terre du Milieu : 1150 points marqués, 1150 encaissés, 16ème attaque, 16ème défense, 4-4 face à l’Est

Vive le ventre mou !

Source image : NBA League Pass

Les New York Knicks sont à la place à laquelle on les attendait. Ni très haut, ni très bas, ils vont jouer pour un spot en Playoffs, sûrement via la play-in, et on les voit mal passer ne serait-ce qu’un tour en postseason. Et comme l’œil de l’expert ne suffit pas toujours, les statistiques viennent appuyer tout ça, de manière assez insolite.

La saison dernière, on avait fait le même genre de papier sur les Charlotte Hornets. Ils étaient très forts en attaque, et très mauvais en défense, tout ça s’équilibrait et ça donnait une équipe moyenne avec un bilan parfaitement à l’équilibre. Cette année, ils ont été remplacés par les Knicks, qui poussent le délire encore plus loin.

Eux sont moyens partout, vraiment partout.

D’abord le bilan global est de 5 victoires – 5 défaites, mais ça va bien plus loin que ça.

  • 1150 marqués contre… 1150 encaissés, soit un joli +/- d’équipe de 0 sur la saison
  • 16ème attaque de la NBA
  • 16ème défense de la NBA
  • 4-4 face à des équipes de l’Est
  • 1-1 face à des équipes de l’Ouest
  • 3-2 à la maison, 2-3 en déplacement
  • 3-3 en octobre
  • 2-2 en novembre

East standings

Si ça continue, les Knicks pourraient terminer la saison avec exactement 50% de victoires pour la première fois de leur histoire. Mais ce qui est une saison moyenne pour n’importe quelle équipe serait tout de même la cinquième meilleure de la franchise au 21è siècle. Ah oui, dit comme ça, il ne fait pas bon être supporter des Knicks. Preuve de plus s’il en fallait encore qu’on n’est pas en présence d’une organisation qui gagne beaucoup. Dans ce domaine spécifique, on n’est pas vraiment moyen mais plutôt très mauvais.

Après 40 ans sans titre, il va falloir en gagner 40 consécutifs pour ramener tout ça à l’équilibre.

Les New York Knicks sont donc très moyens, parfaitement moyens même, et c’est déjà plutôt bien pour eux. Espérons qu’ils ne finissent pas en-dessous de la 8ème place à l’Est, sinon ils devront jouer deux matchs de play-in : ils en gagneront un et en perdront un, c’est mathématique.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top